chat


chat

Le chat de Schrödinger est une expérience de pensée imaginée par le physicien Erwin Schrödinger dans les années 1930 pour expliquer qu'une particule de matière peut se trouver dans plusieurs états quantiques différents en même temps, faute de savoir lequel exactement.

Ce n'est que si l'on met en place un système d'observation direct qu'on peut savoir l'état réel de la particule (mais alors, ça peut fausser la mesure).

Le chat est une analogie que Schrödinger a fait pour expliquer « les états quantiques de la particule) : le chat est dans une cage opaque avec un mécanisme qui va le tuer mais dont le déclenchement est aléatoire. Ainsi, tant qu'on a pas ouvert la cage, on ne peut savoir si le chat est mort ou vivant.
C'est comme s'il était mort et vivant à la fois, à cause d'une incertitude.

Bien-sûr, cette analogie n'est qu'une analogie : un chat n'a pas de comportement « quantique » (quoi que parfois j'ai des doutes :-)…).

La raison de mon article, c'est que je voulais partager cette geekerie car le chat de Schrödinger apparaît régulièrement dans la culture geek, mais aussi car j'ai une autre analogie très simple : la lumière dans votre réfrigérateur. La lumière est là si on ouvre la porte. Mais est-elle là aussi si la porte est fermée ??

Nul ne peut en être sûr avant d'avoir mis en place un système pour analyser la question : soit en découvrant le petit bouton qui éteint la lumière quand la porte se ferme, soit (si vous êtes sceptiques) un mettant une caméra dans le frigo.

image de Martin Cathrae