coder clavier mains

coder clavier mains J’ai déjà parlé de ce que l’Internet arrive à faire quand on le combine à l’humanité des gens.
Voici un autre exemple : ce jeune homme a proposé à un SDF le choix entre 100$ et des cours de programmation à raison d’une heure par jour pendant deux mois avec un ordinateur et des bouquins pour apprendre la programmation. Le choix s’est porté sur les cours.

L’aventure a été partagée sur les réseaux sociaux et hier il en était à la moitié du parcourt. À cette occasion, le sans-abris Léo et son prof Patrick ont fait une conférence vidéo sur Google+ où ils répondent aux questions des internautes.

Une chose ressort : il se trouve que Léo est un élève particulièrement doué, avec de bonnes idées. Il a maintenant pour projet de créer une application mobile sur le dérèglement climatique.

Ce qui est merveilleux dans cette histoire, en dehors du fait d’aider un sans-abri, c’est que ça montre qu’il y a un génie dans chacun de nous, le plus souvent dans un domaine qu’on ne connaît pas encore, dans un domaine dont on n’a peut-être même pas entendu parler !

On revient également sur un problème sur l’éducation : l’école nous apprends les maths et la chimie (quoique), mais quid de cours au collège en programmation ? en économie ? en sociologie ? en histoire de l’art ? En France, ces domaines ne sont enseignés qu’à partir du post-bac, alors qu’on enseigne les mathématiques à 7 ans et la chimie à 12 ans ! L’éducation actuelle est un gâchis de la société, il perd énormément de talents dans tout ce dont elle prive les élèves. L’école, qui devrait être une ouverture sur le monde s’est transformée en quelque chose qui aveugle les jeunes dans un monde de plus en plus numérique mais de moins en moins compris : le monde s’est agrandit mais l’école est restée la même.

Cette expérience ça montre que la programmation peut-être apprise au même titre qu’une langue étrangère, un sport ou une autre discipline. La programmation n’est pas difficile : écrire un programme ce n’est rien d’autre qu’écrire une suite de mots sur un écran. On n’a pas besoin de faire 10 ans d’études pour programmer quelque chose : il suffit d’être curieux et patient.

Linuxiens, ouvrez votre terminal et tapez « ls --all / » : c’est une commande ! Vous venez de dire à l’ordinateur qu’il doit lister (ls) tous (--all) les fichiers du dossier racine (/) ; Windowsiens, lancez l’invite de commande « cmd » puis faites « dir C:\ » pour la même chose.

La programmation, c’est juste une suite de ce genre de commandes. Il est dommage que penser que seuls quelques génies en mathématiques peuvent faire ça ! Tout le monde le peut, si vous le voulez.
Et qui sait, peut-être que vous aimerez ça au bout de quelques essais, puis que vous commencerez à faire des programmes un peu plus complexes, que vous partagerez au monde… Peut-être même changerez-vous le monde : Facebook, Google, Apple… ces titans sont nés dans des garages, de gens qui n’avaient peur ni d’échouer ni du regard du monde.

(merci à Nono pour l’info)

image de Rachel Johnson