blind


blind

Et voilà… La justice française vient d'ordonner aux FAI de filtr… censurer certains sites de jeux en ligne, non conformes à la loi française.

Bien sûr, me dira t-on, si c'est illégal, faut pas que ça passe ; par exemple, si une voiture n'est pas homologuée en France, elle ne passera jamais la frontière non plus, et ça n'est pas faux. Mais le problème est que dès qu'un ou deux de ces sites sont bloqués, ça va donner de bonnes idées aux personnes qui ont le pouvoir sur nous et ils vont finir par censurer tout ce qui gêne de près ou de loin le régime gouvernemental.

Et je suis sûr qu'avec la tendance actuelle, ils ne se gêneront pas pour bloquer tout et n'importe quoi.

De toute manière, je vois pas vraiment en quoi bloquer un site nous empêchera de le visiter : encore une fois, seuls ceux qui de toute façon n'auraient jamais pensé vouloir y aller prendront la censure dans la face, alors que les autres sauront comment y aller tout de même.

Bah.

Tant que j'y suis dans les liens montrant le débile profond des décisions prises en rapport avec internet par des gens qui ne savent pas faire la différence entre une souris et un CD : ®om nous explique pourquoi ça ne sert à rien d'interdire le téléchargement de la musique, mais qu'il vaut mieux trouver un autre moyen de rémunérer les artistes.

L'analogie entre le piratage numérique et le monde « réel » fait dans cet article est magnifiquement trouvé :
Si tout le monde était capable de se téléporter, à quoi servirait-il de nous taxer pour faire survivre la SNCF ou AirFrance, puisque ces deux derniers ne serviraient plus à rien de toute façon ?


Un petit lien anti-apple : l'iPhone 4 à un problème d'antenne ? Conséquences : Apple vire le monsieur qui se gère de toute la parti hardware. Et après Jobs dit que ça ne vient pas de l'iPhone… Pfff…

image de Matthew McVickar