default_favicon

Je suis présent sur MSN, disponible par téléphone et par SMS, j’ai une adresse Skype et un compte Facebook… Mais mon moyen de communication numérique préféré reste l’E-mail.

L’E-mail est vieux. D’un point de vu technologique, il est même très vieux, puisque les premiers courriels dateraient de 1966, à l’époque où le nombre d’ordinateurs dans le monde se comptaient sur les doigts d’une main et faisaient la taille d’un étage.
Pourtant l’E-mail fonctionne toujours, très bien même.

Si je préfère l’E-mail à la place des SMS, des messages Facebook ou de n’importe quel autre moyen de communication, c’est parce que c’est un protocole ouvert, fiable, sûr, pratique et complet.

L’E-mail est fait pour envoyer du texte, même formaté (gras, italique, couleur…) ou des fichiers. Les correspondants sont repérés par des noms qu’ils choisissent et pas des numéros attribués de façon arbitraires et on peut envoyer des messages à plein de personnes à la fois.

Mais surtout à l’époque des SMS, de Whatsap et des conversations Skype ou Facebook, l’E-mail est gratuit et illimité en taille et en nombre (seule la connexion Internet est payante) ; l’E-mail est le seul de tout ça qui ne dépend pas de la plate-forme : il existe des applications pour envoyer un E-mail sur toutes les plate-formes : ordinateurs, consoles, téléphones, smartphones… sous GNU/Linux, Windows, Android, iOS, Backberry… Qu’on soit en 4G, 3G ou en 2G et même en Wap, on peut envoyer un E-mail qui arrivera à destination (essayez le tchat Facebook ou Skype en Wap pour voir).
Et les E-mails seront visible depuis partout : un E-mail envoyé depuis un ordinateur arrivera sur un téléphone.

Les E-mails sont fais pour afficher les conversations et être répondues clairement (paragraphe par paragraphe), ce qui n’est pas le cas des SMS.

On est en 2013 et les SMS ne sont toujours pas gratuits ; encore moins quand on est en déplacement dans un autre pays : ils sont facturés pour couvrir un coût artificiel et pas qu’un peu : envoyer une photo de 5 Mo par SMS reviendrait à 35 714 € (à dix centimes les 140 octets).

À l’heure où pratiquement tout le monde dispose d’un téléphone capable de se connecter à l’Internet, il n’y a selon moi aucun avantage à utiliser les SMS limités.
Certains essayent de ré-inventer la roue, comme What'sApp, et c’est pas mal : ça montre qu’on est capable de détrôner ce qui est en place, mais je pense que l’E-mail ne doit pas être enterré pour autant : je pense qu’il devrait être remis au goût du jour, même pour les discussions rapides et courtes : l’E-mail peut tout faire, le SMS non.

Pour l’instant on ne peut que fantasmer sur des idées de forfaits téléphoniques téléphonique/SMS/3G mondial, mais ce n’est pas pour demain, tant que ça rapportera de l’argent en masse (Free a montré qu’ils pouvaient faire de la marge avec un forfait à 2€)…

Je pense que l’E-mail, comme le RSS ou le peer-to-peer, sont de ces technologies super pratiques, pensées pour le mieux depuis des décennies et qui sont largement sous-utilisés. Le Minitel-2.0 que représente les réseaux (as)sociaux n’aident pas à vouloir attirer tout le monde vers eux au lieu de laisser les gens créer leur petit réseau libre et personnel.