light


light

Il fallait que ça arrive. Serait-ce la bonne cette fois ? On verra… La limite de la vitesse de lumière aurait été franchie par des particules : des neutrinos.

La relativité dit que la vitesse de la lumière dans le vide est une vitesse absolue (ne dépendant pas du référentiel) et que c'est une vitesse maximale. En gros : la vitesse la plus grande possible dans tout l'univers.

Les médias s'emparent de l'affaire. Faut dire qu'il y a de quoi : si ça s'avère vérifié, c'est toute la théorie de la relativité qu'il faut revoir. Donc en gros : une bonne partie de la physique.
Oh, c'est déjà arrivé : la relativité a justement été créée parce que la mécanique « de Newton » ne suffisait plus, et n'expliquait plus certains phénomènes sur les ondes électromagnétiques.

Certains sont alors venus avec des idées et Einstein a construite un modèle complet là dessus. Il se trouve que ça suffisait à expliquer ce que la mécanique classique n'expliquait plus. L'article de 20minutes (lien précédent) se demande si Einstein s'était trompé : c'est là que j'interviens, en disant non.
Non, il ne s'est pas trompé : sa théorie résolvait les problèmes de l'époque, et répondaient ensuite à plein de questions ensuite. Il a juste posé une brique de plus dans la physique, comme l'on fait tant de personnes tant avant qu'après lui.

Si la découvert d'une vitesse supérieure à la vitesse de la lumière pour une particule se confirme, alors il faudra poser de nouvelles briques, construire quelque chose d'encore plus général, englobant la théorie de la relativité (elle même englobant la mécanique classique).

Comme certains disent, la science (et plus particulièrement la physique) sont fait de théories qui représentent l'expérience et qui fonctionnent, jusqu'à ce qu'elle ne suffisent plus…

image de clickykbd