Oh tiens, un article qui, d’après son titre, va nous parler des différentes implémentations de la GDPR, et nous parler de ces gros popup à la con qui emmerdent le monde.

Je clic donc sur le lien pour lire ça.

Et là, c’est le drame :

i

Précisément un-de-ces-gros-popup-à-la-con-qui-emmerdent-le-monde.

Pas pour la GDPR, mais pour nous demander l’accès à nos comptes sociaux et pour nous dire qu’ils vont vendre les informations piquées sur ces comptes en se connectant.

Ouuaaaais, je sais que c’est que l’auteur du popup et l’auteur de l’article sont différents. Mais l’ironie est là tout de même et ça fait chier.

Bienvenu en 2018 sur le web : un monde de popup s’ouvre à nous…

ÉDIT : et c’est encore plus marrant quand on lit l’article :

They don’t care about your privacy. At all!

338 clicks taught me a very important lesson.

Whenever someone says:

We care about your privacy.
you know they don’t care about you at all. It’s just deception.

Never register to their services. Never trust their TOS.
Never click their Ads. Never accept defaults.
Never.

If they manipulate you to get your consent, what they will do with it?

Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés pour cet article