projectorEn ce moment en cours, tous les étudiants devaient présenter un diaporama (type "Power-Point") devant la classe. Évidement, on disposait d'un ordinateur et d'un vidéo-projecteur.

Le problème, c'est que l'ordinateur fourni rame à mort à tel point que la prof nous demande d'apporter un ordinateur portable pour la prochaine fois.
Bon, j'apporte donc mon PC, sous Ubuntu Linux. Auparavant, je m'étais bien-sûr assuré que la sortie vidéo fonctionne (j'ai testé avec le moniteur d'un autre ordi), et que tout le reste marchait. Arrivé là bas, on branche donc le projecteur : il est détecté par l'ordi (apparait dans le gestionnaire d'affichage nVidia) mais c'est le vidéo-projecteur qui ne veut pas reconnaitre le PC.

Ne veut pas ? Oui : si rien n'est branché, il met “pas d'entrée sur RGB” et là ça affiche “hors des limites”. J'étais perplexe. Pourtant, à chaque fois que j'ai branché un affichage supplémentaire sur l'ordi je pouvais tout faire : faire deux sorties identiques, mettre les deux en affichage mosaïque… etc.

Bah. Je doute que ça vienne de Linux (ça avait toujours marché auparavant), et ça ne m'étonnerais pas que le logiciel embarqué ne soit fait que pour reconnaitre du Windaube. Franchement, les constructeurs se foutent de nous. Personnellement j'ai ai rien à cirer des 40 boutons de configuration sur l'appareil : c'est à l'ordinateur et la carte graphique de gérer l'affichage, pas à l'appareil.

Les anciens moniteurs, tu les branche et ça marche. Les nouveau appareils disposent tous d'un mini logiciel d'exploitation embarqué et c'est franchement la merde. Les constructeurs l'on certainement fait pour nous simplifier la vie mais franchement, c'est raté : désormais tu dois configurer l'ordinateur et le projecteur (et va donc le faire que ce dernier se trouve accroché au plafond). Aah, toutes ces fausses bonnes idées, qu'ils les gardent pour eux !

La prochaine fois, je vais me ramener avec un jeu de miroir pour projeter à ma façon l'écran sur le tableau, na ! (j'suis sûr que c'est possible en plus)


Sinon, une petite chanson, trouvé via Standblog.

Crédit image : Ultrastar175g

screenBesoin de faire simplement une capture d'écran d'une zone de l'écran sous Linux ?
Il y'a une commande pour ça :

import ma_capture.png

Lancez la commande, puis avec la souris, sélectionnez la zone désirée. Le fichier se trouve dans votre dossier ~home.

On peut bien-sûr utiliser ça dans un script ou la combiner à d'autres commandes, ici, sleep pour donner un délai (ici : 10 sec) :

sleep 10 && import ma_capture.png

C'est dingue comme c'est simple et pratique. C'est pour moi un exemple de plus pour aimer la ligne de commande !



Tiens, mais je ne savais absolument pas qu'il existait une version Linux de la visionneuse Powerpoint ! Sous Ubuntu, le paquet se nomme pptview (il doit être dans les dépôts non-libres j'imagine), et il tourne avec Wine (à en juger par l'interface graphique).

credit image : Arty Smokes

firefoxsleepJ'ai toujours (ou presque) soutenu et fait de la publicité pour le navigateur Firefox. D'une part par ce que je l'utilise et d'autre part, parce qu'il est connu et pratique.
Depuis toujours Firefox dispose de millions d'extension. Aujourd'hui, c'est le seul navigateur a en avoir autant. Il y'a bien Chrome ou Opera qui en disposent de quelque uns, mais pas autant que Firefox.

Récemment, une extension Firefox permet d'utiliser les extensions Chrome. N'est-ce pas magnifique ?

Oui, mais voyez les commentaire de l'article de Korben : pratiquement tout le monde aurait aimé voir les extensions de Firefox devenir utilisable dans Chrome. Un hasard ? Non. Moi aussi je fais parti de ceux là et j'ai déjà parlé de ça : Firefox est lent. Bien moins que IE, mais bien plus que Opera ou Chrome. Les pages mettent quelques secondes à s'afficher, le lancement du logiciels dure un moment, etc. Bref, pour moi Firefox n'est plus aussi bon qu'il était à ses début.

On m'a dit que ça venait des extensions que j'ajoutais sans cesse sur Firefox (Adblock, WOT, ScrapBook, HTML-Tidy, etc.) mais même sans tout ça je remarque qu'il n'est pas aussi bon que les autres.

Je suis à 100% sûr que si les add-ons de Firefox deviennent disponible sur Chrome je change. Ce serait encore mieux s'ils deviennent disponible sous Opera. C'est dommage pour Firefox, mais pour moi, il ne suffit plus.


Opera justement…
Voilà quelques jours qu'il a été soumis au jugement d'Apple pour le rendre disponible sur l'app store (notons que à part Safari, il n'y a pas beaucoup de navigateurs connu disponible). Pourquoi je veux Opera : pareil, Safari sur l'ipod n'est pas génial : au bout de 4 ou 5 onglets, ça rame, ça plante… Bah !
Espérons qu'il sera accepté par Apple, même s'il a déjà été refusé dans la passé :(.
Opera est en tout point excellant !



Sinon, un Pirate Informatique qui tenait les comptes Twitter de la CIA de Obama en echec est du Puy-de-Dôme ! Ça veut dire que l'Auvergne est connu maintenant :-))

credit image : Garrett LeSage


goal

Ha ! Depuis que le Ballot screen de Microsoft est mis en place, IE recule et tous les autres navigateurs avancent :

Selon ZDN :
  • Firefox progresse de 1,26%
  • Chrome de 0,82%
  • Safari de 0,36%
  • Opera de 0,12%

Certes, c'est peu (des fractions de %) et le ballot n'est en place que depuis moins d'un mois, mais c'est très bien. Je rêve d'un web où chacun utilise le navigateur qu'il juge comme étant le meilleur pour lui, et non un navigateur qu'on lui impose, surtout si ce dernier est le pire.

Même si le vrai problème de la vente liée (illégale) de Windows n'est pas résolue, ça montre une chose : que les utilisateur, quand on leurs donne le choix, ne prennent pas les produits qu'on leur fourgue depuis des années. (Microsoft peut bien se vanter des 50% de pdm de IE, en fait, c'est du pipo). Attendons que tout ça se stabilise dans les prochains mois ou prochaines années pour voir si IE sera encore utilisé.

Une meilleure compétition entre les éditeur ne peut avoir que des points positifs sur le produit final. Dans le futur, je pense que tous les navigateurs auront les mêmes respects des standards et à peu prêt les mêmes performances. Il faudra trouver d'autres critères de choix pour tous les tests. Je pense à la possibilité d'ajouter des extensions ou un navigateur aura tel ou tel touche en plus.
Pour le moment, il n'y a que des critères "mathématiques" qui sont pris en compte : test ACID, Test Sunspider, etc. mais rien n'est subjectif, or pour moi c'est ça justement qui permet de choisir un navigateur : le choix personnel en fonction de l'offre.

crédit image : zoolcar9


road

Certaines personnes pensent qu'intervenir sur des forums d'entre-aide, c'est perdre son temps. Aider d'autres personnes sur les forums, c'est très consommateur de temps, mais pourquoi ne serais-ce bénéfique qu'à celui que l'on dépanne ?

Je pense que c'est bénéfique à tout le monde : celui que l'on aide évidement mais aussi celui qui aide. Quand on suit un sujet sur un forum, on est généralement pas seul : la plupart du temps d'autres que nous connaissent la réponse à la question initiale. Souvent c'est la même réponse, mais quand elles sont différentes, alors ça devient intéressant : on découvre de nouvelles façon de faire parfois meilleurs que celle que nous connaissions.

Le nombre de fois où j'ai été surpris par une technique meilleure que la mienne ne se comptent plus… Je peux facilement dire que c'est en aidant les autres à résoudre leurs problèmes que j'ai appris à résoudre certains des miens.
Je pense que je n'aurais jamais pu apprendre ce que je sais sans ça, sans tout ce savoir partagé sur les forums.

L'an dernier, mon prof de lettres disait qu'Internet, « c'était de la prostitution intellectuelle » : on partageait le savoir sans rien demander en retour. C'est vrai : sur les forums, on est des bénévoles qui prennent sur leurs temps libre le choix d'en aider d'autre. Mais je ne suis pas d'accord quand il signifie que l'on n'en retire rien en retour. Même un simple merci fait chaud au cœur, et maintenant que l'on a su résoudre tel ou tel problème chez quelqu'un d'autre, on saura le résoudre quand il se présentera chez nous. Sans compter que répondre à un autre dans un français correcte et compréhensible est un exercice qui risque de nous servir ailleurs que sur le Web…

Un méssage peut aussi aider d'autres personnes, puisque les sujets ne sont pas perdu après que le problème est résolu. Ce n'est peut-être qu'un message sur un forum, noyé dans l'immensité du web, mais si quelqu'un cherche bien, il le trouvera et il sera content que ce message soit là. Je me retrouve très souvent confronté à un problème qui a déjà été posté auparavant (oui, certains ne cherchent pas du tout avant de demander), et c'est un raison qui m'a donné l'envie de créer les quelques pages web de ce site : partager ce que je sais afin que ça puisse aider d'autres personnes. Et croyez le ou non, le premier visiteur de mon site, c'est moi : très souvent je regarde là où j'ai posté tel ou tel ligne de commande, tel ou tel code HTML, tel ou tel manipulation…
C'est comme un aide mémoire personnel accessible à tous.

Maintenant, imaginez un forum d'entre-aide avec un million de membres : on est presque sûr que notre problème a déjà été posté, voire même résolu auparavant. J'ai plusieurs exemple ou des messages s'ajoutent sur un sujet vieux de 2 ans disant « merci » ou « oui, c'est la réponse à mon problème ».

Alors non : ces milliers de messages sur tant de forums différents ne sont pas une perte de temps. Ni pour moi d'avoir pris le temps de les poster, ni pour les internautes qui chercheront à l'avenir une réponse à un problème.

Crédit image : Raul Tejero


ie9 Ah, tiens : internet explorer 9 est disponible en version de prévisualisation (même pas une bêta donc, en pas pour surfer non plus donc...).
Apparemment, ils reviennent un peu dans la course des navigateurs (ils étaient loin derrière tout le monde, et ce depuis près de 10 ans). Au menu :
  • respect des standards accru avec 55/100 au test Acid3, ça reste faible comparé aux autres, mais c'est presque le double de IE8 sans compter que c'est pas encore IE9 version final, espérons que ça augmente encore !
  • on nous promet quelques prises en charges du HTML5 et de CSS3 (ces derniers sont totalement absents dans IE8 et commencent à être bien implémenté dans tous les autres navigateurs.
  • IE9 semble aussi être rapide

Que du bon selon moi (Il n'y a que la question de la sécurité qui n'est pas évoquée, et quand on voit IE7/8, on a peur...).

Malgré tout, je reste sceptique sur un point : si IE9 sort, il ne remplacera pas IE6, IE7 et IE8 d'un seul coup, comme cela se fait avec une nouvelle version de Firefox ou de Chrome en général... IE a beau dominer le marché, aucune version (6, 7 ou 8) ne se détache vraiment des deux autres en nombre d'utilisateurs, et c'est bien ça le problème : ils sont tous très différents et n'interprètent le code pas du tout de la même manière, ce qui, en soit donne 3 fois plus de boulot aux webmaster...

Je connais énormément de sites (dont celui-ci) qui utilisent une mise en page pour IE6, une autre pour IE7, et une autre pour IE8 (en plus de la mise en page "normale". J'ai peur qu'un nouvel IE ne fasse qu'aggraver les choses plus qu'elle ne les résout : faudra une nouvelle mise en plus, de nouveau tests etc. En tout cas, IE6 est mort, et ça, c'est une avancée pour tout le monde. Et en plus, IE9 c'est pas pour tout de suite...

Enfin bon, je souhaite à Microsoft d'arriver à créer quelque chose de bien, et qu'ainsi, même ceux qui ne savent pas ce qu'est un navigateur pourront naviguer correctement et vite.

bonne chance IE !

Mise à  jour : 17 mars 2010
Après un rapide tour d'horizon, je trouve que Microsoft a fait des efforts : c'est rapide, les pages comme Gmail ou iGoogle s'affichent vite et bien. Il offre le rendu SVG (c'est pas trop tôt) mais j'ai pas regardé le reste. Au niveau CSS3, je vois qu'il prend en compte plein de truc (dont les bordures arrondies et le RGBA). Cela reste loin de ce que supporte Firefox ou Safari mais c'est déjà bien.
Par contre, y'a toujours des décalages fantômes de certains blocs CSS, et c'est ce qui pose le plus de problèmes...

En somme, des choses bien mais il reste des erreurs et je souhaite sincèrement à  Microsoft qu'il continu à  l'améliorer. Qui sait : peut-être qu'un jour IE sera aimé par tout le monde, hihi !


apps

Linux n'est pas Windows. Voici un article qui vaut la peine d'être lu par tous ceux qui veulent en savoir plus sur les différences entre Windows et Linux, tant au niveau technique qu'au niveau philosophiques ou historique. L'article est très connue mais c'est pas tout à fait de ça que je voulais parler.

Je m'adresse à ceux utilisant Windows et ayant entendu parler de Linux et voulant y jeter un œil.

De nouveaux utilisateurs viennent chaque jour un peu plus rejoindre la communauté des utilisateurs de Linux. C'est bien d'ouvrir les yeux et voir qu'il y'a autre chose (et mieux) que Windows, mais il ne faut pas penser que passer de Windows à Linux est facile. Je pense que ça l'est même encore moins si vous connaissez Windows par cœur : il ne faut pas oublier une chose : Linux n'est pas Windows !
Penser cela risque de vous dégouter de Linux, et vous verrez que tout est différent de ce que vous connaissez. C'est difficile à imaginer, mais les nouveaux Linuxiens font souvent cette erreur. Voici un exemple avec les logiciels Windows.

La question typique du nouveau Linuxien porte bien-sûr sur les logiciels Windows qu'ils veulent conserver coute-que-coute. Je pense que c'est une erreur.
Bien que, je comprend qu'on veuille garder ses applications favorites, sachez que Linux a ses propres logiciels et Windows a les siens. Certains logiciels sont disponibles sous Linux et sous Windows, et c'est tant mieux, mais quand ce n'est pas le cas, c'est pas le cas. Ce n'est ni la faute de Linux, ni de ceux qui font les logiciels, c'est simplement “comme ça”. Point barre.

Alors que faire si un logiciel ne marche pas ou n'existe pas sous Linux ? En-essayer un autre pardi !
Linux a la chance (et laquelle !) d'avoir une très large gamme de choix parmi tous les types de logiciels qui existent. (Pour les navigateurs, j'en compte facilement une vingtaine). Y'en a forcément un qui correspond à votre goût ! En plus, installer un logiciel dans une distribution Linux, ce n'est pas plus compliqué que de cocher une case, et ça prend 10 secondes chrono pour installer un logiciel, même pour un imbécile.

Pourquoi vouloir à tout prix conserver Outlook alors que l'on a Thunderbird ou Evolution ? Personnellement, j'ai adopté OpenOffice.org alors que j'avais toujours utilisé la suite Office sous Windows. La raison de ce changement ? Je n'avais pas le choix ! Même si j'ai réussis un temps à faire tourner Ms Word sous Linux, ça ne marchait pas bien. J'ai adopté progressivement OOo et finalement, je ne regrette rien, si ce n'est l'interface un peu moche d'OOo. J'utilisais aussi Windows Media Player quand j'étais sous Windows. Sous Ubuntu, j'ai découvert Rhythmbox. J'ai mis un moment à m'y faire (j'aimais bien WMP), mais finalement je trouve Rhythmbox parfait pour moi.

Casser ses habitudes est difficile mais les conserver nous aveugle. Un exemple : j'utilise depuis longtemps Media Coder pour convertir des fichier multimédias de tout type. Il n'est pas disponible sous Linux mais tourne parfaitement avec Wine. Je n'ai donc jamais cherché autre chose. Ce fut une erreur. Récemment, je découvre Hyper Converter, disponible nativement pour Linux. Ce logiciel utilise, tout comme Media Coder, le convertisseur mencoder et ffmpeg. Il est tout aussi complet mais son interface graphique est tellement mieux faite et plus rapide !

Il y'a des tas de logiciels et en tester plein soi même est la seule façon pour trouver celui qui nous convient le mieux.

J'ai dit plus haut que ce n'était pas la faute de l'éditeur si son logiciel n'était pas disponible sous Linux (ou tout autre système). Je maintient ce que je dis : c'est l'éditeur qui choisis, et s'il veut se priver d'une partie du marché des utilisateurs, c'est libre à lui. Prenons le cas d'iTunes : Apple s'obstine à ne pas vouloir le développer pour Linux : tan-pis pour Apple : on Jailbreakera notre iPod Touch. Que ça lui plaise ou non, ce sera alors fait dans le but d'interopérabilité prévu par la loi DADVSI. Au final, ce sera bien Apple le perdant.

Alors par pitié… Ne demandez plus comment avoir Outlook, Word ou Windows Internet Explorer sous Linux : Linux dispose de ses propres équivalents et si vous ne voulez pas changer, ne prenez pas Linux, mais restez avec Windows : vous avez une raison de le faire ! (dans l'article du lien, voyez l'exemple de la voiture en Légos).

Je sais qu'il existe des solution comme Wine pour faire tourner les application windows dans Linux, mais si c'est pour se ramener avec tous ses logiciels Windows, autant garder Windows. Ne serais-ce qu'en dual-boot.

Crédit image : FabioHofnik

hadopi is watching you
Hadopi : la solution miracle contre le téléchargement selon le gouvernement ne sert à rien : depuis 3 mois, le taux de piratage a augmenté de 3%.

Le chiffre peut être interprété selon différentes manières, et Korben fait ça très bien, mais ce résultat totalement contraire au but de l'Hadopi, n'était-il pas un peu prévu ? N'étais-ce pas ce que tout le monde avait dit : que "ce serait inefficace" ou "facilement contournable" ?

Si ! Et franchement, il est impossible que les pro-hadopi n'aient pas entendu tout ces arguments. S'ils ont continués, c'est simplement pour désormais avoir un prétexte pour censurer tous les sites de téléchargement illégaux, en plus des sites pédophiles et terroristes. (Orange le fait déjà en bridant Mégaupload et Youtube.) Censure, facilement contournable avec un VPN.

Et ils pensent qu'une censure nous arrêtera ? Ca n'arrêtera que l'internaute lambda, qui en connais assez pour télécharger mais pas assez pour contourner la censure, les vrai pirates sont depuis longtemps à l'abri, et ça ne va changer. Les politiques ne brassent que du vent pour donner l'impression au peuple qu'ils servent à quelque chose (le principe de la politique, en gros). C'est vraiment lamentable et ça me fait pitié.

credit image Cyco GoOz


cat on mac

Le moment est venu pour moi d'activer les commentaires sur ce blog ! Quelques personnes me l'avaient demandés, et plusieurs fois j'ai refusé. Pourquoi ? Car un problème dans Blogotext (mon moteur de blog) permettait à quiconque de poster plein de commentaires "spam" simplement en rafraichissant la page. Il y avait aussi un autre problème que j'ai dû corriger.

Tout ça, c'est fini ! Et le problème est réglé, je peux ouvrir les com' (pour tous les nouveaux messages) pour vous permettre de laisser votre avis/critique/… ici !

Quelques précisions quand même :
Je me réserve le droit de modération des commentaires (je suis légalement responsable de ce qui s'affiche ici, donc rien d'illégal/illicite ne sera toléré).
Dans les messages, le code HTML sera converti en texte simple. Il n'y donc pas la possibilité de mettre en gras, en italique, etc. Je compte ajouter cette fonction dans le futur.
L'e-mail demandé n'est pas publié sur le site. Seul l'admin (moi) y a accès. Ni les visiteurs, ni Google ne peuvent les atteindre.

Euh… j'ai réservé le pseudo "Le Hollandais Volant" pour moi, j'espère que vous n'y voyiez pas d'inconvénients :-) ?

voilà ;-)

Crédit image : pratt


dog vador

C'est dingue tout ce que l'on trouve ou fait quand on est un peu geek
voici, juste comme ça, quelques images trouvés sur flickr :

Si vous êtes inscrits sur Ubuntu-fr.org, vous pouvez venir poster vos Geekeries sur ce topic.

credit image : Pipe 


the browser war

Faire un site web, c'est s'exprimer à l'internaute avec du contenu, mais c'est aussi coder une page xhtml et donc s'adresser a un logiciel. Si une page web est mal codée, elle ne sera pas vue correctement par la visiteur.

Il faut donc respecter certaines règles, fixées par le W3C.
Mais quand votre page web est conforme au standards et qu'elle ne s'affiche pas comme il faut avec un navigateur, à qui est-ce la faute ? Le navigateur ?

Quand j'ai répondu cela à un internaute sur un forum à propos de navigateurs qui ne respectent pas les standards, on me rétorque que c'est au designer web de faire en sorte que son site soit accessible par tous. C'est le “métier” de développeur web de faire ça, je suis d'accord. Mais quand un seul navigateur parmi 10 affiche n'importe quoi de manière systématique, je pense que c'est le navigateur qui est en cause. Enfin moi je dis ça… Je dis rien !
Jusqu'à ce que je lis que le navigateur en question, dans sa version la plus récente, n'est pas capable d'afficher correctement près de 2000 sites majeurs (dont Apple.com, le site de la BBC ou le portail MSN), et la liste est donnée de l'aveu même de son éditeur. Vais-je me faire taper dessus si je dis que c'est vraiment du foutage de gueule ?

Le navigateur en question est évidement Internet Explorer. Et même s'il s'améliore légèrement depuis 10 ans, il reste le pire de tous les navigateurs. En terme de respect des standards, il est (dernier et loin derière) et en terme de sécurité, une seule touche du clavier suffit à IE pour donner votre ordi aux méchants pirates.

Comme toujours, si quelque chose cloche, chacun rejette la faute sur les autres. Mais dans certains cas, on peut avoir raison de le faire, comme ici, pointer IE du doigt.

Certains navigateurs sont mieux que d'autres, et Internet Explorer est le pire de tous. Si l'envie de changer vous prend, je vous propose le tout dernier Opera 10.5 (qui est désormais plus rapide que tous les autres : même plus que Chrome ! - Et y'a même une vidéo officiele). À l'heure du Ballot Screen de Microsoft, à vous de choisir : voulez vous le web qui évolue et qui soit fluide, ou voulez vous continuer à surfer sur un web désuète avec un logiciel pourri ?

Credit image : bradybd



En vrac :

Voici un petit lien, sur un blog (découvert récemment) dont le contenu est plutôt intéressant. Le dernier billet en date : comment laisser mourir de faim sa fille de 3 ans quand on passe trop de temps à s'occuper de… Sa fille virtuelle sur internet. C'est franchement con. Vraiment.

Sinon, je devrais bientôt ouvrir les commentaires sur ce site : après plusieurs mois, j'ai enfin corrigé le bug de Blogotext qui permettait à n'importe qui de poster plein de commentaires identiques simplement en pressant un bouton. Ça fait un moment que je voulais faire ça, et quelques lecteurs me l'on demandés aussi, mais je ne voulais pas faciliter la vie à un petit rigolo qui voudrais pourrir mon site (et des rigolos, y'en a !").
Me reste plus que le CSS à finir et quelques détails aussi : ce sera certainement réglé au cours de ce week end !