default_favicon

Le titre, c’est ce Tweet de FranceInfo, citant Macron :

Covid-19 : "Vos droits ne peuvent pas être les mêmes", répond Emmanuel Macron à ceux qui refusent la vaccination

Sauf que c’est tronqué, évidemment :

Vos droits ne peuvent pas être les mêmes parce qu’ils supposent des devoirs

Pour ma part ça reste maladroit. Il tombe dans le piège des antivax qui pensent que Macron veut leur retirer des droits comme ça, gratuitement.

Ce qu’il aurait fallu dire c’est :

La vie en société exige des droits, mais aussi des devoirs. En particulier celui de ne pas constituer un danger pour les autres.

Car le but ce n’est pas de retirer des droits ! Le but c’est revenir à une vie normale.

Or la situation actuelle — exceptionnelle — exige l’accomplissement d’un devoir exceptionnel. C’est incontestable : des vies sont en en jeu, et beaucoup trop ont déjà été perdues.
Par ailleurs, le vaccin fonctionne : il y a beaucoup moins de morts maintenant qu’il y a 6 mois, et moins de cas aussi (74 % des cas sont non-vaccinés, aux R-U, et même chose en France).

Sans ce devoir social accompli, on constitue un danger duquel on doit protéger la société.
C’est totalement normal. L’État a pour rôle de protéger la société.

Contre le crime, le terrorisme, les incendies, les comportements dangereux, et contre les maladies dont le Covid-19. Et pour cette dernière, ça passe par un vaccin. C’est comme ça. Comme c’est le cas pour d’autres maladies.

Et ce devoir sera levé quand la situation redeviendra normale. Et elle a une chance de redevenir normale si tout le monde se fait vacciner au plus vite. C’est une condition nécessaire (mais pas suffisante, malheureusement) pour un retour à une vie normale.

Alors oui, on peut ne pas pouvoir se faire vacciner, mais ça revient à ne pas pouvoir protéger les autres [de soi-même]. Et dans ce cas, effectivement, j’assume parfaitement le soutient à l’idée de ne pas laisser ces personnes déambuler en société parmi les autres. C’est du bon sens. Et c’est pas comme si le vaccin était cher et réservé à certains : il est gratuit et ouvert à tous désormais.


Plus généralement tous les droits appellent à des devoirs, et c’est normal.

  • Le droit de conduire une voiture appelle au passage d’un examen, littéralement de « bonne conduite » (lol) et du respect de la route. C’est discriminatoire aussi : si tu veux user de ta liberté de rouler à 130 en ville, on supprime ce droit.
  • Le droit de sortir d’un supermarché avec un caddie rempli exige qu’on passe par la caisse avant.
  • Le droit de te bourrer la gueule à l’alcool exige d’avoir 18 ans ou plus, de faire ça ailleurs que sur la voie publique, et de ne pas te retrouver au volant dans cet état.
  • Le droit d’exercer la médecine exige (entre autres) de recevoir le titre de docteur en médecine.
  • Le droit de devenir électricien demande de passer une habilitation électrique.

Ça semble pourtant normal, car dans les cas contraires, il y a des risques plus élevés d’accidents et de provoquer des morts.

Pour le vaccin, c’est la même chose.


Pour ceux qui veulent des informations sur les vaccins et les virus en général :


Cette section est mise à jour régulièrement.

Quelques chiffres :

(Rappel : à la sortie de ces chffres, les USA ont une couverture vaccinale de 50 %, donc si le vaccin n’était pas efficace, les décès de non-vaccinés représenteraient 50 % aussi)

  • R-U : chiffres du Covid (lien constamment mis à jour) : à ce jour, le nombre de cas augmente de 30 % par jour et a dépassé très largement ceux de la 3e vague (300 000 cas dernière semaine). Le nombre de morts est toujours de 20 à 35 décès par jour. La couverture vaccinale est d’environ 80 %. Lors de la vague précédente, la couverture était pratiquement nulle et on tournait à 1 200 morts par jour).
  • R-U/Israël  : la transmission du virus passe de 59 % pour deux personnes non vaccinées à 4 % pour deux personnes vaccinées, au sein d’un même foyer

Donc si on résume à la lumière de tout ça…

Les pseudo-arguments qui disent :

  • le vaccin ne protège pas / ne sauve pas des vies
  • le vaccin n’empêche pas la transmission
  • le vaccin n’empêche pas d’être gravement malade

Sont faux.

Ceux qui disent :

  • le vaccin c’est big-pharma
  • le vaccin c’est du pognon
  • le vaccin c’est Bill Gates

Ne sont pas forcément faux, mais n’empêchent pas au vaccin de fonctionner. Par conséquent il ne sont pas pertinents.

Ceux qui disent :

  • on ne sait pas ce qu’il y a dedans
  • on ne connait pas la composition

Sont dans le vrai, mais cela vaut aussi pour le virus. Qui lui, tue, rend malade, met ses proches en danger, expose au covid long, peut vous envoyer à l’hôpital.

En fait, à moins d’être suicidaire ou masochiste, ou de vouloir volontairement mettre ses proches en danger (ie : un terroriste ou un kamikaze), rien ne justifie de préférer le virus au vaccin.