un dictionnaire

un dictionnaire Nonobstant l’irréfragable vocabulaire dont vous disposez, voici une suggestion pour améliorer vos connaissances.

Je dois être un hâbleur cinoque (bien que n’ayant point d’accessoire infundibuliforme sur la tête) tombé dans la garrulité pour déblatérer avec une pétulance volubile tous ces mots, prenant le rôle d’un laudateur, mais je souhaite que ce phébus — loin d’être une pasquinade allusive — soit un satisfecit pour cette application oblative, grâce à laquelle plus rien ne sera plus sibyllin et avec laquelle vous pourrez enfin vous rasséréner.
Qu’elle vous invite même à une libation roborative du savoir, au moyen de cette cascatelle du trésor de vocabulaire.

Vous pourrez alors enfin exhiber votre fatuité que même le cénacle et la nitescence des littéraires les plus outrecuidants pourront vous envier, passant alors du statut d’aliboron à jovien en matière de mots.

Il n’est qu’un simple truisme que cette application à la saveur immarcescible vous emporte dans le céans de la langue Française. Qu’elle sache être un affiquet surérogatoire sur votre téléphone.



image de Greeblie