comment.jpg

comment.jpg

Si je fais ce billet, c’est que c’est nécessaire.

Quand vous postez des choses ici (que ce soit des commentaires, des liens, des trucs dans mon livre d’or, etc.), ces données m’appartiennent.
Je veux dire par là qu’une fois postées, le posteur n’a plus la possibilité de les modifier ou de les supprimer. Cette possibilité me revient à moi.

D’une part ça serait trop facile : lancer un gros débat trollesque avec quelques insultes bien placées pour ensuite supprimer son message et regarder tout le monde débattre et s’insulter, et de deux ça se fait pas : si on prend part à une discussion, on assume.

Alors OK, je veux bien retirer un commentaire ou deux sur simple demande, mais là on me demande une édition de 254 commentaires postés depuis 2 ans (c’est son auteur qui me demande ça). Je vais les anonymiser, mais je ne les supprimerai pas : je ne veux pas que les discussions sur mon site soient toutes dénaturées.

Qu’on soit bien d’accord sur le terme « ces données m’appartiennent » : je n’en suis pas l’auteur, mais j’en ai la responsabilité légale quand même. C’est la forme de « commentaire » qu’ils m’appartiennent, et non le contenu.
Je me réserve donc le droit :

  • de supprimer n’importe quel message, quand, pourquoi et où je veux.
  • de les éditer quand, pourquoi et où je veux.
  • de ne pas les supprimer ni les éditer à votre demande si j’en ai pas envie.
  • de fermer les commentaires si je veux.

Évidemment, une relation de confiance doit s’installer : je n’ai jamais édité un commentaire sans la demande de son auteur et sans le mentionner (si, une seule fois car le commentaire était injurieux ; et j’ai aussi dû supprimer quelques spams). Les données que vous postez ne sont et ne seront jamais vendues, analysées, utilisées. Votre adresse e-mail est secrète : elle n’est pas obligatoire, mais seul moi peut la voir, et elle ne sera jamais divulguée (sauf injonction judiciaire, comme la loi m’y oblige).

N’y voyez pas un changement sur ce blog : ma manière de réagir à vos commentaires, de les accepter et de les respecter a toujours été ainsi et ça ne changera pas.

image de Éktor