Vive les titres de merde :

Ce qui me gêne, c’est ça :

pour un « like » sur Facebook

Car ce n’est pas vrai.

Il a reçu 3 mois de prison pour avoir relayé de la propagande terroriste (de Daesh).

C’est ça qui est interdit.
C’est pour ça qu’il a été condamné.

Pas pour un « like ».

Il faut arrêter de considérer Facebook (et le monde virtuel en général) comme étant une zone où on peut tout faire impunément et tout prendre à la légère.

Le « monde virtuel » fait partie du « monde réel » : les mêmes lois, les mêmes principes s’y appliquent.

Liker, retweeter ou partager une photo violente issue par un groupe terroriste ça revient, si on transpose, à faire un tour dans la rue avec un tshirt à l’effigie de Daesh, ou bien en criant partout que « le terrorisme c’est amusant ou cool ».
C’est un comportement complètement stupide, et qui est, pour le coup, réprimandé par la loi. À juste titre.

Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés pour cet article