linux-tux-sound


linux-tux-sound

Un des problèmes qu'on peut avoir avec les distributions "prêtes à l'emploi" comme Ubuntu ou Fedora (et contrairement à une installation minimale et construite soi même) c'est que les distributeurs installent des choses dont on a pas forcément besoin, mais qui alourdissent tout de même votre système.
Voyons tout cela.

Les paquets logiciels inutiles

Voir mon précédent billet et ma checklist.
Ce que je vire ce sont des paquets inutiles et/ou des logiciels dont j'ai des remplaçants (ex : Rhythmbox remplace Bansee dans LMint11).

Avant de virer ce dont vous n'êtes pas certain, demandez conseil sur le forum dédié à votre distribution Linux. C'est plus sûr.

Les applications au démarrage

Système > Préférences > Applications au démarrage
On y active/désactive ce qui se lance à l'ouverture de la session. Vous pouvez sans problèmes désactiver tout ce que vous voulez, au pire vous ré-activez ensuite et redémarrez la session.

Perso je désactive :
  • Aide visuelle
  • Bureau à distance
  • GNOME Login Sound
  • mintUpdate, mintUpload et mintWelcome
  • Ubuntu One
  • Partage de fichiers personnels
  • Vérifier s'il existe de nouveau pilotes
  • Zeitgeist Datahub

Les services

Là, on va un cran plus profondément dans le système : ce que vous faites ici aura éventuellement des incidences sur le système. Faites pas n'importe quoi.
Autrefois Ubuntu disposait d'une interface pour gérer les services… Ce n'est plus le cas. Je sais pas pour les autres distribs.
J'utilise actuellement l'interface dans un terminal « sysv-rc-conf ».

On peut désactiver les services en décochant les cases. Le changement prend effet directement (voir pages man). J'ai désactivé tout ça :
(autre lien)
  • avahi-deamon (utile sur un réseau sans point central comme une "box").
  • brltty (le braille, n'a pas besoin)
  • hddtemp (moniteur de température du disque dur ; je ne m'en sert pas tout le temps)
  • lm_sensors (moniteur de paramètres thermiques de divers composants ; idem)
  • pcmciautils (j'ai pas de lecteur PCMCIA sur ce PC)
  • plymouth, plymouth-* (animation de démarrage "bootscreen". Un geek préfère voir des lignes de code UNIX plutôt :))
  • postfix (serveur email, ce que mon ordinateur n'est pas)
  • pppd-dns (j'ai pas de modem mais une connexion ADSL)
  • dns-clean (idem)
  • saned (service pour partager un scanner sur le réseau (!). Pas besoin)
  • speech-dispatcher (pas besoin de synthèse vocale)
  • ssh (j'active ça quand j'en ai besoin seulement)

Les modules du noyau

Ce sont des éléments que le système charge et qui remplissent chacun un élément particulier, par exemple le module "ipw2200" permet de faire tourner la carte WiFi, le module "reiserfs" gère le système de fichier Reiser.
Parfois certains modules sont chargés alors qu'ils ne servent à rien. Il est alors possible de les désactiver.
Attention par contre à ne pas désactiver n'importe quoi : un faux pas peut provoquer un freeze ou un crash.

Des explications sont visibles ici ou .

Voici rapidement quelques infos pour vous permettre d'identifier rapidement les modules :
  • vbox* : liés à Virtual Box.
  • parport* : liés au port parallèle.
  • nf_* et ipt_* : liés à IP-Tables et Net-Filter, le Parefeu de GNU/Linux.
  • jm* : jMicron, un fabricant de composants.
  • ipw* : modules de certaines cartes wifi Intel.
  • snd* : gèrent des élements du son, de l'audio.
Ceux que je désactive sont :
  • joydev : j'utilise pas de Joystick.
  • uvcvideo : je fais pas passer de vidéo (ou ma sortie vidéo) via USB.

Ressources : un article écrit en 2006 sur Zebulon. Pas mal d'infos.

Voilà, j'espère que votre système sera un peu plus rapide, et optimisé.
Certaines distributions comme Arch Linux vous donnent un noyau que vous décorez des logiciels que vous voulez. C'est une autre façon de voir les choses (ça demande quelques connaissances), plus logique peut-être, mais pas la plus simple pour M. Michu à mon avis.

image de LaserGuided