Un vrac de la rentrée

Un peu occupé en ce moment, je vous met ici quelques liens en vrac, concernant le numérique et la politique depuis la rentrée :

  • Pendant qu’on demande aux français de payer plus d’impôts, les grandes entreprises américaines elles ne payent rien : Facebook ne paye que 2% de ce qu’il doit, Google, Microsoft, Apple et quelques autres géants du net et brassant des milliards ne font guère mieux. La palme revient quand même à Orange, qui n’a rien payé durant 10 ans.
    Le gouvernement a déclaré qu’il n’allait rien faire pour arranger ça (pour changer…).
  • Après avoir bloqué les sites porno (pour protéger les nenfants), on s’y attendait : les FAI britanniques bloquent maintenant les VPN anonymisant. Bientôt ce sera le tour de Tor, des proxys, puis viendront les blogs citoyens et les sites opposants : les journaux se font déjà attaquer.
    Rien à foutre que ce soit pour protéger les enfants : ce n’est pas au gouvernement de faire ce travail. Bloquer ne serait-ce qu’un seul site est une grave atteinte à la liberté d’expression et celle d’information et de circulation (des données). Si un site est illégal, alors il faut le fermer : pas le bloquer. Le blocage est un prétexte à la censure et une excuse aux bavures à venir et ne sert strictement à rien.
  • Paypal va partager vos informations privées avec des régies de publicité et Facebook qui lui les partage à BigBrother.
  • En France : Hollande avait promis des mesures concernant la vente liée. Son ministre de la con-sommation sabre tout ça : la vente liée, bien qu’illégale dans la loi, restera donc praticable par les vendeurs, au détriment du client.
  • Le même ministre s’oppose à la liberté des clients des opérateurs mobiles, en n’interdisant pas le simlockage des téléphones. Le simlockage consiste à bloquer un téléphone pour qu’il ne soit utilisable que chez un seul opérateur. Si vous voulez changer d’opérateur : vous êtes dans la merde. Encore une fois, c’est le client qui l’a profond.
  • Restons dans le mobile : les opérateurs pourront continuer à nous traire quand on va à l’étranger : les frais d’itinérances (surcoût artificiel créé par les opérateurs quand on va dans un autre pays) resteront là, contrairement à ce que l’UE avait promis.
  • Une petite bonne nouvelle de 1% quand même : la taxe (une de plus) de 1% sur les appareils numériques est reportée. Mais bon, hein : perso je prends mes disques durs en Allemagne, où ils coûte parfois 50€ de moins…
  • Une autre nouvelle : celle sur l’obsolescence programmée, qui consiste à faire en sorte qu’un appareil tombe en panne au bout de six mois, histoire que les gens achètent, sera peut-être encadrée légalement. Je n’y crois pas trop, mais on espère.

concernant l’image