f16.jpg

f16.jpg Comme d’hab, quelques chiffres sortis de calculs plus ou moins hypothétiques mais toujours surprenants !

7 000 km². Le premier chiffre est une surface : c’est la surface qui contiendrait la population humaine mondiale si l’on donnait 1 m² à chaque personne.
Cette surface, c’est un peu plus qu’un département français moyen.


5 nanosecondes. C’est la durée supplémentaire perçue si on passe cinq heures dans un avion volant à 800 km/h. La relativité dit que le temps ne s’écoule pas de la même façon selon la vitesse à laquelle on se déplace.
Cela ne veut pas dire qu’on sera 5 ns dans le futur ; cela dit simplement que 5 h dans l’avion seront perçues 5 ns plus longues pour les voyageurs au sol.


1 400 kg/m³. C’est la masse volumique moyenne du Soleil. Sa densité est donc de 1,4. En gros, le Soleil est moitié moins dense que l’aluminium, six fois moins que l’acier et quatorze fois moins que l’or.
On pourrait croire que l’attraction gravitationnelle de la masse du Soleil sur elle même est plus importante que ça, mais finalement non : les fusions nucléaires entrainent une expansion compensant l’effondrement par une libération de rayonnements.
(Notons qu’en son cœur, la masse volumique du soleil est tout de même de 150 tonnes/m³.)


Enfin, je vous propose une petite question : dans un liquide, les molécules et atomes se touchent pratiquement. Ils sont donc distants d’environ 1 rayon atomique (logique). Maintenant, de combien de fois cette distance est-elle supérieure dans un gaz (l’air ambiant par exemple) ? autant ? 10 fois ? 100 fois ? 1000 fois ? plus ?
Aucun piège, mais la réponse est intéressante à voir (et à trouver, car ça se démontre en deux lignes).

Les autres épisodes sont là :
Épisode 1
Épisode 2
Épisode 3

image de Official US Air Force