news-paper.jpg

news-paper.jpg

Note de Timo : ceci est un article invité, écrit par Julien.

Introduction

Ceci fait un moment que je n'ai pas écrit d'articles, mais je profite du blog de Timo pour en faire un. En effet, car je considère que le torchon du Quebecor peut avoir des conséquences graves au Canada que ça soit psychologique ou physique. Surtout que ce torchon apparait sur une multitude de sites, car Quebecor est un des plus importants conglomérats de médias au Canada et que je pense que cet article a été écrit pour manipuler les foules.

Les éléments de l'article

L'article

Pour commencer, l'article est disponible sur l'ensemble des sites appartenant à Quebecor et est accompagné du titre suivant « Notre carte des agresseurs sexuels ». Quand on lit le titre, on s'attend évidemment à tomber sur une carte avec des criminels qui ont été jugés et donc reconnu coupables. Et non, ce ne sont pas ces gens là qui sont visés, mais les personnes contre qui on a porté plainte depuis un an pour agression sexuelle. On n’oublie pas non plus de supprimer tous les commentaires qui dénoncent ce torchon et on laisse presque qu’uniquement les commentaires qui vont dans le sens de l'article.

La carte

Pour commencer, cette carte ne devait être accessible qu'au VIP et donc à ceux qui payent un abonnement. On comprend donc que le but du journal est aussi de gagner des abonnements, même si cela doit nuire à des personnes. Mais comme ces journalistes sont des idiots, on peut facilement trouver l’accès à cette carte sur Google. On commence bien sûr par un peu le même titre « Les agresseurs sexuels parmi nous » et puis après ça dérape franchement « Demeurez-vous près d’un pédophile ? ». Transformant ainsi des plaintes d'agressions sexuelles en cas de pédophilie, il serait bien de rappeler à ce journal qu’une agression sexuelle n'est pas forcément un acte pédophile. Cependant, comme les enfants ça fait réagir les foules et bah je pense qu’ils ont jugé bon de mettre ça. On peut alors trouver avec un code postal, sa ville canadienne avec des points rouges où sont soi-disant les pédophiles.

Les conséquences possibles

La politique

Pour commencer, je vais citer une partie du cadre jaune à côté de l'article « cette carte permettra de faire avancer un important débat de société en fournissant au public une information qui lui était jusqu’alors inconnue ». Le but recherché est donc de manipuler les foules pour aider des politiciens à voter des lois. En France, on a fait la même chose pour faire voter Hadopi ou d'autres lois, on a indiqué qu’il y avait des pédophiles sur le net. Pour faire voter des lois du côté réel, on fait visiblement la même chose. Personnellement, on sait très bien que lorsqu’on parle d'enfants, ceci marche. Ça fait toujours réagir la majorité des foules qui ne réfléchissent pas et prennent tout à la lettre. Si c’est la télévision qui le dit ou un journal, alors c'est que ça doit être vrai. Moi j'appelle ça du terrorisme ou de l’extrémisme de l'information, on alimente une paranoïa pour réussir à imposer ses idées à un grand nombre. Et évidemment, malheureusement cette technique marche.

Les drames

Même si le nom et le prénom des personnes ne sont pas affichés, il peut y avoir des drames. Déjà parce que justement, tout le monde va avoir peur de tout le monde. Et aussi, parce qu’il y a toujours des malades pour prendre tout au pied de la lettre. C’est ainsi qu’on se retrouve avec des personnes qui assassinent d’autres personnes, car ces personnes là sont présumées pédophiles ou agresseurs sexuels. C’est ainsi qu’on arrive à des dérives où des gens sont lynchés et tués par une ou plusieurs personnes, alors qu’au final elles n’avaient rien fait. C’est ainsi qu'on arrive à des situations où les gens se font justice eux-mêmes et pour ma part je trouve vraiment ça grave.

Conclusion

Je ne sais pas si le but recherché est de vendre des abonnements, de réussir à faire passer des lois ou les deux, mais c'est du n’importe quoi. C'est comme si j'arrivais à avoir une liste de toutes les plaintes d'agresseurs sexuels et que je transformais ça en pédophile. Vous trouvez ça normal, vous ? Moi non, je trouve ça vraiment pitoyable. Où est la limite de ces journaux ? Où s'arrêteront-ils ? Peut-on vraiment avoir confiance en eux ? Une chose est sûre, il ne faut jamais avoir confiance totalement dans ce qu’on nous dit. Car, il se peut toujours que ceci soit fait pour faire du buzz en nous manipulant.

Liens supplémentaires

La carte : http://infojdem.com/2012/09/cartePedophiles/index.html
L’article de Voir.ca  : http://voir.ca/veronique-robert/2012/09/29/minouches-dans-le-dos/
L’article de levraigabroy.com : http://levraigabroy.com/carte-interactive-des-agresseurs-sexuels-jdm-tu-mniaises-right/

image de ShironekoEuro