default_favicon

Netflix, entre autres, qui utilise le codec H265 pour diffuser de la vidéo en Ultra-HD (4K), est ciblé par HEVC Advanced, pour leur faire payer des droits d’utilisation du codec.

Je me marre.


Bah comment dire : c’est bien fait et ça leur apprendra d’utiliser des technologies non libres ?

Parce que ça fait des années, même des décennies, qu’il existe de très bon codecs et conteneurs libres d’usage et de droits pour l’audio et la vidéo : Vorbis, Theora, WebM (reprise du Matroska, lui aussi libre), VP8/9, Opus.

Les formats ne sont pas ce qui manque. Et s’ils peuvent très bien ne pas être aussi bon que le H265, je pense que ça coûtera bien moins cher à Netflix et les autres d’investir dans l’évolution de ces codecs libres que de payer pour avoir le droit de se servir du H265. Et en prime, ces évolutions profiteront à tout le monde, comme ces codecs pourront profiter à eux, gratuitement.

Il faut croire que personne n’apprend jamais : ça fait des années que les ayants droits du H265/H264 et même aussi ceux du MP3 et avant cela ceux du format GIF font ce qu’ils peuvent pour imposer des royalties quand on utilise leur codecs.