default_favicon

Sam disait sur son article expliquant comment bien vulgariser quelque chose que rien ne devrait être pris pour acquis par quiconque voulant expliquer quelque chose à son public.

On peut transposer ça aux outils de la vie de de tous les jours. Du moins, les outils utilisés par le geek.

Vous pensiez que les internautes et les utilisateurs voulaient des outils complets, complexes, rares ou difficiles à coder ? Faux® !

Les gens veulent des choses simples.

Je suis moi-même un dev qui a parfois besoin de petits outils bidons, comme un convertisseur d’unités ou un bête décodeur base64.
On peut trouver ces trucs partout en ligne, mais souvent ces trucs sont :
  • bardé de publicité
  • bardé d’informations inutiles (bouton « like » ou autres)
  • en ligne un jour et supprimé le lendemain
  • lourd
  • chiant
  • peu ergonomiques

J’en avais raz le cul de tout ça, et j’ai donc décidé de créer moi même ce genre d’outils à ma manière : simple et clairs.

C’est tout disponible là : mes petits outils en ligne.

Le rapport avec l’article de Sam, c’est que — contre toute attente — c’est l’outil de conversion Mo <-> Mio qui est la plus vue de tous ces outils.
Mieux : c’est la 5eme page vue sur le site.

Je trouve ça complètement dingue : c’est le mini-outil le plus vu/utilisé de tous et pourtant, ça me semble être pour moi le plus con d’entre tous : il a été simple à faire (juste des divisions et des multiplications par 1000 ou 1024), le plus léger, les plus rapide à créer ou même à penser.

Rien ne doit être pris pour acquis, et même un programme qui vous semble le plus débile qui soit peut parfois être celui dont le plus de monde à besoin.

Pas étonnant non plus donc, que certaines applications sur smartphones qui semblent si bêtes, sont aussi les plus vendues ou téléchargées. L’exemple typique étant à mes yeux Instagram : il applique juste un filtre sépia sur les photos avant des les publier sur Twitter ou Facebook. L’application a depuis été racheté par Facebook pour un milliard de dollars…