writing

writing J’en ai déjà parlé une fois, mais apparemment le concept de « blog personnel » est encore mal compris. Voici l’occasion pour faire un article, et cette fois-ci je le mets en lien « à lire si vous êtes nouveau ».
Bien.


Si vous me lisez, c’est que vous lisez un blog personnel. Ce n’est pas un blog professionnel, ni un journal. C’est un blog. Mon blog.
Par conséquent, je n’ai pas de règles particulières à me fixer : ni sur le ton à employer, ni sur le sujet des articles ou même sur le rythme de publication.
Pour résumer ça autrement : c’est mon blog donc j’écris ce que je veux, quand je veux, comme je veux.

Si vous n’êtes pas prêt à accepter qu’un étudiant quelconque puisse penser et donner son avis, partager ce qu’il a à dire ou critiquer ce qu’il a à critiquer, alors ne lisez pas ce blog : vous serez déçus car mon but est justement d’ouvrir ma gueule un maximum pour critiquer et dire ce que je pense sur absolument tout et n’importe quoi.

Si vous ne voulez pas mon avis, ne me lisez pas ! Ça ne sera pas ma faute si vous n’aimez pas.

Les commentaires sont ouverts pour vous permettre de faire une remarque, pointer une erreur, donner votre avis (même – et surtout – s’il diffère du mien) et débattre.
Mais je n’accepterai plus que vous me disiez ce que j’ai le droit ou pas de faire ou sur ma manière de bloguer sur mon blog. Si vous voulez parler à votre façon, ouvrez votre propre blog.

Enfin, si vous venez lire un blog, apprenez la définition et le concept qui se cachent derrière le mot « blog » avant d’être déçus parce que les gens sont subjectifs et donnent leurs avis. Un blog (le mien en tout cas) sert justement à ça.

La rédaction, l’écriture et le débat ne sont plus élitistes. Acceptez cela.

image de Tmab2003