holland

holland

Si vous suivez un peu le foot international, vous avez sûrement remarqué que le nom des joueurs néerlandais est souvent « van quelquechose ».

(Ceux qui ne suivent pas le foot peuvent lire quand même, c’est juste qu’à chaque compétition de foot où interviennent les Pays-Bas on me fait la remarque.)

En fait, « van quelquechose » ou « van der quelquechose » en néerlandais signifie la même chose que le « de quelquechose » ou « du quelquechose » français (comme dans « de Broglie » (physicien) ou « de la Fontaine » (écrivain) et même « Dupont », « Deschamps », « Delorme »…).
C’est aussi la même chose que le « von » allemand (ex : « Ludwig von Beethoven ») ou le « del/da » italien (ex : « Leonardo da Vinci »).

La différence cependant c’est qu’en néerlandais ce préfixe ne signifie pas une marque de noblesse ni de rang social, contrairement bien souvent au « de » français (par exemple, Louis de Broglie était Duc de la province de Broglie), mais proviennent de surnoms aux personnes : le sens du « van » signifie la provenance (géographique, familiale…), l’appartenance (familiale, à un corps ou une profession…) ou la particularité (physique, aptitude…) de la personne surnommée.

Ce procédé étant simplement beaucoup plus répandu aux Pays-Bas qu’en France par exemple, on trouve donc une proportion remarquable de noms commençant par « van » ou « van der » parmi les noms néerlandais.
Rien que dans l’équipe de foot nationale des Pays-Bas, il y en a bien six ou sept qui ont un nom ainsi formé. Mon propre nom est lui aussi composé d’un « van », et je ne cache pas ici de bien aimer cela :D.