Des « antifa » américains qui ne trouvent rien de mieux que de détruire des statues, soi-disant pour protester contre les suprémacistes. Moi je dis bravo. Non, vraiment : être aussi débile et s’abaisser à un tel niveau de connerie, je pense que ça mérite des applaudissements. Vous n’êtes pas d’accord ?

Car cette action, c’est juste détruire un symbole historique lié à un passé que l’on ne peut pas changer simplement parce qu’il dérange une idéologie.

Vous savez qui fait ça aussi, détruire l’histoire, et les symboles et monuments du passée, au titre que ça dérange une idéologie ? Daesh.

Ouais, j’ai bien cette comparaison là, vous avez bien lu.

Mais bon, il paraît qu’on appelle ça « avoir une culture différente ».
Et je dois bien admettre : cacher le passé, soit-il fait de massacres, crimes et autres barbaries, c’est totalement une solution. C’est même la solution… pour oublier d’où l’on vient et ainsi, un jour, refaire la même chose.

Et puis, pourquoi s’arrêter là ? Il doit bien y avoir des livres, peintures, statues de gens comme comme César, Gengis Kahn ou Napoléon, non ? Tous ces hommes ont fait de grandes choses : ils ont colonisés des continents pour étendre leur empire et faire prospérer leur peuple. Ouais, ben ça c’est de leur point de vu, car de l’autre côté, ça s’est aussi traduit par des massacres (Gengis Kahn a tué 17 % de l’humanité durant ses guerres, rien que ça). Napoléon aussi a été responsable d’innombrables morts partout en Europe.

Tout ça c’est une question de point de vue : héros pour certains, envahisseur meurtrier pour d’autres.

Mais bon, visiblement, respecter le point de vue d’autrui, ce n’est pas votre fort. Vous préférez détruire celui des autres plutôt que forger et défendre le vôtre. Je parle des points de vues, mais ça s’applique aussi aux statues : si vous avez quelque chose à dire à propos d’une statue, dites le avec une statue : Colomb qui piétine des des natifs, par exemple, je sais pas moi.

Mais non… Plutôt tout casser pour oublier…

C’est pathétique.

Commentaires fermés

Les commentaires sont fermés pour cet article