wire

wire

Je n'arrive pas à comprendre comment on peut être contre le piratage et vendre de la musique de manière débile.

Sur Numerama, parlant de Deezer qui va conquérir le monde :

Le contenu éditorial sera adapté en fonction des différentes régions du monde, réparties en trente grandes zones géographiques.

En gros : tous les pays n'auront pas droit à la même musique.

Je sais, ça se fait depuis un bon moment sur Youtube, iTunes (et l'App-Store) peut-être même eBay et plein d'autres, mais c'est débile, et ça fera tout sauf empêcher le piratage (bien au contraire même).
Tout comme mon coup de gueule contre les PDF empruntables mais qu'il faut rendre à la bibliothèque virtuelle, ceci est un exemple de quelques abrutis qui au contraire d'utiliser Internet et le formidable outil numérique pour diffuser à moindre coût la culture à travers le monde entier, sans distinction de frontières, arrivent à poser des frontières numériques stupides.

C'est quoi cette mentalité de merde de vouloir contrôler et censurer la culture ? Comme si chaque humain n'avait ni le droit de partager ni le droit de découvrir la culture d'ailleurs.

Oh, et tant que j'y suis : si je suis tout à fait pour que chaque région, peuple ou ethnie dispose de sa culture afin de se rendre intéressante d'un point de vue touristique, je suis totalement contre l'idée d'État avec des frontières : pourquoi il me faudrait trois tonnes de paperasse pour pouvoir visiter l'autre bout de cette planète qui est aussi la mienne ?

image de pfly