energy
L'un des plus gros défauts des PC portables, c'est l'autonomie.
3h, 4h… 15h maintenant : on arrive a faire pas mal mais c'est loin d'être assez pour une utilisation réellement nomade.

On voit pourtant germer de plus en plus d'idées pour limiter les pertes ou recharger les accus avec des sources d'énergies plutôt inattendues !
C'est juste dommage que cela restent des "idées"…

Réutiliser la chaleur dissipée par le PC

La quantité de chaleur créée par un processeur est incroyable. Toute cette énergie est de la perte, et qu'il faut en plus évacuer avec un ventilateur : donc ça fait encore plus de pertes.

Solution : utiliser la chaleur produite pour alimenter un ventilateur. Plus il fait chaud, plus le ventilateur tourne vite, et donc plus il refroidit. C'est donc autoasservis. Ça utilise le principe du moteur de Stirling (wiki + vidéo avec explications) et ça existe depuis plusieurs années.

Certes ça semble fragile et voluminaux, mais l'idée est brillante.
On peut aussi réutiliser la chaleur dissipée pour créer de l'électricité. Apple en avait fait de lui il y'a bien des années : certains liens remontent à 2006. Il s'agit ici d'utiliser l'effet Seebeck pour fournit de l'électricité à partir de métaux qui sont à des températures différentes (principe du thermocouple).

J'avais même entendu parler d'une solution qui augmentait l'autonomie d'un PC de 30% comme ça, rien qu'avec une petite puce…

Les panneaux solaires

Ce n'est pas une technologie nouvelle : qui n'a jamais eu une calculatrice avec une petite cellule photovoltaïque ? Ça marchait parfaitement ça… Maintenant, on en voit nul part (peut-être justement parce que ça marchait trop bien)…

Ça existe pour PC, mais je pige pas que ça soit pas en défaut sur le devant de chaque ordinateur portable du monde. C'est honteux.

De plus, puisque le soleil rend la lecture sur un écran désagréable, utilisons le à notre avantage : les écrans Pixel Qi miroitent la lumière du soleil sous la dalle pour remplacer une partie du rétro-éclairage. Résultat : 80% d'économies d'énergie.
Particulièrement intéressant à mon avis sur les smart-phones : les écrans sont en effet incroyablement plus gourmands que n'importe quelle autre partie du matériel…

D'autres sources pour produire de l'énergie

Le son : Orange (l'opérateur) a crée un t-shirt qui transforme d'énergie sonore ambiante en courant pour recharger un portable.
J'ai déjà vu des détracteurs dire bah, 3 heures de charges pour envoyer 1 SMS. Certes, mais en améliorant tout ça, je pense vraiment que ça a de l'avenir : du bruit en ville y'en a partout et tout le temps, autant rentabiliser tout ça, moi je dit. C'est pas le porte feuille qui dire non.
À quand les voitures équipés d'intérieurs comme ça ? Et des blousons ? Ou directement les téléphones ?

La pression de touches permet de fournir un peu de courant à partir de l'action mécanique sur certains matériaux (effet piézoélectrique, utilisé dans les montres à quartz)

Korben a en parlé récemment, et je pense également c'est une source un peu limite question quantité d'énergie produite, mais tout est bon à prendre, même quelques petits pour-cents sur l'autonomie.

Conclusion

Il y'a tellement de solutions, toutes au contributions très modestes devant une alimentation du secteur, mais si on les additionnes toutes sur un même ordinateur je pense qu'on peut vraiment faire des merveilles. Suffit qu'un constructeur assez fêlé fasse le premier pas, pour que les autres le suive (cf : Asus, avec ses Eee Mini-Pc…)…

On a aussi les machines fonctionnant avec des mouches mortes, une batterie à eau salé, ou carément des piles à combustibles dans les MacBook… Finalement, on s'approche de l'autonomie de 80 ans du X-Phone

Les solutions sont là… Suffit de les mettre en œuvre…

image de Amendoas