default_favicon

Ici, une très bonne question de Gilles : il se demande s’il doit ou pas accepter les articles sponsorisés (payés, quoi) sur son site.
C’est une question où il y a pas mal à discuter.

Je reprends ici mon commentaire laissé sur son article en l’étoffant.

Déjà, pour commencer, je ne vois absolument aucun problème à gagner de l’argent. Même avec son blog ou site.
Ce n’est pas mal : tout le monde a besoin de payer son pain à un moment et vu le temps passé à bloguer, à raison d’une ou deux heures par article (en ce qui me concerne, et pour les articles rapides), merde, ça serait le comble si on n’en avait pas le droit.

Je sais qu’en France il est maaaal de gagner de l’argent, et encore plus maaaaaaal de gagner de l’argent avec une activité qu’on aime.
Mais je m’en tape, franchement. Si y en a qui ont un problème avec ça, c’est justement leur problème et pas le miens.

Les seules conditions que je vois aux articles sponsorisés, sont :

  • que le reste du blog n’en devienne pas auto-censuré (être parrainé par une entreprise XYZ ne doit pas m’empêcher de les démonter quand l’actu s’y prête). Je ne veux pas de pression de la part d’un groupe (au hasard, Google, qui oppresse les blogs et les force à rester dans le droit chemin). Je re-salue au passage l’ami Korben pour sa position sur le sujet et ses actions courageuses vis à vis de ça.
  • que ça soit annoncé : un article sponsorisé, c’est un article qui ne vient pas du blogueur. Je ne veux pas que le lecteur croit que ça vient de moi alors que c’est faux. C’est une question de respect du lecteur, tout simplement. Le contenu d’un tel article n’importe pas : il peut être très intéressant et le produit vanté également, mais si le lecteur est pris pour un con de A à Z, c’est pas la peine. Un bon article sponsorisé reste un bon article, voilà ce que je pense.
  • plus largement, pas juste les articles sponso, pour la pub : que ça ne gêne pas, ni visuellement (popup, vidéo sonore) ni concernant la vie privée (d’où ma revendication au droit d’utiliser un bloqueur).

… et je pense que c’est tout.
Si je lis un blog pour son blogueur, alors je lui fait confiance pour choisir les sujets qui l’intéressent et pour garder une certaine intégrité dans la rédaction des articles. Je ne peux pas exiger d’un blogueur de ne pas faire d’articles sponsorisés, tout comme lui ne peut pas me forcer à lire l’intégralité de ce qu’il écrit. Je lis surtout des articles et pas spécialement des blogueurs. Les idées, pas les personnes.

Enfin, chacun est libre de faire ce qu’il veut sur son site. Il n’a rien à redevoir à qui que ce soit (sinon de la Loi).
La seule chose importante est de prendre ses responsabilités : si on est trop avare avec la pub par exemple, les gens vont fuir ou mettre des bloqueurs de pub. Ça n’est pas leur faute mais de la vôtre. Savoir où s’arrêter est crucial, beaucoup de sites n’ont pas su le faire et en payent aujourd’hui les conséquences avec les bloqueurs de nuisances publicitaire (et veulent nous en faire porter le chapeau, en plus).

Sur ce blog

Ce qui suit concerne mon cas, sur mes blogs. Ce n’est plus la réponse à l’article de Gilles.

Pour commencer, mes blogs ne me rapportent (plus) rien. Je n’ai plus de compte Flattr (qui me rapportait ~10 € par mois) et je n’utilise plus de publicité depuis très longtemps. Je n’exclue pas ces possibilités, mais pour le moment je n’en ai pas l’utilité : j’ai déjà un emploi payé. Je serais heureux de pouvoir vivre de mon blog, y compris couleur-science.eu, je ne dis pas le contraire, mais je n’en suis pas encore là (il ne tient qu’à mois de travailler sur ça, et c’est en cours).

Ensuite, je n’ai encore jamais accepté d’articles payés non plus*. Déjà parce que ce dont j’aurais été supposé parler ne m’intéressait pas plus que ça et aussi parce que si je ne veux pas vous prendre pour des cons, je ne veux pas non plus que les annonceurs ne me prennent pour un con avec des contreparties risibles. Nous sommes des blogueurs, pas de la publicité à bas coût, merci d’en tenir compte quand vous nous contactez (et accessoirement, c’est vous qui me contactez : moi je n’ai rien demandé, alors sachez être un minimum convainquant et attractif… ce qui n’est pas simple quand ma page de contact indique de ne pas me contacter pour de la pub, mais bon, forcez-vous quand même, vous aurez l’air moins ridicule).

En revanche, des lecteurs m’ont parfois offert des choses (en plus des innombrables lectures, partages, commentaires ou emails de remerciement (ou pas) ou d’encouragement que vous m’envoyez) :

  • des livres ;
  • un t-shirt ;
  • des jeux vidéo sur Steam ;
  • on m’a également déjà invité à des conférence (avec prise en charge du déplacement) ;

J’accepte ce genre de choses sans aucun problème, sur la forme, et avec un immense plaisir.

En revanche, les dons en espèce j’ai du mal à les accepter : un don en France est taxé à hauteur de 60%. Je doute qu’en donnant 10 € à un blogueur vous souhaitez financer la prochaine campagne de François Hollande ou les branquignolles de l’hémicycle à hauteur de 6 € (les 4 € restants sont ensuite imposés, j’imagine). Donc si vous souhaitez investir de l’argent, je conseille généralement de le faire dans une association (Framasoft, LQDN, Mozilla, EFF…).

ÉDIT : Petite précision : oui, j’avais fait un article contre lequel on m’avait offert un compte premium et une série de codes promo pour vous : ici. Le service présenté n’existe plus aujourd’hui (et c’est bien dommage, il était intéressant).
On peut le considérer comme un article sponsorisé (c’était d’ailleurs annoncé comme tel dès le départ), même si ce que je veux dire est que je n’ai pas été payé (en argent) pour ça.

Aussi, en bas de cette page, il y a le lien vers Webou-pro, l’hébergeur du site. C’est aussi un lien affilié, qui me fait une remise quand quelqu’un commande un hébergeur Web chez eux en passant par mon site. Ce système ne peut que servir à couvrir le prix de l’hébergement Web et ne me rapportera donc pas d’argent en tant que tel.

Bref, mon site ne me permet pas de manger, et encore moins d’acheter un palace au Caraïbes, comme certains continuent à penser de « l’argent sur Internet »…