logo Opera

Opera 12 : le navigateur


Opera est un navigateur web comme Firefox ou Chrome.
C'est même l'un des plus anciens navigateurs encore maintenu, puisqu'il existe depuis 1995.

Pour tout dire, Opera 12 est plus une suite Internet qu'un simple navigateur puiqu'il intègre entre autres :

Le tout en dans environ 30 Mo une fois installé !

Opera est disponible sur Linux, OS-X, Windows, Solaris… et en version mobile (dont iPhone & Android)

Vous pouvez le télécharger sur le site officiel : www.opera.com

Le navigateur peut être adapté à tous les styles et on peut même changer l'interface en choisissant (ou ajoutant) des entrées dans les menus. Ce sera cet aspect qui sera abordé dans ce tutoriel.

J'ai longtemps utilisé Firefox avant d'utiliser Opera. Ne soyez donc pas surpris si dans ce tutoriel je fais quelques analogies entre les fonctions des deux navigateurs.

Sommaire

Les petites fonctions basiques

Vrac

Sous Opera, comme dans chaque logiciel, certaines petites choses sont à savoir :

La barre d'adresse d'Opera est aussi une barre de recherche très pratique, vous allez le voir ;-)

Si je tapes « g hollandais volant », il effectuera une recherche de "hollandais volant" avec Google. Si je tapes « y hollandais volant », ce sera avec Yahoo ! Pratique non ?

Par défaut, il y'a quelques moteurs de recherches intégrés, mais on peut ajouter n'importe quel site possédant une fonction de recherche, par exemple celui du site d'un pote : Identitools. Rendez-vous sur son site, puis à droit, faites un clic droit sur le champ de recherche, puis « Créer une recherche » : opera custom search engine

Ensuite, donnez un mot clé : opera custom search engine
Voilà ! Le site d'Identitools est ajouté :-)

Il est également possible d'ajouter directement des sites, sans visiter le site : cliquez sur le champ de recherche d'Opera, puis gérer les moteurs de recherche puis Ajouter.

Par exemple, pour mon site remplissez ensuite les champs comme sur le dessin : opera custom search engine

Tout simplement parce que l'URL de recherche sur le blog de ce site, c'est http://lehollandaisvolant.net/index.php?q= et que l'on rajoute %s par ce que c'est la variable de recherche (interne à Opera).

Il vous suffira simplement de saisir dans le futur « lhv requête » dans la barre d'adresses pour rechercher ce que vous voulez sur ce site.

Voici d'autres URL de recherches que vous pouvez ajouter :

Les signets et les mots clés

L'une des choses que je pourrais reprocher à Opera (mais qui marche dans Firefox), ce sont les suggestions dans la barre d'adresse. Quand on commence à taper, il y'a des liens qui sont suggérés, mais quand on tape par exemple la lettre "a", les liens qui sortent sont ceux qui commencent par la lettre "a" et non ceux qui contiennent la lettre "a".
C'est plutôt enmêtant si l'on veut aller à la page Gmail, et qu'il faille taper google.com/mail au lieu de mail.

Il y'a cependant un moyen pour contrer cette perte de temps : les marques pages (ou signets, favoris…) peuvent être attachés à des mots clés.
Par exemple, je peux dire que la page de Gmail soit attachée à "mail", ainsi, c'est la page de Gmail qui sortira en premier quand je tape "mail".

Pour mettre ça en place, rendez vous sur une page et faites CtrlD.

Cliquez alors sur la case Détails, et ajoutez le mot clé voulu dans la ligne Surnom. ajouter un signet

Par la suite, il suffira de taper le mot que vous avez mis pour que la page soit la première à ressortir parmi les suggestions. faire ressortir un signet

Les « Gestures »

Il s'agit de gestes effectués avec la souris. Par exemple, un clic sur un lien = ouvrir le lien. Opera dispose de plein de choses comme ça : il est possible simplement avec un geste de la souris, d'ouvrir un nouvel onglet, de rafraichir la page, d'aller page précédente, de dupliquer l'onglet…

Commençons par un truc simple : maintenez le clic droit et tournez la molette : on peut alors passer d'un onglet à un autre, avec prévisualisation : gestures : switch tab

Les autres fonctions sont également accéssibles, par défaut avec le clic droit : maintenez le clic droit enfoncé sur une page : suivant que vous avancez ou allez à gauche avec la souris, il ne se passera pas la même chose : à gauche pour précédent, en haut pour arrêter le chargement.

Il y'a même des suites de mouvements : Clic Droit > Gauche :

gestures : switch tab => gestures : switch tab

Par défaut, les mouvements sonts (après avoir cliqué doit, et maintenu ce clic) :

Tout ceci est évidement configurable dans les préférences avancés, ligne Raccourcis

Sommaire

Les fonctions de la suite internet Opera

Mail

C'est un client e-mail comme Thunderbird ou Outlook. Il n'est pas très difficile à configurer : allez dans Outils > Comptes de courrier et de discution. Cliquez sur OK pour créer un nouveau compte de messagerie, et sélectionner ensuite messagerie.

Dans les champs, mettez votre adresse email (par exemple, Gmail) et un nom. Celà permettra de récupérer vos emails sur votre ordinateur et d'envoyez des emails à partir du client mail d'Opera. crer un compte mail
Faites suivant et tapez votre login et votre mot de passe email : crer un compte mail

Quand vous validez, Opera récupèrera vos emails de votre boîte mail en ligne. (ça vous fera une copie de sauvegarde de tous vos emails :D)crer un compte mail

Voilà pour la fonction mail ;-)


Agrégateur RSS

Opera permet, au travers de son système d'Email, d'agréger les flux RSS. Comme Google Reader, TT-Rss ou d'autres logiciels.

Rendez vous à une adresse RSS, par exemple la mienne : http://lehollandaisvolant.net/rss.php. Cliquez sur Opera Mail dans la liste, puis sur s'inscrire : ajouter un flux RSS

C'est bon : les flux RSS
À partir de là, il suffit de cliquer à coté de Flux RSS puis Ajouter pour ajouter d'autres flux : ajouter un flux RSS

Vous pouvez également importer un fichier *.opml (liste de flux RSS) généré par exemple par Google Reader : Bouton « Opera  > Réglages > Importer et Exporter > Importer la liste des flux RSS.

Actuellement, il n'existe pas encore de moyen de synchroniser ses flux RSS entre plusieurs instances d'Opera automatiquement. Il faut passer par Exporter/Importer.

Sous Firefox, l'add-on X-Marks fait la même chose : il synchronise vos signets (favoris) sur un serveur, vous permettant d'avoir les mêmes signets chez vous, au travail et même sur votre téléphone, si vous disposez d'Opera Mini.

Il vous faut un compte Opera pour l'utiliser, mais il vous propose d'en créer un si vous n'en avez pas.

Cliquez sur le bouton "opera link" en bas à gauche : l'icone opera link
Cliquez ensuite sur Activer la synchronisation.

Si vous possédez un compte Opera, connectez vous, sinon vous pouvez en créer un gratuitement.

Lorsque vous êtes connectés, vous pouvez choisir les éléments à synchroniser :choisir ce qu'on doit synchroniser
Cliquez sur OK et Opera synchronisera alors vos éléments.

Noter qu'à chaque fermeture, Opera tentera de synchroniser vos éléments.

Pour désactiver Opera Link et la synchronisation : faites un clic sur l'icone > configurer > désactiver Opera Link.


Turbo

Opera turbo permet d'accélérer le surf lorsque vous utilisez une connexion lente. Les pages web passent par les serveurs d'Opera Software où elles sont compressées puis envoyées vers votre navigateur. Le gain en vitesse peut aller jusqu'à 30%.

Notez bien que ce gain n'est utile QUE si vous avez une connexion lente (modem 56k, par exemple) ou que vous utilisez une connexion 3G et que vous payez à la quantité de données téléchargées.

Pour l'activer, cliquez sur l'icône correspondante en bas du navigateur :opera turbo

Un simple clic dessus permet de le désactiver.

Unite

Unite permet à n'importe qui de partager des fichiers avec ses amis, et ce sans passer par un site de partage (comme Megaupload ou Rapidshare) et sans connaissances techniques. Les fichiers sont sur votre disque dur et vos amis se servent dans les fichiers que vous leurs mettez à disposition.

Un tutoriel très simple est accessible sur comment ca marche.

Sommaire

Les Add-Ons.

Les extensions depuis Opera 11

Depuis la version 11 d'Opera (sortie le 16 décembre 2010), il y a possibilité d'installer des extensions, comme sous Firefox et Chrome.

Il suffit de se rendre à l'adresse : addons.opera.com, et d'installer les modules que vous voulez.
Voici ceux que je juge utile :


Pour gérer et supprimer certains modules que vous n'utilisez pas, il suffit d'aller dans le bouton Menu > extensions > Gérer les extentions : menu gérer les extensions
Vous pouvez alors désactiver ou supprimer les extensions que vous voulez : supprimer une extension

En plus de ces modules complémentaires, un très grand nombre de fonctionnalités (fournies via des modules chez Firefox ou Chrome) sont en fait déjà intégré dans Opera par défaut ! C'est le cas par exemple de AdBlock, FlashBlock ou Firebug qui ont des équivalents intégrés dans Opera.
Les paragraphes suivants traitent justement de ces fonctionnalités "internes" d'Opera.


Les fonctions internes d'Opera

Bloquer les publicités

Les publicités envahissantes c'est chiant. Voici comment éliminer toutes les publicités dans Opera, qui permet ça en natif :
Il vous suffit d'enregistrer ce fichier urlfilter.ini en tant que urlfilter.ini dans le dossier d'Opera.

Il s'agit de ma liste de tous les éléments qu'Opera doit masquer dans les pages. J'ai expliqué en détaille ici : éliminer les publicités sous Opera.

Notez que la publicité permet souvent à des sites gratuits de justement rester gratuits : la publicité permet à ces sites de gagner de l'argent.
En effet, un site web ça a un coût (hébergement, nom de domaine…) et si le site ne peut pas payer il est contraint de fermer…

Pour désactiver le blocage pour un site en particulier, rendez vous sur le site en question, faites un clic droit puis Éditer les préférences du site. Rendez vous à l'onglet contenu et désactivez la dernière case activer le blocage de contenu. Désactiver sélectivement le bloqueur de publicité Pensez-y : certains sites ne seraient déjà plus là si la publicité ne leurs permettraient pas de vivre…


Bloquer les scripts (no-script)

Dans les pages web, le JavaScript (JS) est utile mais souvent ça plante et parfois sont risques de failles de sécurité.

On peut donc bloquer les scripts soit par liste blanche, soit par liste noire.

Dans tous les sites

Pour bloquer tout le JS dans les pages, faites CTRLF12 puis allez dans l'onglet Avancé > ligne contenu et décochez la case Activer le Javascript. Désactiver le javascript dans Opera À partir de maintenant, tout le JS de toutes les pages seront désactivés.

Pour créer une liste blanche de site où vous voulez activer le JS, il suffit d'activer le JS via la méthode qui suit :

Dans un seul site

Pour activer/désactiver le JS pour un site en particulier, rendez-vous sur le site, faites un clic droit sur la page, puis Éditer les préférences du site. Dans l'onglet Script décochez la première case : Désactiver le javascript dans Opera


Bloquer le flash

Flash, c'est lourd, ça bouffe des ressources CPU et de la bande passante. Sous Firefox, il existe Flashblock pour remplacer les applets flash par un bouton cliquable et ainsi on active manuellement les éléments que l'on souhaite.

Opera intègre ça d'origine. Il suffit de l'activer dans les préférences : CTRLF12 puis l'onglet Avancé, ligne contenu et cochez la case Activer les plugins sur demande
Désactiver le flash dans Opera

Chaque élément en Flash (ou même Java) sera remplacé par ceci : Désactiver le flash dans Opera Un simple clic permet alors d'activer l'élément.

J'ai là encore expliqué ça sur CCM : flash-block dans Opera.

Récupérer une vidéo du Web

Encore une fois Opera propose ça en natif et de manière pratique : tapez simplement about:cache dans la barre d'adresse et une page de recherche d'un fichier apparaît. recupérrer une fichier dans le cache d'Opera

Cochez les cases des types "vidéo" puis en dessous, cliquez sur le Prévisualisation en face du nom de votre site, enfin, dans la liste, trouvez votre vidéo. Faites un clic droit sur le lien, puis "enregistrer la cible du lien".


Sommaire

Langues et autocorrection

Langue de l'interface

Opera est disponible dans de nombreuses langues. Il est possible de changer la langue de l'interface même une fois qu'on a installé une version spécifique.

Il faut récupérer un fichier de langues correspondant à votre version d'Opera sur cette page officielle, puis le placer dans le dossier des préférences d'Opera, dossier locale/ID/ où "ID" est l'ID de la langue ("fr" pour Français, "nl" pour Néerlandais, "it" pour Italien, etc) : changer la langue d'Opera

Et voilà, vous avez changé la langue de l'interface : ici en Néerlandais : Opera en Néerlandais

Rendez-vous ensuite dans les préférences : CtrlF12. Dans l'onglet Général, cliquez sur Détails, en bas, en face de Langues.
Dans le nouvelle fenêtre, cliquez sur Choisir à droite du premier champ, et naviguez jusqu'à votre fichier des langues.

Autocorrection

Comme les autres navigateurs dignes de ce nom, Opera dispose de la correction d'orthographe dans les champs de saisie. Par défaut, seul l'anglais est activé, mais d'autres langues sont disponibles.

Pour en ajouter, allez sur un champ à remplir dans une page web (n'importe laquelle, par exemple celle de Google), faites un clic droit > dictionnaires > ajouter/supprimer des dictionnaires… : ajouter des dictionnaires à Opera

Cochez ensuite les langues que vous voulez, et faites Suivant pour télécharger les paquets des différents langages. Il se peut que vous ayez une licence logicielle à accepter, acceptez là (ou pas), et ensuite ce sera bon.
Dans le champ de saisie d'une page web, vous pourrez changer la langue de la correction en faisant un clic droit puis Dictionnaires et en sélectionnant la langue que vous voulez.

Sommaire

Les User JavaScript

Dans Opera les userJS permettent de créer un script qui donnera une fonction en plus à Opera.
Il existe des centaines de milliers d'UserJS sur le web qui permettent de faire à peut près tout ce que l'on veut.

En voici quelques uns.

Code source de la sélection

On peut déjà voir le code source d'une page tout entière, mais parfois on veut ne voir qu'une partie du code source. Firefox le fait en natif, et avec cette astuce, Opera le fera aussi !

code source de la sélection

Récupérez le fichier view-selection-source.js, et enregistrez-le dans votre dossier des UserJS (aussi disponible ici).

Ensuite, dans Opera, rendez-vous dans Outils > Préférences > onglet Avancé > Barre d'outils. Dans la case d'en bas, cliquez sur la ligne Opera standard, et faites Dupliquer. (s'il y a plus d'une ligne comme « Opera standard », ne faites rien et passez à l'ouverture du fichier).

Rendez-vous ensuite dans le dossier d'Opera, puis le dossier menu et ouvrez le fichier .ini. Cherchez la ligne [Hotclick Popup Menu] et en dessous des éléments qui sont déjà là, ajoutez :

Item, "View selection source"="Go to page, "javascript:opera.getSelectionSource()""

Et voilà ! Vous n'avez plus qu'à redémarrer Opera, et ce sera bon :).

Source de l'info : webkitchen.cz


Sommaire

Les UserCSS

Les UserCss sont des styles CSS qui sont définis par l'internaute.
C'est l'internaute qui peut changer l'apparence d'un site, par exemple pour mettre la police d'écriture plus grande ou changer la couleur de fond d'une page.

Les UserCSS sont très pratiques et on peut faire plein de choses avec.
J'en parle plus en détails dans mon tutoriel pour Firefox.

Comme presque tous les navigateurs, Opera permet aussi d'utiliser les User CSS.

J'ai donné un exemple sur CCM, mais je vais être plus précis ici : Opera permet de faire des feuilles CSS pour un site particulier, ou bien pour tous les sites visités en même temps.

Pour tous les sites web

Avec cette méthode, les styles CSS s'appliqueront sur toutes les pages web.

Allez dans Outils > Préférences > onglet Avancé > cliquez ensuite sur Options de style.
En bas, vous pouvez spécifier un fichier dans lequel vous placerez votre code CSS. Je propose de créer un dossier style/ dans votre dossier d'Opera puis un fichier css à l'intérieur. Sélectionnez ensuite votre fichier.

Vous pouvez mettre le code CSS que vous voudrez dans ce fichier. Par exemple, si vous voulez que tous les sites aient le texte avec la police Times New Roman© en rouge, placez-y ce code :

* {
	font-family: 'times new roman' !important;
	color: red !important;
}

Relancez ensuite Opera.


Pour un seul site

On peut aussi appliquer du CSS à un site en particulier, et ainsi changer l'apparence d'un seul site uniquement.

Par exemple, pour mettre le texte en gras et en bleu sur le site web que vous êtes en train de lire, (lehollandaisvolant.net) procédez ainsi :

* {
	font-weight: bold !important;
	color: blue !important;
}

Voici un exemple, tel qu'il est possible de rendre la page d'acceuil de Google.fr : code source de la sélection

Sommaire

Tout comme dans Firefox il est possible de modifier l'interface comme on le souhaite, Opera dispose d'un moyen rapide et efficace de la faire aussi.

Tout se passe dans un fichier .ini.
C'est le même fichier ini que celui que je vous ai fait éditer pour activer le « code source de la sélection (ici)». Si vous n'avez pas encore créé le fichier, il faut vous rendre dans Outils > Préférences, onglet avancé, puis en bas : Barre d'outils. Dans la case d'en bas, s'il n'y a qu'une seule ligne nommée « Opera standard » cliquez dessus, et faites « dupliquer ». (s'il y a plus d'une ligne, ne faites rien). dupliquer la config de l'apparence dans Opera

Un fichier est alors créé et il se trouve dans : /DossierD'Opera/menu/.

Chaque ligne représente un élément de l'interface d'Opera. Pour masquer/afficher un élément, il faut ajouter/supprimer un point-virgule (« ; ») au début de la ligne.

Le menu contextuel

Je trouve que le menu contextuel est un peu trop encombré. Voici comment j'ai supprimé les entrées que je n'utilise jamais :

Avant Après
le menu contextuel avant les modifications le menu contextuel après les modifications

Pour réduire le menu contextuel comme sur l'image, cherchez la section [Document Popup Menu] et il suffit de mettre un « ; » devant les lignes que vous ne voulez plus voir :

[Document Popup Menu]
;Item, MI_IDM_Prev_PM,=Back
;Item, MI_IDM_Next_PM,=Forward
;Item, M_REWIND,=Rewind, 0
;Item, M_FAST_FORWARD,=Fast Forward, 0
;--------------------1
Item, MI_IDM_Reload_PM,=Reload
;Submenu, MI_IDM_AUTORELOAD_TOGGLE_PARENT, Full Reload Menu
;--------------------2
;Item, M_DOCUMENT_POPUP_MENU_BOOKMARK_PAGE=Add to bookmarks, 1
;Item, MI_IDM_POPUP_ADDRESS=Copy document address
;Item, MI_IDM_SEND_URL_EMAIL=Send document address in mail
;Item, MI_IDM_Print=Print document
;--------------------3
;GhostItem, M_INSPECT_ELEMENT=Inspect element
Item, MI_IDM_Kilde=View document source
Item, M_DOCUMENT_POPUP_MENU_VALIDATE=Validate frame source
Submenu, M_OPEN_WITH, Open in menu
--------------------5
Include, Internal Frame
Include, Internal Document Background
;--------------------7
Item, M_BLOCK_CONTENT=Content block mode on | Content block mode off
Item, M_EDIT_SITE_PREFERENCES=Edit site preferences
;--------------------8
;Item, MI_IDM_FULLSCREENTOGGLE=Enter fullscreen | Leave fullscreen

Sommaire

Pour les devellopeurs

Web développer bar

À venir

Dragonfly (équivalent de Firebug chez Firefox)

À venir (http://www.opera.com/dragonfly/)

Voir un site comme sur un les smartphones

Beaucoup de sites disposent d'une version mobile, pour être lus de manière correcte sur les terminaux mobiles (iPhones, Android…).

Sur ces apareils, Opera Mini est un des navigateur les plus utilisés. Naturellement la version Opera pour PC permet de tester la version mobile d'un site.

Rendez vous sur le site en question, puis faites Menu « O » > Page > Outils de devellopeurs > Infos sur la page.

Une barre apparaît sur la gauche avec des informations. Faites alors Affichage > Petit écran : voir un site comme sur un smartphone

Notez que si une feuille de style pour les petits écrans (handheld) est présente, l'affichage se fera sur tout l'écran, sinon la page s'affiche sur une largeur de 244px.

Sommaire

Liens

Sommaire

Page créée en juillet 2010. Mise à jour le mercredi 24 août 2011
Adresse de la page : http://lehollandaisvolant.net/tuto/opera/