default_favicon

(titre tiré de là)


Les gens sont détenus de façon arbitraire pour une barbe ou un sac à dos ; menacés d’être expulsés pour les plus chanceux (expulsés pour les moins chanceux, j’imagine) ; des maisons ou des entreprises saccagées, raflées* ; les citoyens battus et insultés en public par la police ; les rassemblements et manifestations décimées avec des armes ; des gens enfermés chez eux, parfois pour des raisons politiques ; des milices formées*.


Oh non, je ne parle pas de l’URSS sous Staline ou de la dictature nord Coréenne.
Je parle de la France sous Hollande, en 2015.

Vive l’État d’urgence, hein ?

Une liste plus complète de ce qui se passe se trouve là, ça va bientôt empirer et ça risque de devenir la norme.


(* non les mots ne sont pas choisis au hasard. Ils sont choisis pour ce qu’ils désignent.)