photo d’éoliennes

photo d’éoliennes
EDF, premier fournisseur d’électricité au monde ne sait pas faire un site web, voilà mon histoire (sortez les pop-corn, c’est long).


Ma situation actuelle fait que règle beaucoup de factures pour toi, EDF, en ce moment :
– suite au décès de ma mère, je dois m’occuper de payer les dus (électricité + gaz).
– en plus de ça, et depuis 2 ans, je règle aussi les factures EDF de ma tante, habitant aux P-B mais ayant une maison en France.

Concernant ma tante, c’est simple : son compte client n’a jamais fonctionné. Peu importe le nombre de fois qu’on appelle, les heures passés au téléphone, les multiples échanges sur Twitter : tu n’as jamais été capable de réparer le compte.

Du coup pour payer ses factures, ma tante passe par moi : je paye par carte au téléphone et elle me rembourse.

Pourquoi elle ne le fait pas elle même ? Ravi que tu poses la question !

  • Premièrement, elle ne peut pas payer sur son compte en ligne : son compte ne marche pas ! Bien que son email figure sur les factures que tu envoies, ça ne marche pas : toujours et constamment des erreurs.
  • Deuxièmement, elle ne peut pas payer par chèque, car dans tous les pays sortis du moyen-âge, les chèques (sources de problèmes et de fraude) n’existent plus. Ça ne se fait tout simplement plus.
  • Troisièmement, ton système de « TIP SEPA » où le client doit donner son RIB et où tu contacte ensuite la banque pour qu’ils t’autorisent un prélèvement, ne semble pas marcher avec les banques étrangères. SEPA étant pourtant une norme européenne, tu sembles t’y refuser… Aussi, pourquoi tu ne donnerais pas ton RIB à toi, pour que le client t’envoie l’argent ? Parce que c’est trop simple ? C’est pourtant ce que font tous les commerces en lignes, y compris à l’étranger.
    C’est comme ça que je paye mon hébergeur web (en Belgique), c’est comme ça que j’ai déjà payé sur LDLC, ou sur le site de Dell. Bref.
  • Quatrièmement, ton système de paiement par téléphone fonctionne bien en France (50% du temps, ce qui n’est pas mal : le reste du temps tu « ne comprend pas mon numéro de client » — ah et faudra songer à ne pas mélanger « numéro de compte » et « numéro client » : c’est pas pareil, pourtant ton serveur vocal parle des deux de façon indifférente, c’est « confusant » comme ils disent les jeunes du digital nowadayz)… Bref, j’en étais où ? Ah oui : ton système de paiement par téléphone ne marche pas depuis l’étranger.
    Je ne sais pas si c’est que tu détecte le pays d’origine par le numéro ou par la provenance géographique, mais ça marche pas : impossible de payer. Par ailleurs, si en France on utilise des cartes de crédit, en Hollande (et sûrement ailleurs aussi) on utilise des cartes de débit, avec des numéros un peu différents, sans code de sécurité. Faudra penser à les inclure dans ton système.
  • Cinquièmement, on peut également payer dans un bureau de poste, mais il faut avoir un compte bancaire en France, ce que ma tante n’a pas.

Pour ces raisons, donc, c’est moi qui paye ses factures.

M’enfin.
Mais ça, c’était pour ma tante. Concernant ma mère maintenant…

… le compte en banque de ma mère a été bloqué après son décès. C’est normal.
Mais du coup, tes prélèvements ont échoués. Comme il faut résilier ses abonnements, tu nous envoie des factures de résiliation. Normal également.

Ta première facture était de 200 € (et des poussières). J’appelle donc le serveur vocal : 305 €. Bon… Je regarde en ligne sur le compte : 305 €, pas d’explications. Je vais donc demander à ton CM sur Twitter : il semble que le montant de régularisation de 200 € se voit augmenté d’un prélèvement mensuel qui a échoué. Ok, je paye les 305 €.

Deux jours après, je reçois la même facture, mais pour le gaz cette fois. Il y est inscrit le montant du prélèvement qui n’a pas marché, en plus du montant du gaz. Re-belote, go Twitter pour demander qu’est-ce que le fuck et que j’ai déjà payé ce prélèvement échoué… J’apprends alors que le prélèvement pour avril n’a pas marché non plus.

  • Première remarque : vous pouvez pas être plus clair sur les factures et indiquer précisément ce qu’on vous doit et pourquoi ?
  • Seconde remarque : pourquoi les montants sont sur une facture et pas l’autre ? C’est pas logique…
  • Troisième remarque : ça ne gène pas que, ayant un site web vous même, le seul moyen efficace de vous contacter soit de passer par une plateforme américaine (Twitter) ? En 2008, personne ne vous aurait vu résoudre les problèmes des gens sur MSN, je pense… Pourtant 10 ans plus tard, nous y voilà…

Bon, il faut donc payer la facture de résiliation de gaz…

Je m’en vais donc sur ton site… impossible de me connecter : « une erreur est apparu, appelez un conseiller au 09… bla bla bla ». J’essaye sur un autre navigateur : idem. J’essaye sur mon compte EDF à moi : ça marche pourtant bien.

J’essaye par téléphone (sur votre serveur vocal) : c’est à ce moment que le numéro de compte n’est pas reconnu « désolé, je n’ai pas compris bla bla bla ». J’essaye une seconde fois, une troisième : nope, ça ne marche pas.

À ce moment là je commence à désespérer de vous : comment le numéro un mondial de l’électricité arrive avoir un système aussi merdique, aussi bancal, aussi cassé, aussi impraticable, aussi fermé, aussi inutilisable ?

Et c’est à ce moment là que, dans un moment d’égarement sans doute (probablement le « confusant » de tout à l’heure qui m’a « confusé ») : je décide d’installer l’application « EDF et Moi » sur mon téléphone. Je me connecte avec le compte de ma maman…

Il faut par contre valider son compte avec un code envoyé par SMS. Ouais, sauf que — gros malin — le contrat chez Orange de ma mère est résilié : je n’ai plus son SMS ni son numéro. Je clique (machinalement) sur « je n’ai pas reçu le code ». Ô miracle : on me propose l’envoie sur l’email (dites, vous auriez pu le dire, au lieu de cacher ça !). Il se trouve que ma mère (prévoyante, et je la remercie infiniment pour ça) avait écrit tous ses codes, donc j’ai accès à son email !
Je valide l’envoie du code par email et j’attends.

J’attends 5 minutes.

J’attends 1 heure, 2 heures.

Toujours rien.

J’imagine que ça non plus ça ne marche pas… Tant pis…

Et là, plus tard dans la soirée, je reçois un email. Il aura fallu 5 heures pour que l’email transite d’EDF à Gmail avec le code !

Alors soit c’est un code avec un octillion de chiffres (d’où le temps de transfert), soit votre système a un sérieux coup de mou : ce sont les ondes du Linky qui font ça ?

Hein ? C’est Enedis ça, c’est pas vous ? Ah pardon. Confusé je fus. Me pardonnez vous demande je.

Donc 5 heures après, j’ai mon code à usage unique.
En fait, c’était seulement 4 heures après : j’ai vu l’email sur le téléphone de ma maman environ 1 heure après qu’il soit reçu. Je me dis donc « merde » car normalement, ces codes expirent très vite (pour des raisons de sécurité) : on parle de 15 minutes, parfois.

Malgré tout, j’essaye de le taper (oui, je suis parfois entêté, mais plein d’espoir, donc vraiment très con).

Et bien mesdames et messieurs, chez EDF, les codes de sécurité à usage unique ont une durée de vie qui excède 5 heures : j’ai pu me connecter en utilisant l’application. J’ai même pu payer la facture !

Par contre, je ne peux pas me connecter sur le site : toujours la même erreur.

Bref, j’ai payé ma facture EDF.

Ça m’a pris 4 appels, 24 tentatives sur le site, dans 2 navigateurs sur 3 jours, 2 séances discussions sur Twitter, 2 installations de ton application (oui, vu que ça marchait pas après l’envoie de l’email, j’ai viré l’appli), et j’ai appris qu’un email mettait environ 5 heures pour arriver avec un code à 6 chiffres qui n’expire pas.

Je ne sais pas ce que tu comptes faire avec tes 300 euros, mais paye toi un stagiaire de classe de troisième : n’importe lequel d’entre-eux sera capable de faire un site web avec une interface client qui soit moins bordélique que ce que tu as maintenant. Pitié. En plus (merci tonton Macron), tu auras juste à donner un bol de riz et une pause pipi, tu n’auras même pas besoin de le payer, je suppose.

image d’en-tête de Nuala

Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés pour cet article