wallpaper android in space Android n’est pas parfait.
Voici quelques points qui pourraient lui permettre de s’approcher de la perfection.

Déjà, deux trucs triviaux (je me tape la tête contre les murs en sachant que ça n’existe pas par défaut) :
  • Le réglage fin du volume (actuellement ça se fait par palier de ~5%)
  • Le réglage fin de la luminosité en dessous de 5% (en dessous de 5%, ça bloque et remonte à 5%)

Oui, pendant que certains veulent s’exploser les oreilles en boostant le volume à 199%, perso je préférerais pouvoir le mettre à 1% ou 2%… À une époque j’avais des écouteurs avec un petit potentiomètre physique dessus : idée géniale mais pourquoi c’est pas plus répandu ?
Pour la luminosité, pareil : 5% c’est trop dans le noir.

Ensuite des trucs manquent, mais qui ne seront sûrement pas dans les releases officielles d’Android :

  • Le réglage des permissions des applications. Mais il faudrait déjà que les éditeurs deviennent honnêtes avant ça, et ne demandent pas les droits système ou le GPS juste pour afficher une page web.
  • désactivation stricte des applications au démarrage : navigateur, musique : pourquoi ça se lance au démarrage ça ?
  • Suppression des fonctions d’Android inutilisées (calendrier, calculatrice, fond d’écrans animés…), surtout quand on a nos propres alternatives (navigateur, appareil photo, client email…)…
  • Pouvoir choisir le nombre de bureaux (les Samsung permettent ça avec un pincement à deux doigts, pas mon Wiko) : je n’utilise pas beaucoup de widgets, et j’ai 5 bureaux vides : pourquoi on ne peut plus les supprimer ?
  • Pouvoir désactiver le glissement du fond d’écran (sous 2.3 on pouvait en prendre un fixe, plus sous 4.2). Wtf.
  • Moins de dépendance de Google : la moitié des services en arrière plan sous du Google (coucou CyanomodGen : à quand une release pour les Wiko ? Les sources des firmwares sont fournies !)
  • Pouvoir organiser les applications autrement que par ordre alphabétique (comme sous 2.3, encore une fois).
  • Pouvoir désactiver le zoom par défaut de la caméra : en mode vidéo, il active un sorte de zoom. Seule l’application par défaut ça, d’autres permettent un mode normal.

Je sais qu’il y a des applications pour certains de ces bugs, mais ça ne fait toujours que ralentir encore plus le système. Ce que je cherche, c’est changer ça dans les paramètres ou les fichiers systèmes.

Android est libre, on peut modifier tout ce qu’on veut, et j’ai essayé, mais c’est sans succès actuellement. Et mon téléphone n’est pas encore dans la liste des appareils supportés par CyanogenMod (et sûrement pas encore, à cause d’un problème de pilotes matériel propriétaire)…

image uploadée par Fallen Leave

coder clavier mains J’ai déjà parlé de ce que l’Internet arrive à faire quand on le combine à l’humanité des gens.
Voici un autre exemple : ce jeune homme a proposé à un SDF le choix entre 100$ et des cours de programmation à raison d’une heure par jour pendant deux mois avec un ordinateur et des bouquins pour apprendre la programmation. Le choix s’est porté sur les cours.

L’aventure a été partagée sur les réseaux sociaux et hier il en était à la moitié du parcourt. À cette occasion, le sans-abris Léo et son prof Patrick ont fait une conférence vidéo sur Google+ où ils répondent aux questions des internautes.

Une chose ressort : il se trouve que Léo est un élève particulièrement doué, avec de bonnes idées. Il a maintenant pour projet de créer une application mobile sur le dérèglement climatique.

Ce qui est merveilleux dans cette histoire, en dehors du fait d’aider un sans-abri, c’est que ça montre qu’il y a un génie dans chacun de nous, le plus souvent dans un domaine qu’on ne connaît pas encore, dans un domaine dont on n’a peut-être même pas entendu parler !

On revient également sur un problème sur l’éducation : l’école nous apprends les maths et la chimie (quoique), mais quid de cours au collège en programmation ? en économie ? en sociologie ? en histoire de l’art ? En France, ces domaines ne sont enseignés qu’à partir du post-bac, alors qu’on enseigne les mathématiques à 7 ans et la chimie à 12 ans ! L’éducation actuelle est un gâchis de la société, il perd énormément de talents dans tout ce dont elle prive les élèves. L’école, qui devrait être une ouverture sur le monde s’est transformée en quelque chose qui aveugle les jeunes dans un monde de plus en plus numérique mais de moins en moins compris : le monde s’est agrandit mais l’école est restée la même.

Cette expérience ça montre que la programmation peut-être apprise au même titre qu’une langue étrangère, un sport ou une autre discipline. La programmation n’est pas difficile : écrire un programme ce n’est rien d’autre qu’écrire une suite de mots sur un écran. On n’a pas besoin de faire 10 ans d’études pour programmer quelque chose : il suffit d’être curieux et patient.

Linuxiens, ouvrez votre terminal et tapez « ls --all / » : c’est une commande ! Vous venez de dire à l’ordinateur qu’il doit lister (ls) tous (--all) les fichiers du dossier racine (/) ; Windowsiens, lancez l’invite de commande « cmd » puis faites « dir C:\ » pour la même chose.

La programmation, c’est juste une suite de ce genre de commandes. Il est dommage que penser que seuls quelques génies en mathématiques peuvent faire ça ! Tout le monde le peut, si vous le voulez.
Et qui sait, peut-être que vous aimerez ça au bout de quelques essais, puis que vous commencerez à faire des programmes un peu plus complexes, que vous partagerez au monde… Peut-être même changerez-vous le monde : Facebook, Google, Apple… ces titans sont nés dans des garages, de gens qui n’avaient peur ni d’échouer ni du regard du monde.

(merci à Nono pour l’info)

image de Rachel Johnson


Le jeu vidéo GTA 5 est sorti il n’y a même pas une semaine (et il a déjà généré plus d’un milliard de dollars), et certains neuneux commencent déjà à critiquer la violence dans le jeux vidéo, dire que les joueurs vont finir en prison, devenir des psychopathes…
La presse adore nous rappeler que le tueur d’Oslo (il y a deux ans) ou le tueur de Chicago (l’an dernier) ou même Merad étaient tous des fans de jeux vidéos, et donc que les jeux vidéos font de nous des tueurs-pédo-nazis sanguinaires.

C’est la même chose. À. Chaque. Fois.

Je n’aurais qu’un mot : si les jeux vidéos faisaient de nous ce que nous jouons, alors tous ceux qui jouent à Farmville sur Facebook seraient des fermiers, et tout ceux qui jouent à Mario seraient des plombiers.

Est-ce que jouer à docteur maboule vous donne t-il votre doctorat en médecine ? Non.
Alors s’il vous plaît, messieurs dames les journalistes : cessez de répandre des inepties : GTA ne fera pas de vous un terroriste.

On trouve la violence partout : dans les films, dans les séries, dans les livres, dans les JT, dans la vie réelle, dans les publicités, dans la culture, dans la musique et dans l’histoire (relisez les paroles de la Marseillaise, pour voir). Et bien-sûr dans les jeux vidéos.
Alors si tout ce qui fait la culture d’un enfant est responsable de ce qu’il est… Pourquoi ne s’en prendre qu’aux jeux vidéos ? Parce que vous ne le comprenez pas ? Bah.

Dire que GTA5 fait de vous une racaille vous rend pas plus crédible que ceux qui voient en Pokémon l’appat de Satan pour attirer les enfants au côté obscures

Mais bon : il y aura toujours des tarés pour traiter les gens normaux de malades. Heureusement certains préfèrent en rire

image uploadée par WallpaperManiac

J’ai déjà une page où je met quelques fonctions PHP qui peuvent resservir au cas où, ici je vais mettre quelques codes beaucoup plus courts.
Idleman avait fait un article comme ça aussi, avec quelques petites astuces PHP.

PHP : Trier un tableau selon une sous-clé

Admettons qu’on ait un tableau $tableau à deux dimensions, dont une des sous-clés soit la_cle.

On veut trier ce tableau selon les valeurs de la_cle. Pour ça, on va créer un tableau $cles_tri ne contenant que les valeurs de la_cle, puis trier ceux-là en leur associant les valeurs de $tableau :

$cles_tri = array();
foreach ($tableau as $key => $entry) {
    $cles_tri[$key] = $entry['la_cle'];
}
array_multisort($cles_tri, SORT_DESC, $tableau);

On dispose maintenant de ce tableau, trié selon la valeur de la sous-clé la_cle et ré-indexé.

JavaScript & HTML5 : récupérer le code Base64 d’un fichier

Là aussi, ça se fait en quelques lignes avec le HTML5 :

Le HTML :
<input id="file" type="file" onchange="loadFile(this.files)" />

Le JS :
function loadFile(files) {
    var filename = files[0];
    var fr = new FileReader();
    fr.onload = function(e){alert(e.target.result);};
    fr.readAsDataURL(filename);
}

Ce qui importe ici, c’est le « readAsDataURL » : c’est lui qui permet de lire le fichier comme du code Base64.
Il est aussi possible de le lire comme du code binaire ou comme un arrayBuffer ; voir la doc pour ça.

Prenez note que le code Base64 d’un fichier pèse 33% plus lourd que le fichier lui-même. Mais ça peut être sympa quand même pour envoyer des fichiers sur un serveur sans utiliser le $_FILES. C’est le code que j’utilise sur cette page.

HTML5 : rendre instantanément vos pages lisibles sur les smartphones

Ajoutez juste ceci dans le <head> :

<meta name="viewport" content="initial-scale=1.0, user-scalable=yes" />

Ceci fixera le niveau de zoom et la largeur de la page pour qu’il soit à l’échelle de votre écran (le navigateur faisant un calcul avec la résolution de l’écran).
Attention, le premier qui me met un « no » au user-scalable je lui jette une malédiction digne du nom de ce site.

JavaScript : simuler un clic de la souris

Comment créer un clic de la souris sur un élément htmlElement, par exemple lors d’un :hover ? Comme ceci :

var evt = document.createEvent("MouseEvents");
evt.initMouseEvent("click", true, true, window, 0, 0, 0, 0, 0, false, false, false, false, 0, null);
htmlElement.dispatchEvent(evt);
evt.preventDefault();

Si vous voulez qu’un simple :hover déclenche le clic, placez le code précédent dans htmlElement.onmouseover().

HTML & CSS : afficher une image au maximum de sa taille dans une lightbox

Voici une astuce CSS que j’ai mis au point il y a un petit moment, qui permet d’afficher une image dans une page :

  • sans que l’image ne perde son ratio
  • sans qu’il ne dépasse de l’écran (ni verticalement, ni horizontalement), donc s’affichant au maximum à l’écran.
  • sans sur-zoomer l’image
  • sans JavaScript

HTML, CSS :
<div id="d1">
  <div>
    <img src="image.jpg"/>
  </div>
</div>
#d1 {/* dans le cas d’une lightbox, j’ai ça pour pas que ça dépasse de l’écran */
   position: fixed;
   top: 5%; right: 5%; bottom: 5%; left: 5%;
}

#d1 div img {
   max-width: 100%; max-height: 100%;
   width: auto;
   height: auto;
}

#d1 div {
   width: 100%; height: 100%;
   display: inline-block; /* lui il est important */
}

C’est ceci que j’utilise dans BlogoText pour le slideshow.
Seule impossibilité : centrer verticalement l’image. Là, il faut du JavaScript, je n’ai pas trouvé comment faire autrement.

Il y a des formats de fichiers qui commencent à me casser les #@%*.

Le pire, c’est le format RAR pour les archives. Mais arrêtez d’utiliser ce format pourri !
Il est mauvais, son logiciel est payant, il ne gère ni les encodages de caractères, ni les droits sur les fichiers, et son pseudo-système de mots de passes est mauvais : on le fait sauter en deux secondes.
Ok, je comprend que l’excellent logiciel 7-zip vous déroute un peu (il n’est pas intuitif je trouve), mais utilisez le format Zip, qui est utilisable pratiquement partout et au moins les noms des fichiers ne seront pas massacrés et remplacés par des « ? » (et qu’on ne me dise pas que c’est dur à utiliser : juste un clic droit !).

Les formats .xlsx, .docx… Là aussi : ces machins ne sont lisible que par les personnes qui ont Microsoft Office 2007+ et Windows. Le support dans LibreOffice est moyen (il permet de lire, mais la mise en forme est foireuse).
Si vous voulez partager un document, bordel apprenez vos classiques et utilisez un PDF : c’est un format standard, utilisable partout (même sur les smartphones).
Oh, et ceux qui me font le plus rire avec ça, ce sont les DRH : ils te demandent un CV+Lettre en PDF u-ni-que-ment. Eux, ils ne se gênent pas pour répondre avec un fichier Excel 2010. Ça mériterait un châtiment…

Vient ensuite le format d’images BMP (et ICO).
Non, ce format n’est malheureusement pas mort. Il est néanmoins très largement en déclin, grâce à Windows qui, depuis Vista, propose le PNG comme format par défaut dans MsPaint. Le bitmap est horriblement lourd alors que le PNG est suffisant pour le remplacer.
Oh, et apprenez aussi à choisir un format d’images correct pour les applications : le JPG, c’est pour les photos et les dessins, le PNG pour les logos et les captures d’écran.

Ce n’est pas vraiment un format, mais dans les pages web, j’en ai raz le bol aussi de Flash. Putain, pourquoi faire ça en Flash ? HTML5 et JavaScript permettent de tout faire maintenant.
Flash c’est lourd, à la sécurité incertaine, et ça plante à la moindre occasion. Et par dessus de le marché, ce n’est plus disponible sous GNU/Linux (sauf si on installe Gogole Chrome).

Un peu occupé en ce moment, je vous met ici quelques liens en vrac, concernant le numérique et la politique depuis la rentrée :

  • Pendant qu’on demande aux français de payer plus d’impôts, les grandes entreprises américaines elles ne payent rien : Facebook ne paye que 2% de ce qu’il doit, Google, Microsoft, Apple et quelques autres géants du net et brassant des milliards ne font guère mieux. La palme revient quand même à Orange, qui n’a rien payé durant 10 ans.
    Le gouvernement a déclaré qu’il n’allait rien faire pour arranger ça (pour changer…).
  • Après avoir bloqué les sites porno (pour protéger les nenfants), on s’y attendait : les FAI britanniques bloquent maintenant les VPN anonymisant. Bientôt ce sera le tour de Tor, des proxys, puis viendront les blogs citoyens et les sites opposants : les journaux se font déjà attaquer.
    Rien à foutre que ce soit pour protéger les enfants : ce n’est pas au gouvernement de faire ce travail. Bloquer ne serait-ce qu’un seul site est une grave atteinte à la liberté d’expression et celle d’information et de circulation (des données). Si un site est illégal, alors il faut le fermer : pas le bloquer. Le blocage est un prétexte à la censure et une excuse aux bavures à venir et ne sert strictement à rien.
  • Paypal va partager vos informations privées avec des régies de publicité et Facebook qui lui les partage à BigBrother.
  • En France : Hollande avait promis des mesures concernant la vente liée. Son ministre de la con-sommation sabre tout ça : la vente liée, bien qu’illégale dans la loi, restera donc praticable par les vendeurs, au détriment du client.
  • Le même ministre s’oppose à la liberté des clients des opérateurs mobiles, en n’interdisant pas le simlockage des téléphones. Le simlockage consiste à bloquer un téléphone pour qu’il ne soit utilisable que chez un seul opérateur. Si vous voulez changer d’opérateur : vous êtes dans la merde. Encore une fois, c’est le client qui l’a profond.
  • Restons dans le mobile : les opérateurs pourront continuer à nous traire quand on va à l’étranger : les frais d’itinérances (surcoût artificiel créé par les opérateurs quand on va dans un autre pays) resteront là, contrairement à ce que l’UE avait promis.
  • Une petite bonne nouvelle de 1% quand même : la taxe (une de plus) de 1% sur les appareils numériques est reportée. Mais bon, hein : perso je prends mes disques durs en Allemagne, où ils coûte parfois 50€ de moins…
  • Une autre nouvelle : celle sur l’obsolescence programmée, qui consiste à faire en sorte qu’un appareil tombe en panne au bout de six mois, histoire que les gens achètent, sera peut-être encadrée légalement. Je n’y crois pas trop, mais on espère.

concernant l’image

Vous êtes sûrement déjà passés à côté de ce genre d’images qui reprennent des suggestion Google pour le moins étranges :

I hate it when voldemort hides in my turban
I hate it when I lose my black friend in the snow
I hate it when the lock ness monster asks me for 3.50
why do velociraptors throw bananas at me
En fait, l’origine de tout c’est… Facebook.
Certains créent en effet des pages avec des titres humoristiques, comme ceux des suggestions. Ces pages deviennent assez populaires et finissent par être indexées par Google, d’où les suggestions.

Les pages Facebook sont par exemple celles , , et .

Il y a même des blogs qui regroupent ces suggestions débiles.