computer


computer

Le Petit Marocain pense qu'il peut se passer d'AntiVirus.

Grave erreur selon moi.
Surveiller ses sites de téléchargement n'est pas suffisant. C'est bien, très bien (tout le monde devrait recevoir une formation de la part de son FAI pour ça), mais beaucoup de virus se propagent tout seuls sur les réseaux et n'ont pas besoin d'un téléchargement pour s'installer (les vers).

Certains arrivent également depuis des clé USB (croyez-moi) et certains virus dorment pendant des mois avant de passer à l'action.
C'est ainsi qu'un centrale Nucléaire iranienne totalement déconnectée d'Internet a été infecté par le virus StuxNet en 2010. Et y a eu des dommages physiques. Ça aurait pu être beaucoup plus grave (oui : une explosion nucléaire due à un virus, n'ayons pas peur de le dire).

Surveiller ses processus, c'est cool et geek, mais certains virus n'apparaissent pas dans le gestionnaire des tâches. Ou alors ils intègrent des processus internes du système. Les antivirus sont peut-être chiant, mais ils ne sont pas là pour rien.

Ne pas avoir d'AV, c'est un acte irresponsable.
Vous courrez un danger numérique et vous le faites courir à tous les internautes : sans le savoir, votre ordinateur participe peut-être au spam mondial (90% de tous les emails).

J'ai envie de dire « vous faites ce que vous voulez », mais ce n'est pas vrai : ne pas avoir d'anti-virus, c'est faire courir un risque à tous les internautes.

Il n'y a qu'avec une coopération totale des internautes qu'on arrivera à réduire tout ça et à commencer à faire quelque chose. Mais à ce que je vois, c'est pas pour demain la veille.

(lire mon analogie avec la vaccination sur le site du LPM. Pour la compléter : vous pensez peut-être que les médecins se passent de vaccination ? Bien au contraire, ce sont les premiers à se (faire) vacciner.)

image de kryptyk