Le gestionnaire Compiz Fusion

« Parce qu’on m’a dit qu’ils savaient aussi rigoler, chez Linux, et qu’ils font tourner leur bureau en 3D.
Il me le faut ! »
[Linux, le journal d'un novice - Erwan Cario]

Cette page s'adresse aux personnes nouvelles dans le monde GNU/Linux et qui veulent activer rapidement et facilement les fameux effets 3D dont ils ont entendu parler. (Bien-sûr, si vous n'êtes pas nouveaux sous Linux, vous avez aussi le droit de lire ;-).

Attention : ce tutoriel ne décrit pas le gestionnaire Compiz-Fusion de A à Z.

Cette page vous permettra seulement d'activer facilement le cube de bureau et quelques autres effets 3D (la majorité des grands effets 3D seront absordés, rassurez-vous :D.

Sommaire :

Installation du logiciel Compiz et du pilote graphique

Avant de pouvoir activer les effets de bureau, il faut installer les pilotes pour votre carte graphique !

Ces derniers ne sont pas installés par défaut.
Allez dans Système > Administration > Pilotes de périphériques puis installez le pilote recommandé pour votre distribution. Vous serez invité à redémarrer le système une fois.

Il faut aussi installer Compiz lui-même : ouvrez un terminal (Applications > Accessoires > Terminal), puis tapez :

sudo apt-get install compiz compiz-fusion-plugin-extra compiz-fusion-plugin-main compizconfig-settings-manager

Validez alors par Entrée, tapez le mot de passe qu'il demande et laissez la procédure d'installation se faire.

Tout est désormais installé, et on peut activer la 3D : faites un clic droit sur le bureau et Changer l'arrière plan du bureau > onglet Effets visuels. Cochez alors la case Extra : activer effets de bureau

Quelques instants plus tard, les effets de bureau seront activés. Vous pouvez déjà le voir si vous changez de bureau virtuel avec Ctrl + Alt +  : le changement de bureau est animé et fluide. Utilisez l'autre flèche pour revenir.

Voilà, on peut commencer à utiliser le logiciel : lancez le Gestionnaire de configuration CompizConfig (abrégé par la suite en CCSM) : Système > Préférences > Gestionnaire de configuration CompizConfig.

Attention : Comme le logiciel est très complexe, faites attention à ne pas cliquer sur n'importe quoi !
Même si rien de grave ne peut vous arriver, que feriez-vous si toutes les fenêtres devenaient subitement invisibles ? (Ça m'est déjà arrivé ;-).

Sommaire

Présentation sommaire du gestionnaire Compiz

Avant de passer aux choses sérieuses, je me dois de vous présenter brièvement les différentes catégories d'options (tels qu'elles sont rangées dans CCSM).cube options

Pas trop perdu ? Ça va venir : il y'a une bonne soixantaine de sous catégories, et dans chaque se trouve quelque chose comme ceci avec ses centaines d'options reparties en plusieurs onglets : cube options

Mais n'ayez pas peur ! Ce tutoriel est là pour vous simplifier la vie : j'explique comment activer les effets de bases, histoire de vous faire profiter de la 3D sous GNU/Linux en toute simplicité.

Sommaire

Le Cube de bureau

L'activer

Les commandes, actions et procédures qui suivent se passent dans le CCSM.

Par défaut, les 4 bureaux sont sur un plan (ils sont alignés les un à coté des autres) mais on va les plaquer sur les faces d'un cube en cochant la case Cube de Bureau dans la catégorie Bureau.

Lors de l'activation d'une fonction, il peut arriver que le logiciel se bloque quelques instants : le temps d'appliquer les changements, pas de panique.

Pour voir le cube : maintenez les touches Ctrl+Alt et le bouton gauche de la souris et… En relâchant les touches du clavier mais en bougeant la souris, votre cube bouge !

Voilà ! C'est tout pour le cube ! Il ne reste plus qu'à améliorer tout ça, et vous allez voir, le résultat sera spectaculaire !

On va appliquer une image de fond, la transparence et aussi des images pour le dessus et le dessous

De la transparence

Il s'agit de rendre le cube transparent.

Dans CCSM, allez section Bureau > Cube de Bureau > onglet Cube transparent.
Deux curseurs s'offrent à vous :

Mettez le premier à 30% et le second à 100% : mettre le cube en transparentRéessayez de faire tourner le cube. C'est joli non ? Le cube fini !

L'image de fond

Restez dans les options du cube mais allez dans l'onglet Apparence. Parmi les options, allez à la ligne Skydome et cliquez sur la flèche pour dérouler les options

Cochez la case en face de Skydome, puis sur le dossier en dessous pour choisir une image de fond. mettre l'image de fond derrière la cube

Pour un bon rendu, choisissez une image genre fond d'écran, assez simple, sans trop de détails (architectures et formes géométriques sont donc à bannir).
Une bonne image est une image comme celle-ci.
Voilà ! Refaites tourner le cube, et votre image sera en fond :-)

Une image en haut et une image en bas !

Lorsque vous tournez le cube, vous pouvez voir le dessus et le dessous du cube. Pour faire joli, on va y coller une image :

Dans CCSM, cochez la sous-catégorie Effets > Réflexion et déformations du cube. Faites tourner le cube : le cube est devenu un cylindre !
Bon, nous voulions des images en haut et en bas non ? Allez dans Réflexion et déformations du cube. Dans le premier onglet, au niveau de le troisième flèche, vous pouvez choisir les images de dessus et de dessous de cube.mettre un image de dessus de cube

Rendez-vous dans l'onglet Déformation. Le premier menu déroulant permet de choisir comment sont organisés les bureaux : un cube (sélectionnez aucun), un cylindre ou même une sphère ! À vous de voir ce qui vous plaît ! Par contre, veillez à bien activer la case Déformation uniquement lors d'une rotation avec la souris.

Le second onglet : il permet de mettre de la réflexion (comme un miroir) au cube. Pour voir ce que cela donne, cochez la case Activé et faites tourner le cube. Vous voyez alors un effet de miroir en bas.
Joli non ?

Pour faire encore mieux, je conseille de mettre les deux couleurs de surface (en dessous de la case coché précédemment) à 100 transparent, puis la taille de la surface de réflexion à 1.0000 et l'intensité autour de 0.5000.
Décochez aussi les deux cases Zoom (pour éviter que le cube zoom lorsque l'on s'approche d'une arête). Dans mode de réflexion, choisissez Réflexion sautillante, pour que votre cube soit libre et non plus posé sur une sorte de surface.

Sommaire

Le flip 3D et le sélecteur de fenêtres

Le flip

Le flip, si vous connaissez Windows Vista/7, c'est ce qui vous permet de choisir les fenêtres avec les touches Windows+Tabs (tabulation, à gauche du A).
Il existe aussi sous Compiz ! Et en bien plus complet et personnalisable !

Pour l'activer, allez dans CCSM, dans la section Gestion de fenêtres > Sélecteur en cascade pour le flip « traditionnel » ou sélecteur en anneau pour un flip en anneau.

Pour voir ce que cela donne, faites Windows + Tabs : flip 3D C'est joli, hein ? Vous pouvez aussi faire Shift + Windows + S pour le laisser en « flip » et feuilleter vos fenêtres avec la molette de la souris. Un clic permet de revenir sur le bureau.

Bon, le flip n'est pas mal… Mais cela manque un peu de couleurs. Ça tombe bien : on peut mettre la couleur que l'on veut !

Allez dans la sous-catégorie du flip > onglet Apparence puis, en bas, déroulez les options en face de réflexions et choisissez la couleur prés de la surface. Mettez-en une pas trop forte, un peu pastel. (N'oubliez pas d'ajuster la transparence !)
Si vous aimez, vous pouvez mettre une seconde couleur loin de la surface. Une autre couleur pastel n'est pas mal.
Pour que l'ensemble de l'écran subisse le dégradé de couleurs, utilisez le curseur taille de la surface de réflexion (juste en dessous), et mettez-le à 100%.

On peut régler d'autres truc comme la vitesse du zoom ou l'espacement des fenêtres dans l'onglet Options diverses.
Je vous laisse découvrir par vous même le sélecteur en anneau, tout aussi joli. Par contre, avant d'activer ce sélecteur, désactiver le sélecteur en cascade (le logiciel vous en informera de toute façon).

Le sélecteur d'applications

C'est une fonction bien pratique et qui existe aussi sous Windows. On l'appelle avec la combinaison de touches Alt+Tabs. Encore une fois, avec Compiz, même cette fonction plutôt classique devient une véritable folie de 3D !

Dans CCSM, cochez la sous-catégorie Sélecteur d'application > onglet Général. Activez les cases :

Ensuite, placez le curseur Zoom à 1.0000. Ne mettez pas trop haut, sinon c'est pas vraiment joli.

Pour basculer entre les fenêtres avec ce sélecteur, utilisez Alt+Tabs. Vous pouvez aussi naviguer dans l'autre sens avec Alt+Tabs+Shift et si vous avez des fenêtres ouvertes sur plusieurs bureaux utilisez Alt+Tabs+Ctrl.

Astuce : un "flip" plus simple

Si vous voulez encore plus simple question flip, allez dans CCSM, décochez la case Sélecteur d'applications et choisissez Sélecteur d'application statique. C'est le même principe, mais en plus basique et plus reposant. Les touches sont les mêmes, à savoir Alt+Tabs. apps selector

Sommaire

Autres réglages sympathiques

Ces réglages ne servent absolument à rien d'autre qu'à faire joli. Autant le cube permettait d'avoir les bureaux sur ses différentes faces, là c'est uniquement une question d'esthétique.

Un halo lumineux autour des fenêtres

Cette option est plutôt jolie : dans CCSM : cochez la sous-catégorie Activer Décoration de la fenêtre puis cliquez sur l'option.
Mettez le rayon de l'ombre assez haut (≈13), mais l'opacité plus basse (≈1.5). Personnellement, je préfère ne pas décaler l'ombre (je mets décalage à 0 en X et en Y).

Pour Décoration des fenêtres mettez :

(type=Normal | dialog | modaldialog | popupmenu | dock)

Ainsi, seules les fenêtres du bureau et les barres du tableau de bord seront entourées de lumière (pas les menus). Si vous voulez tout rendre lumineux, mettez any.
Enfin, dans couleur de l'ombre, mettez une couleur vive (genre rose-fuchsia, bleu turquoise ou vert-pomme).un halo sur les fenetres

Pré-visualiser les fenêtres réduites

Il est parfois pratique de pouvoir voir un aperçu des fenêtres ouvertes sans avoir à cliquer dessus lorsqu'elles sont réduites. L'option Prévisualisation des fenêtres et justement faite pour cela. Vous n'avez qu'à cocher la case. Des options peuvent être définies mais je trouve très bien comme ça. la previsuation des fenêtres

L'exposé

Cette fonction, bien connue sous les systèmes Mac OS, permet de mettre toutes les applications ouvertes en mosaïque sur l'écran lors de la pression d'une touche. expose selector Pour l'activer, c'est un peu caché : il faut aller dans la sous-catégorie Gestion des fenêtres > Échelle > onglet bindings. Cochez la case Lancer le sélecteur de fenêtre en face du petit clavier. Choisissez une touche en cliquant sur Choisir une combinaison de touche appuyez sur la combinaison que vous voulez puis relâchez. Perso, j'ai mis la touche F12. (Comme sur un Mac, non ?)

Fonction Aero Snap© avec compiz

Aero Snap est une fonction de Windows (apparue sous Windows Sept). Si vous mettez une fenêtre sur le bord gauche de l'écran, la fenêtre se maximise, mais uniquement sur le coté gauche. Pour l'avoir testé, je peux dire que c'est assez pratique (même si ça ne vaut pas les onglets et les fenêtres scindés de Nautilus (touche F3 dans nautilus).

Certains diront que Microsoft a dû copier ça de quelque part, mais ce qui est certain c'est que ça existe aussi avec Compiz.

J'ai appris ça sur les forums d'Ubuntu-fr.org.

Je vous préviens juste que je ne l'ai pas testé moi même !

Pour la mise en place, je vous renvoie donc sur ce petit guide : http://forum.ubuntu-fr.org/viewtopic.php?pid=3022401#p3022401

Les choses évoluent vite et de nouveaux messages sont postés sur le forum.
Je vous conseil de voir les messages jusqu'au bout avant d'effectuer une manipulation.
En général, quand cela marche, c'est marqué dans les messages.
Dans le même topic, j'ai appris une chose utile :
  • Un clic du milieu sur le bouton d'agrandissement de la fenêtre le force à occuper tout l'espace disponible mais verticalement
  • Un clic droit, donne la même chose, mais horizontalement !

Sommaire

La pluie

Quoi de plus joli et reposant qu'une petite goute d'eau venant perturber la surface de votre écran à intervale régulier ? On peut choisir un déluge, mais j'aime plutôt une petite goute toutes les 10 minutes, pour agrémenter un peu la lecture sur l'écran.

Allez sur Éffet d'eau , activez la case, puis pour choisir une durée entre chaque goute, réglez le curseur Délai. Le temps est en millisecondes. Donc pour une goute en 10 minutes, mettez 600 000.
N'oubliez pas d'activer tout ça avec la raccourcis clavier.ShiftF8 activer de la pluie sur le bureau

La raccourcis CtrlWin permet de faire flotter la curseur à la surface de l'eau.

Optimisation

C'est bien joli tous ces effets, mais si votre ordinateur est vieux ou rame un peu, il faut mieux optimiser tout cela. Comment ? En désactivant tout ce dont vous ne vous servez pas dans Compiz.

Chez moi, j'ai décoché entre autre les options Négatif, Zoom du bureau amélioré, Connections/ Déconnexion, Couche widgets. Chaque option consomme de la mémoire vive et des temps processeurs. Mieux vaut donc désactiver ce dont vous ne vous servez pas.

Toute cette 3D est bien beau, mais ce n'est finalement que du gadget. On peut donc optimiser la qualité des effets.
Dans l'onglet Display Settings, mettez le filtre de texture à Bon et décochez la case Éclairage. En bas, cochez la case Sync to Vblank (la synchronisation verticale). Pour voir son rôle, déplacez une fenêtre, observez puis décochez la case et recommencez. Les lignes verticales seront très saccadées. Cette option utilise néanmoins un peu plus de CPU (à décocher si votre carte graphique peine).

Pour rendre Compiz bien plus fluide, installez le logiciel Compiz Fusion icon lancez le logiciel et dans l'icône apparu en haut à droite, cochez les cases Lose bindings et indirect rendering dans Compiz options. Laissez le reste comme c'est.

Si votre ordinateur n'est pas un « ordinosaure », vous pouvez rendre Compiz bien plus fluide en augmentant la fréquence de rafraichissement : dans Options générales > Display settings > mettez la fréquence de rafraichissement un peu plus haut. Perso, il était à 50, et depuis le passage à 70, c'est bien plus joli ! Je vous assure ! (Pas non plus la peine de le mettre à 200, hein).
Voilà ! Normalement la 3D c'est bon, vous maitrisez !

Un dernier petit conseil : Si vous voulez jouer à des jeux nécessitant beaucoup la carte graphique (j'exclue donc le solitaire ou Tétris), il faut désactiver toute la 3D. Soit avec l'icône Compiz, mais lorsque je remets Compiz, c'est affreusement saccadé et je dois fermer et ouvrir la session pour avoir de nouveau un truc correcte. Soit en fesant comme moi : j'ai deux sessions sur mon ordi : une pour tout faire sauf jouer, et l'autre que j'ouvre uniquement pour jouer à des jeux lourds. La seconde session a alors tous les effets désactivés.

Sommaire

Pour aller plus loin…

Comme j'ai dit au début, cette page explique comment mettre en place quelques effets.

Si vous vous y retrouvez dans toutes les options, vous pouvez librement tout explorer. Vous serez très souvent surpris par toutes les possibilités ! (exemple : la réduction des fenêtres comme sous OS-X.)

Si vraiment vous n'avez pas peur du tout, vous pouvez installer la version de test de Compiz Fusion : au menu : de nouvelles fonctions, encore plus effets et d'autres qui sont améliorés !

Il vous suffit d'installer pour cela le paquet compiz-fusion-plugins-unsupported. Il existe aussi un dépôt PPA propre à Compiz. Mais attention : c'est à vos risques et périls !!

Site officiel de compiz Fusion : www.compiz.org

Page créé en juin 2009
Date de dernière mise à jour : mercredi 13 avril 2011