lego starwars google

lego starwars google Les services web (Youtube, Gmail, Facebook, Paypal…) sont bien sympas à utiliser, mais ces services peuvent à tout instant fermer, changer leur conditions d’utilisation, exercer un pouvoir sur vous et s’il y a un problème avec votre compte alors vous perdez tout et ils vous laissent crever.

J’ai déjà eu quelques problèmes avec des comptes bloqués ou fermés, mais jamais un compte « important ».
La fermeture peut-être due à une erreur informatique de leur part, mais aussi une panne de leur serveur, un incendie, un employé de Google qui ne vous aime pas, ou tout simplement la fermeture du service.

Du coup, je me suis posé la question. J’ai réfléchit aux conséquences que pourrait avoir la fermeture de mon compte Google (et d’autres sites). Le constat est assez effrayant, mais d’un côté je suis moins dépendant qu’il y a quelques années.

Si Google fermait mon compte :

  • je ne pourrais plus aller sur Gmail. En notant ça de zéro à cinq, où 0/5 correspond à « je m’en fous » et 5/5 à « je suis vraiment dans la merde », je dirais 4/5. Je ne me sers de Gmail que pour les inscriptions sur les sites, mais tous les sites où je suis inscrit deviendront inutilisables à moins de faire un autre compte… Et ça en fait un paquet. J’ai commencé à changer tout ça et à modifier les adresses emails un peu partout, mais je suis inscrit sur tellement de sites que ça prendra du temps…
  • je ne pourrais plus aller sur Google Plus. Note : 2/5. J’utilise G+ pour trouver des infos intéressantes plus qu’autre choses. Je pourrais m’en passer, même si ce serait dommage.
  • je ne pourrais plus aller sur Google Documents. Note : 1/5. Google Docs est parfois utilisé pour partager des fichiers. Je n’utilise personnellement pas ça, donc à la limite je m’en fous complètement, mais j’ai des contacts qui s’en servent.
  • je ne pourrais probablement plus commenter ou poster des vidéos sur Youtube. Note : 2/5. Ça me gênerait, mais bon, je partagerai ailleurs, y compris ici. Et les commentaires, franchement ne me manqueront pas.
  • je ne pourrais plus utiliser mon téléphone Android. Note : 5/5. Il faut un compte Google pour télécharger des applications sur Google Play et utiliser diverses fonctionnalités d’un téléphone sous Android. On peut trouver un moyen pour obtenir les applications quand même, mais c’est chiant. Je peux aussi utiliser CyanogenMod ou d’autres systèmes alternatifs, mais ils ne seront pas forcément supportés à 100% par mon téléphone, donc oui : ça fait chier.
  • Google Maps, Google Search, Google Traduction : tout ça j’utilise parfois aussi. Mais il n’y a pas (encore) besoin de compte pour utiliser.

Pour tout le reste des produits Google, je ne les utilise pas ou plus (Google Reader, iGoogle, Picassa…).

Comme j’ai dit en intro : le constat est assez effarant. J’utilise encore beaucoup de services de Google. Ce n’est pas un problème en soi pour moi, je peux les utiliser sans problèmes et de façon raisonnée, mais je garde à l’esprit qu’ils ont le pouvoir de fermer mon compte et ainsi m’interdire l’utilisation de ces services à tout instant.

Je ne parle ici que de mon compte Google. Et j’ai un compte Amazon aussi : je n’utilise pas leur service de musique en ligne, ni d’eBooks, mais imaginez : un compte fermé, et hop : plus aucun livre, plus de musique.

Paypal ? Un compte ferme et ce sont des milliers de boutiques qui deviennent inaccessibles, dont surtout eBay.
Microsoft ? Sans son compte on n’a plus accès à sa xBox, son Windows Phone, son ordinateur sous Windows 8, son stockage en ligne SkyDrive.
Yahoo ? Plus d’emails, plus de photos sur Flickr, bientôt plus de blog sur Tumblr non plus.
Facebook ? Plus de discussions avec les amis, plus de photos, plus de news de leur part. Pour ces amis, partir de Facebook correspond d’ailleurs bien souvent à ne plus exister du tout.

Pensez-y, sérieusement. Si Google fermait votre compte, que deviendriez-vous ? Êtes vous à l’abri de perdre l’accès à votre ordinateur, votre blog, vos emails, vos photos de vacances, vos vidéos, vos fichiers dans le cloud ?

image de Kristina Alexanderson