store

store

Un des points communs d'iOS et des distributions GNU/Linux est la gestion des logiciels à installer : on passe par un gestionnaire de paquet. En général ça se passe ainsi : on ouvre le bouzin, un catalogue des logiciels disponibles s'affiche, on coche les cases de tout ce qu'on veut installe et on clic sur « installer ». C'est très pratique et très sûr (quand les choses sont bien faites).

Là où ça coince pour moi, c'est que maintenant les éditeurs d'OS les utilisent partout. Microsoft veut aussi utiliser un store comme ça pour les futurs Windows, OS-X possède déjà un truc similaire, ChromeOS n'en parlons même pas… Ok, ça va simplifier la vie de tout le monde, mais il y a aussi pas mal de problèmes.
Des problèmes pour nous, utilisateurs, les derniers pris en compte par les éditeurs.

Premièrement je vois déjà comment ça va se passer avec Windows : vous cherchez, admettons, un navigateur. Oh, IE est en premier ! On cherche une suite bureautique ? Oh, Microsoft Office à $300 est en premier ! Ha. Ha.
Ou alors, ça sera classé par des notations d'utilisateurs et on j'imagine déjà Microsoft faire des campagnes pour payer les gens pour voter leurs produits : ils ont bien payé des utilisateurs pour télécharger IE8 ou pour utiliser leur moteur de recherche…

Second point : ces systèmes fermés et gérés par des entreprises privées qui sont seules maîtres sur les contenus auxquels on a accès. Sur l'App-Store d'Apple, il faut payer pour proposer un logiciel. Et on est même pas sûr qu'il sera validé : si Apple vous dit non, c'est non.
Les utilisateurs n'ont droit uniquement à ce qui a été déclaré comme « apte ». Je vois bien la même chose partout dans le futur.

Troisième point : pour installer un logiciel il n'y aura pas d'autres solutions que de passer par ces systèmes d'app store. C'est déjà le cas sur iOS : il est obligatoire de passer par l'App-Store d'Apple. Je crois que sur Androïd on peut installer un logiciel manuellement (qu'on me corrige). Évidemment c'est le cas sous GNU/Linux et sous Windows aussi (à l'heure actuelle). Mais est-ce que ça va encore rester longtemps ? Quand on voit comment Apple est à l'avance dans le domaine des restrictions sur l'usage de ses produits, peut-être qu'à terme OS-X aura la même chose. Et si Apple peut le faire, Microsoft le peut aussi et le fera sûrement.

Enfin, quatrième point : la vie privée. On imagine que si tout passe par des serveurs non transparents pour installer un logiciel sur son ordinateur, les serveurs vont récolter tout un tas de données sur l'utilisateur. Je suppose qu'il faudra un compte utilisateur pour pouvoir télécharger sur ces plates-formes et donc ils sauront ce qu'on télécharge et installe… De plus, comme c'est déjà le cas sur iTunes (peut-être Android aussi) qu'il y aura un système de zonage (suivant son pays, on n'aura pas les mêmes choix de logiciels) et des restrictions en fonction de l'âge de l'utilisateur.

On a donc quelques problèmes liés à l'imposition de ce genre de « app-store » sur tous les systèmes :

  • Non neutralité des choix de logiciels ;
  • Restriction des choix de logiciels ;
  • Impossible d'installer un logiciel non officiellement approuvé par l'éditeur de notre OS ;
  • Vie privée, fichage, profilage.

On va me dire « hé, mais alors pourquoi tu utilises ce système de dépôts sous Linux alors ? ». Oui. Mais Sous GNU/Linux ces points-là sont tombés : les listes de logiciels ne sont pas figées : l'utilisateur peut choisir les catalogues dans lesquels il veut faire une recherche pour un logiciel. Chacun peut même créer son logiciel et le proposer ensuite dans un dépôt, et même ouvrir son propre dépôt et le proposer à tout le monde.
GNU/Linux étant un OS libre, il ne sera jamais impossible d'installer un logiciel autrement que par la voie « officielle » de l'éditeur. Il est actuellement possible d'installer un logiciel sans passer par les dépôts et ça sera toujours le cas.
Concernant la vie privée, les données ne sont pas récoltées : il y a la possibilité de participer à des statistiques d'utilisation des paquets, mais c'est facultatif et désactivé par défaut.

Tout pour dire que oui, j'approuve l'idée d'utiliser un système de dépôts dans les différents OS : c'est simple, pratique et relativement sûr, mais c'est sur la façon de faire des éditeurs comme Apple ou Microsoft que j'émets un gros doute : l'un nous a déjà pondu un gros bazar fermé, censuré à l'image de tout le reste, et l'autre a suivi la même voie à chaque fois.
J'imagine mal comment ça sera dans quelques années : quand les OS seront aussi fermés est restrictifs que les téléphones actuellement…

image de Warumnichtgeldflusseinrichten