happy-man.jpg

happy-man.jpg

J’annonce que la version finale de Blogotext 2.0.0.0 est en ligne :-).
Après un peu plus de 10 mois de codage (ouais ça fait long je sais et j’aurais pu faire plus court…) la version SQLite de Blogotext est enfin prête.

Le logiciel

Les nouveautés par rapport à l’ancienne version sont :
  • SQLite au lieu de fichiers textes pour stocker les données : plus de performances donc, mais toujours aussi simple à installer.
  • Un design refait (aussi bien le thème par défaut que l’interface admin).
  • En plus du blog et des commentaires, on peut maintenant tenir un fil de liens et envoyer/partager des fichiers/images.
  • Passage au HTML5/CSS3.
  • Pas mal de choses en plus au niveau de la création des thèmes. Gravatar devient possible notamment.
  • Blogotext peut importer (pas exporter) une archive XML de Wordpress, importer et exporter un fichier au format de Shaarli/Diigo/Netscape et évidemment des archives des versions précédentes de Blogotext.
  • Fait le café (ah non, toujours pas).
Ce qui reste et restera :
  • La simplicité
  • La gratuité et la liberté (évidemment)
  • La compatibilité : vous aviez un blog sous une ancienne version de Blogotext ? Exportez les données depuis l’ancien blog et réimportez-les dans la nouvelle version pour tout conserver.
  • La même adresse de téléchargement : http://lehollandaisvolant.net/blogotext

L’évolution du projet

Le projet évolue selon mes besoins, étant moi même un utilisateur de Blogotext.
Je veux le faire évoluer avec un gestionnaire de « cloud » et non seulement un moteur de blog. Plutôt que d’installer un CMS + un Shaarli + ttRSS + Drop Center + autres choses, vous installez un seul programme. Voilà le but du projet actuellement. Je veux tout unifier.

Je prévois d’y intégrer divers outils : un proxy, un gestionnaire d’Autoblogs, de flux RSS en ligne, pourquoi pas un gestionnaire de capture de pages web (comme Scrapbook), etc. J’ai déjà intégré la gestion de sauvegarde de liens : c’est un début.

Je veux pouvoir offrir à terme une indépendance numérique en quelques clics : ne plus dépendre de Twitter/Google+ pour partager un lien ou une info, ne plus dépendre de Blogger pour faire un blog, ne plus dépendre de Google Reader pour lire ses RSS, ne plus dépendre de Imageshark pour partager des images ou des fichiers.

Je veux également combattre la censure sur le Internet : que ce soit prévenir la coupure d’un site (gestion d’Autoblogs) ou outrepasser un filtrage du réseau (avec un web-proxy).

Je ne pense pas que beaucoup d’utilisateurs seront enchantés de ce genre de changements, et j’en entends déjà : « Blogotext va devenir une usine à gaz ! », « ce n’est plus un projet simpliste qu’il était ! », bla bla.
Ok : Blogotext gagne quelques kilooctets et quelques fonctionnalités, mais jamais ça ne sera une usine à gaz qui rame, ni un casse tête de configuration. Le but final de Blogotext a changé, mais sa simplicité d’utilisation, elle, doit rester, c’est vital. Moi même, je ne veux pas que ça devienne une usine à gaz.

Et s’il faut je proposerai une version « blog uniquement » (mais commencez à bloguer, et vous voudrez rapidement un Shaarli et un gestionnaire de fichiers à côté, donc autant avoir tout-en-un, je vous le dis).

Donc voilà où en est le projet et la direction qu’il va prendre d’ici quelques mois ou années.

image de Neal