wi-fight

wi-fight

Avec Hadopi, Lopssi et consorts, la France a rejoint la Chine et quelques autres dans la formation d'un internet édulcoré pour des prétextes bidons (sauver les artistes, terrorisme, blabla).

Ce qu'ils comptent faire, c'est donc bloquer tous les sites web qu'ils veulent au niveau des DNS. Cette méthode est facile et peu couteuse : le rôle des DNS est juste de faire correspondre un nom « lehollandaisvolant.net » avec une adresse IP du serveur qui héberge le site. L'adresse IP marche quoi qu'il arrive, mais le nom du site ne marche qu'avec des serveurs DNS corrects. N'importe qui peut accéder à un site s'il en connait l'adresse IP.

Il est possible de changer ses serveurs DNS : au lieu d'utiliser ceux de votre fournisseur d'accès Internet, vous pouvez utiliser ceux d'OpenDNS, de Telecomix ou de Google (la manœuvre se fait une fois, est facile et totalement transparente : je vous la conseille).

Avec ça donc, « l'industrie du show-biz » (merci Gee pour l'expression) peut faire tous les blocages sur les DNS, ça ne servira à rien si personne ne les utilise. Et ils peuvent toujours courir pour aller demander à OpenDNS et les autres entreprises américaines pour faire respecter les lois françaises.

Leur nouvelle idée semble donc d'interdire ces deux pratiques (changer de DNS et accéder au site par son adresse IP). Je ne sais pas trop comment ils vont faire, mais je ne pense pas qu'il soit facilement possible de bloquer l'accès à un site directement via son adresse IP. Ça serait s'attaquer au protocole IP lui-même : impensable techniquement.

Ils peuvent évidemment fermer le serveur hébergeant le site web, mais ça doit passer par la justice, et comme l'industrie du show-biz ne passe plus par un juge depuis bien longtemps (cf Hadopi), ils préfèrent le blocage DNS : le blocage d'un nom du site plutôt que le site-lui même.

C'est pour ça que je vous donne deux liens alternatifs pour mon site. Si le nom « lehollandaisvolant.net » est un jour bloqué au niveau des DNS français, il sera possible d'y accéder depuis ces liens :

Je vous demande juste d'utiliser ces liens qu'en cas de soucis, ou de les noter quelque part. Ils ne doivent pas être utilisés comme des liens habituels — tant pour l'accès au site que pour le partage d'un lien — d'une part car ils peuvent changer, et d'autre part parce je ne veux pas : autant le nom « lehollandaisvolant.net » est à moi (je l'ai acheté), autant l'IP du serveur n'est pas à moi, mais à mon hébergeur.

L'avenir nous dira si la publication de ces deux liens aura été utile ou non, mais je préfère vous les donner au cas où. J'invite également les autres webmasters à faire pareil : ne serait-ce que pour prévenir la censure, ou pour le « cas où ».
Ceci est une solution possible, comme le fait d'avoir des miroirs, des autoblogs partout ou d'acheter plusieurs noms de domaine.

La censure ne passera pas.
Il n'en est pas question.

image de Viktor Hertz