morocco


morocco

Ben bravo : on nous parle de la Tunisie de l'Égypte et maintenant de la Libye, mais le Maroc on n'en parle pas, ni à la télé, ni à la radio.

Selon la télé et les journaux, il ne se passerait rien de grave au Maroc. Pourtant y'a des révoltes, du sang et de l'abus de pouvoir.

Je vous laisse lire ça sur le site du Petit Marocain.

VOILÀ pourquoi l'internet doit rester libre : l'information n'est pas filtrée ni choisie par les média, mais publiée par ceux qui pensent qu'elle a son importance. Et c'est bien la seule source d'information qui soit encore comme ça.

image de how will I ever