spongebob.jpg

spongebob.jpg

Mais oui, protégeons les nenfants des dessins animés maintenant… Pffffffffffff…

Voilà qu’en Ukraine c’est Bob l’Éponge qui est dans la ligne de mire de la censure : selon leur comité de régulation des programmes TV à eux, il y a une ambiguïté sur la relation entre Bob l’Éponge et Patrick, l’Étoile de mer.

C’est vraiment n’importe quoi. Pourquoi ne pas aussi interdire tous les dessins animés avec des animaux (protection des animaux oblige), avec deux personnages du même sexe qui parlent l’un avec l’autre (même raison que pour Bob), avec des armes (donc aussi tout ce qui est Ligue des Justiciers, Totally Spies, Tortue Ninja ou Dragon Ball), avec des drogues/médicaments (Le Laboratoire de Dexter, les aventures d’une mouche — quand la mouche bouffe un truc qui la rend super forte), la bouffe et les sucreries (donc pratiquement tout, dont les Télétubbies — visés eux aussi pour atteinte à la notion de famille — qui mangent des gâteaux de temps en temps, ces insolents) ? Ne laissant plus rien sinon de la propagande le journal TV ?

Je savais que certains passages de Pokémon, et autres, étaient censurés (dès le premier épisode de Pokémon, y’a une gifle qu’Ondine donne à Sacha qui est coupée), que plein d’autres dessins animés sont de moins en moins diffusés pour des prétextes idiots (les Looney Tunes sont jugés trop violents aux USA depuis quelques années)…

Le politiquement correct c’est nul, et ça ne fait qu’empirer les choses à mon avis : si les enfants ne peuvent plus se défouler en regardant les dessins animés défoulant, ils vont le faire dans la rue et en vrai (pas juste dans leur imagination).
Je pense qu’il faut au contraire remettre de l’humour (même noir et déplacé), du sarcasme, la dénonciation (comme les Simpsons — eux aussi largement visés par les censures et critiques). Au moins ça fait réfléchir sur la société et ça peut pousser à la faire évoluer dans le bon sens.

image de Zen