La riposte pour les sites…

mpaa

Hadopi 3 n'a encore une fois rien compris.

La Hadopi 3 s'attaque au streaming et au téléchargement direct. Bah, fallait que ça arrive : le bittorent a été tué en France, et tout le monde connait MU ou RapidShare et les centaines d'autres qui sont nés depuis deux ou trois ans (hasard ?).

Mais ils veulent faire quoi avec ces sites ?
Ça :
L'ouverture d'un dialogue intensif avec les sites et plateformes concernés ainsi que tous les intermédiaires qui contribuent à leur fonctionnement, dont notamment les établissements bancaires, intermédiaires de paiement ou de micro-paiement, et régies publicitaires, afin d'évaluer la situation et les moyens qu'ils pourraient mettre en œuvre pour y remédier.

En somme : faire pression sur ceux qui les permettent de vivre (régies de pub, banques), comme ils ont fait avec WikiLeaks.
Alors ça c'est fort.

Et ils pensent que les banques situées aux Caraïbes ou en Irlande vont coopérer avec la France ? Ou que Megaupload va gentiment écouter la France et fermer tous les comptes sur simple suspicion ?
Sachant qu'en plus, ils n'ont rien compris au net : fermez un compte et c'en sont dix nouveaux qui rouvrent… Sans compter qu'il existe des moyens de ré-uploader un fichier de façon automatisé sur tous les sites de partages dès qu'il est supprimé.

Vous savez ce que je ferais si j'étais MU ou un autre site de partage ? Je bloquerais l'accès à mon site depuis la France, juste pour ne plus avoir d'ennuis avec ces abrutis de l'Hadopi.
S'ils le font, alors la France et l'Hadopi plutôt que promouvoir la créativité et la culture sur le net seront en train de foutre dehors tous les sites et l'industrie numérique (bon ok, peut-être pas à ce point). Merci Hadopi, merci Sarko.

Il y a pourtant une solution très simple pour que les gens payent pour de la musique et des films : proposer des offres au prix juste et des offres VOD entrant dans le bon sens : il est hors de question que j'achète la moindre VOD qui ne soit pas un bon vieux .avi en HD sans DRM. C'est pourtant pas compliqué, si ?
Mais je peux toujours rêver…

Shira Golding