bigbrother-is-watching-you

bigbrother-is-watching-you

Telle serait en effet la demande que certains députés UMP voudraient voir passer devant l'Assemblée.

Pour quelle raison vouloir surveiller les réseaux ? Pour protéger les enfants, bien-sûr.

En effet, les réseaux sociaux sont devenus de véritables outils d'intégration sociale, […] largement accessibles à tous. Ils sont de véritables outils pour la liberté d'expression.
Ça doit en effet être insoutenable, toute cette liberté. Vite, supprimons ça !
La Libye l'a fait grâce à la France, on a déjà tout ce qu'il faut, alors on attend quoi ?

Malheureusement, ils sont également détournés en outils de propagandes pour certains groupuscules (1) et, malgré la possibilité de signaler les pages aux réseaux, ces pages continuent à exister et à être lues par des jeunes facilement manipulables (2). On constate le peu de prévention faite quant aux dangers de ces réseaux (3) sociaux, qui détruisent la vie de certaines personnes (4), qui peuvent inciter à la violence, et à certains « conflits » qui se finissent parfois dans la rue (5).

Ah, le gros « MAIS » de la lettre. Toujours marrant : car il n'est pas justifié, et ne contient que du vent :
(1) : Lesquels groupuscules ?
(2) : Ne dites pas que ça vous arrange pas, que les « djeuns » soient manipulables, hein, surtout en période de campagne électoral…
(3) : « Dangers… » J'ai peur.
Il faut éduquer les gens à Internet, à la liberté d'expression et à la sécurité informatique. Et ça c'est le rôle de l'école, de l'état et des FAI. Mais que voulez vous, Gouvernement, quand on détruit complètement le système scolaire (40 élèves classes, vous pensez), que l'État ne sert plus à rien (tout est privatisé) et que les FAI sont bien arrangés de l'ignorance des utilisateurs, pas étonnant que c'est le bordel.
(4) : Oh, parce que les harcèlement et règlements de comptes sont apparus avec les réseaux sociaux peut-être ? Mais oui, bien-sûr, suis-je con.
(5) : voir (4).

De plus, il est constaté que la police reçoit de plus en plus de plaintes en rapports avec ces réseaux sociaux. De nombreux délits sont commis chaque jour par des jeunes, inconscients de ce qu'ils font.
Moi je dis « normal ». D'une, parce que la police est là pour ça, de deux parce que de plus en plus de personnes vont sur les réseaux sociaux.
Et tiens, je paris qu'entre l'année 1850 et l'année 2000, la police a reçu de plus en plus de plaintes en rapport avec des accidents de la route. Woaaaah, terrifiant non ?

Les jeunes, les jeunes inconscients… C'est fou comme ils sont méchants les jeunes. Si j'en vois un, je vous en informerais immédiatement, bien éduké kom il fo ke je sui, lol.
Non mais sans blagues… Tiens, et l'école là dedans, ils n'est pas censé faire de sorte que les jeunes ne soient plus inconscients, justement ?

Merde à la fin.

Et je pense pas que 2012 et les élections vont changer tout ça : le niveau de surveillance, flicage, fichage et autres trucs anti-libertaires est à un niveau si haut que même en le diminuant d'un bon cran, ça restera encore beaucoup trop haut. Et faut pas se faire d'illusions non plus : les autres partis politiques doivent être bien content du travail de $arkozy de ce coté : eux n'auront plus à se salir les mains pour le faire.

La soit disant crise qu'ils ont tous contribué à créer, tout le monde en parle, tout le monde a ses solutions miracles, mais quid de l'éducation, le super-pouvoir d'achat ou les libertés ? Personne n'en parle. Ce sont pourtant les problèmes qui touchent le peuple, donc bien les plus importants.

Ah, mais suis-je con (bis) : le peuple ils n'en ont rien à foutre…

image de Laverrue