captvty

Avant que je commence, rappelez-vous ce que font TF1 et consorts avec votre droit d’auteur :

Bien.

Captvty est un logiciel qui permet de rattraper simplement et facilement des programmes TV que vous avez loupés en utilisant les services de streaming des sites des grandes chaines, dont M6-Replay, TF1-Replay et tous les autres :

captvty
Récemment, le site qui héberge le logiciel (via son hébergeur) a reçu une mise en demeure par TF1 : leurs disant (je vous laisse lire sur le PDF, contenant également la réponse de Captvty à TF1) que Captvty est illégal, qu’il propose le téléchargement des vidéos sur son site, qu’il contribue donc à une contrefaçon et à un piratage du site de TF1.

Lol. Rien que ça. Ce sont évidemment des conneries.

En fait, techniquement le logiciel ne fait rien de plus qu’un lecteur flash : il récupère le flux vidéo mis à disposition par le site de TF1 et l’affiche à l’écran de l’internaute. Il permet aussi d’enregistrer le fichier sur le disque dur de l’internaute. Cette dernière fonction est peut-être ce qui gêne TF1, mais elle n’est pas illégale : la loi est très claire sur ce point : les chaines de TV n’ont pas le droit d’empêcher les internautes de récupérer une émission diffusée à la TV pour leur usage privé :

L. 331-9 (loi n°2009-669) : « Les éditeurs et les distributeurs de services de télévision ne peuvent recourir à des mesures techniques qui auraient pour effet de priver le public du bénéfice de l’exception pour copie privée, y compris sur un support et dans un format numérique, dans les conditions mentionnées au 2° de l’article L. 122-5 et au 2° de l’article L. 211-3. »

Autrement dit, toutes leurs mesures de protection à eux seraient déjà complètement illégales.

Encore une fois, donc, on remarque que les chaînes de TV se permettent d’intimider les éditeurs de logiciels et les petits sites web en racontant n’importe quoi (les faits reprochés sont faux techniquement, et donc inattaquables devant un tribunal).

Guillaume (qui est derrière le site de Captvty.fr) et qui m’alerte sur tout ceci mentionne d’ailleurs très bien :

Depuis juillet 2011, Captvty a fait l’objet de quelques tentatives d’intimidation de la part de certaines chaînes TV qui sont restées sans suite puisque sans fondement.

Comme d’habitude donc : ils montrent les crocs et sortent les lettres d’avocats pour faire peur, puisque légalement ils n’ont absolument rien.

Au cas où, voilà la dernilère version du logiciel hébergé chez moi : captvty-1108.zip, et là la page de téléchargement officielle