meme thumb up rage face

meme thumb up rage face
Comme tu sembles perdu dès que ça touche à Internet, laisse-moi t’aider, je suis là pour ça !

Tu as un site de presse sur lequel tu publies tes beaux articles ?
Tu ne veux pas que Google indexe tes beaux articles ?

Voici la solution, très simple :

  • Tu ouvres ton application Bloc-Note sur ton ordinateur
  • Tu copies ça dedans :
User-agent: Googlebot
Disallow: /
  • Tu enregistres ce fichier sous le nom robots.txt.
  • Tu uploads ce fichier à la racine de ton site, et maintenant Google Image ne viendra plus indexer tes images.

Enfin, dernière chose, maintenant que Google ne vient plus te « voler » : tu arrêtes de nous casser les couilles avec une taxe à la con simplement parce que t’es un incompétent qui ne sait pas lire la documentation.

Merci.

PS : voir le premier commentaire ci-dessous.
PPS : voir le seconde commentaire ci-dessous.

2 commentaires

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

Oui, cet article est un copier-coller de ça : https://lehollandaisvolant.net/?d=2016/06/20/19/11/49-aux-sites-qui-ne-veulent-pas-de-lindexation-par-google-image

À l’époque, les photographes se plaignaient de Google Image. Maintenant, les éditeurs de presse se plaignent de Google (pour les mêmes raison).

Du coup le législateur fait quoi ? Bah il donne aux sites de presse un droit sur les citations extraites par les moteurs de recherches. Mais comme si ça ne suffisait pas, ceci a été étendu à tous les putains de site, et sur une durée de 20 ans.

En gros, si je fais un copier-coller d’un paragraphe d’un site de presse sur mon site, je leur suis redevable… durant 20 ans.

gravatar
Le Hollandais Volant a dit :

Ah, et aussi (voir la discussion sous l’article sur Google Image) : si votre argument est « Google devrait demander l’avis avant d’indexer un site », laissez-moi vous dire que si vous n’avez pas envie que tout le monde voit, lise et/ou copie votre site, peut-être devriez-vous commencer par ne pas faire un site-web.

Le web est ouvert, les pages web sont des publications, et donc par définition « mise à disposition du public » ; d’ailleurs, légalement, en France, un site web est « un service de communication au public en ligne ».
Si ça vous gène, ne faites pas un site.

À partir du moment où du contenu est mis en ligne gratuitement, vous ne pouvez pas empêcher qui que ce soit de faire ce qu’il veut avec votre contenu (pour son usage perso). S’il veut se créer un index privé, ou une base de données géante, il peut. Je pourrais aussi. Vous aussi. Google aussi.

Ensuite, si vous considérez que recopier le titre d’un article comme du plagiat, déjà, c’est votre problème, et ensuite faudrait revoir la définition de « plagiat ».

Et enfin, comme mentionné dans l’article : les moteurs de recherche sont suffisamment sympa pour respecter le choix que serait le votre de ne pas pouvoir être dans l’index des moteurs de recherche : il suffit de créer un fichier robots.txt.

Je je le répète : un site web est public. Si vous voulez le rendre privé, c’est possible aussi. Mais dans ce cas, apprenez à le faire et ne faites pas chier votre monde avec des taxes.

Les commentaires sont fermés pour cet article