hacker

hacker

Ah, bravo !

Alors que la France vend des « cyber-armes » aux dictatures pour les aider à traquer les opposants (juste les « pédophiles » selon eux), voilà que les Pays-Bas font le contraire : ils apportent 1 000 000 d'euro pour aider les blogueurs oppressés dans leurs pays, et financer la création de réseaux non-censurables.

Cherchez l'erreur…

Mais c'est très bien : il y a déjà quelques mois, la Maison Blanche construisait déjà un tel un système : Commotion pour des raisons identiques.

Je pense qu'il est temps que Sarkozy et ce gouvernement Français anti-liberté s'en aillent.

image de Stian Eikeland