ocelot

ocelot

Je viens d'installer Ubuntu Oneiric (le multiboot c'est quand même top), pour voir un peu car Unity dans Natty ne m'avait pas convaincu du tout. Je voulais voir comment le projet avait avancé.

J'ai d'une part été bluffé : Unity est largement plus peaufiné qu'avant, y compris l'écran d'accueil. C'est classe et très user-friendly (juste la barre des menus (fichier, édition, etc.) dans la barre de bureau, comme sous OS-X, je ne m'y ferais pas).
Franchement, je dis chapeau à l'équipe qui bosse dessus. On voit qu'ils ont travaillé et semblent avoir écouté les utilisateurs.

Ubuntu n'est plus « Linux pour les êtres humains », mais carrément « Linux pour tout le monde, y compris mon chat ». Tout est ultra-simple, et ça fonctionne.

Peut-être même trop simple.
Ok, j'ai horreur des programmes bourrés d'options à cocher (c'est pour ça que j'ai du mal avec KDE) mais j'aime bien aussi pouvoir modifier certaines choses (faire un système adapté à ce que je vaux faire, pas l'inverse).
Or sous Unity, ce n'est pas possible : la barre sur le coté par exemple. Si je veux le réduire, je fais comment ? J'ai pas trouvé. Je suspect que c'est impossible. Changer la police de l'interface ? Idem.

Unity est tel que Canonical l'a crée, point barre. Il n'y a même plus rien dans le « panneau de contrôle ».

Ok, c'est sûrement paramétrable dans des fichiers textes documentés, mais vu qu'il faudra chercher, rédiger des tutos, etc. pour ça, les gens vont laisser tomber et tout le monde aura un système identique et impersonnel.
Ça va créer une sorte de « culture Ubuntu », comme le fait Apple et sa « culture de la marque ». C'est pas vraiment tiptop à mes yeux, mais qu'importe.

C'est parfait pour les utilisateurs novices en Informatique (les parents, les personnes âgées qui découvrent, etc.) car on leurs installe ça et y a même pas besoin d'expliquer tellement c'est intuitif.
Pour ces personnes n'ont pas à se poser de questions : Ubuntu marche et est utilisable, que demandent-t-ils de plus ?

Mais Ubuntu n'est plus l'ouverture au monde Linux que j'ai connu : maintenant c'est un système à part destiné à entrer dans le « Ubuntu-World » avec Ubuntu-One, Ubuntu Sofware Center, Ubuntu Music Store… Ces services ne sont d'ailleurs même plus désactivables au démarrage.

Si tout ce système n'est clairement pas fait pour moi (je veux au contraire comprendre ce que je fais, en plus de le faire) je tenais quand même à dire un grand bravo. Ubuntu est très loin d'une Debian avec un thème Human qu'il était à ses débuts.

image de Oneiric Ocelot 11.10