cyberpirate

cyberpirate
Ayé, le CSA (conseil supérieur de l’audiovisuel ~ flics de la TV et de la radio) va remplacer la HADOPI pour envoyer des amendes à ceux qui font encore tourner l’industrie du disque.
Bien sûr, les amendes seront automatisées et toujours envoyées sur base de l’IP, ce qui reste aussi aberrant qu’avant : pas de changement dans la connerie…

La décision est due au fait que la Hadopi n’a jamais suspendu aucune connexion : ce n’est donc pas du tout rentable pour l’entreprise politique. Maintenant, les amendes vont arriver : bien plus rentable, hein. Un problème ?

Une solution si vous êtes en France et que vous ne voulez plus être fliqués et flicables : prenez un VPN à 5€/mois et toutes vos connexions seront chiffrées et sortiront au Panama ou en Islande.

PS : @maman : tu peux continuer à télécharger des MP3 sur Youtube comme je te l’ai appris, tu ne crains rien du tout.


MAJ 13/05/2013 :, concernant le communiqué de la Hadopi.

Enfin, le rapport ne néglige pas l’importance d’une fonction d’observation étendue, fortement indépendante et capable d’accéder aux informations nécessaires, placée au cœur de tout dispositif public dédié aux usages culturels sur internet.

Traduction :
  • Espionnage généralisé avec mouchard (« une fonction d’observation étendue »)
  • avec DPI (« capable d’accéder aux informations nécessaires »)
  • par une police privée (« fortement indépendante »)
  • pour les industriels de la culture (« dédié aux usages culturels »)

image de 4chan