Top et flop d'Ubuntu, et Linux en général

Voici les plus et les moins que j'ai rencontrés en passant de Windows XP à Ubuntu, les choses positives : les bonnes surprises, et les choses plus nulles…

Sommaire

Les Trucs bien

La communauté

Ce sont les utilisateurs d'Ubuntu. Presque tous sont prêt à vous aider dés que vous avez le moindre soucis : c'est très pratique. En plus, j'ai l'impression que les utilisateurs partagent systématiquement la moindre astuce (c'est mon cas aussi) : il suffit de chercher son problème sur Google et on trouve.

La différence avec la communauté « Windows », s'il y'en a une est flagrante : ça n'a rien à voir. Les Linuxiens sont sympas, à l'écoute et partagent tout : si vous êtes un utilisateur débutant de Linux, ils ne vous prendront pas de haut. Certains vous donneront des tonnes de tutoriels à lire, mais dans ce cas il faut les lire : le plus souvent on vous recommandera les articles comme « Linux n'est pas Windows » et « simple comme Ubuntu », mais ce sont des lectures qu'il faut faire : ces textes sont vraiment bien et vous y trouverez toutes les réponses à vous questions.

Sous Windows, il y'a l'ami qui s'y connait.
Sous Ubuntu, il y'a la communauté qui s'y connait.

(Erwan Cario : Linux, le journal d'un novice)

Bon, passons à la pratique.

Sommaire

L'installation, pour commencer

L'installation était facile : d'abord on répond à 5 ou 6 questions, pour savoir le type de clavier, la partition d'installation, la langue et le mot de passe, normal quoi, et à la fin, il nous prévient que l'installation va commencer : je clic et tout se fait tout seul !
Je peux importer mes paramètres d'autres systèmes Linux, et même de Windows : fond d'écran, favoris (d'IE ou Firefox), documents…

Ça change de l'installation de Windows : au bout de 30 minutes, un premier popup pour demander les options linguistiques, 10 minutes après, le réseau, encore plus tard, le mot de passe! Merde : installe toi tout seul! Avec Ubuntu, il s'installe tout seul. D'un coup. 25 minutes plus tard c'est fini ! (Et l'installation depuis une clé USB est encore plus rapide : 6 minutes)

Encore mieux : pendant l'installation, je peux surfer sur internet et faire ce que je veux. Il me prévient quand le moment est venu de redémarrer pour finir l'installation!

Sommaire

Premier démarrage

Au premier démarrage, mon PC est prêt à être utilisé ! Internet fonctionne directement, le Wifi aussi! Je branche une clé Usb, l'icône apparait sur le bureau ! Le son fonctionne mais pas la casque : heureusement, quelqu'un avait eu le même problème et a donné sa solution.
Bref, tout fonctionne directement.

En plus, j'ai tout de suite de quoi travailler : il y'a plein de logiciels : une suite bureautique, un lecteur vidéo/audio, un logiciel Bittorent, un logiciel pour aller sur MSN ou IRC…

Si je veux lire un fichier MP3, il me dit qu'il faut un codec et me propose de le télécharger et de l'installer. 30 secondes plus tard je peux lire mes MP3!

Au début, les pilotes graphiques propriétaires ne sont pas installés. Il me prévient et deux clics et un redémarrage plus tard et c'est fait !

Je ne vois vraiment pas pourquoi les gens disent “oui, Linux, c'est chiant les drivers et tout…” Au moins, sous Ubuntu, la chasse au drivers, c'est fini, je ne vois pas le problème, tous est détecté tout seul…

Sommaire

Prise en main

L'interface graphique est agréable, le design épuré et joli. Je n'aime pas trop le thème par défaut, mais il y'en a plein dans les dépôts et sur le net : voici mes préférés :

Le thème de Linux Mint : il est gris et reposant pour les yeux, un peu comme MacOS-X. mint

Le thème de Sunrise du pack Bisigi : il est orange et c'est fun, joli et coloré : Sunrise

Le thème de Eco du pack Bisigi : il est vert foncé et c'est sobre et calme : Eco

Le thème Équinox Evolution : il est beau, et vraiment très soigné. equinox

En plus, on peut tout régler dans les thèmes : couleur, couleur du texte, police… changer chaque icône si elle ne nous plaît pas… Comme ce ne sont pas des fichiers DLL fermés mais des fichiers textes documentés, c'est facile de fabriquer son propre thème ou d'ajuster les autres, la plupart étant libres de droit.

Sommaire

La 3D

Évidement, la 3D! C'est totalement inutile… donc indispensable ! Et oui : ceux qui pensent encore que Linux c'est vieux, fait de lignes de commandes et pas beau je leur propose d'activer les effets 3D : Le cube 3D J'ai tout expliqué sur cette page : Le gestionnaire Compiz Fusion.

Je propose cette petite vidéo : on peut aller très loin dans la fantaisie, et c'est parfois vraiment très beau. Ça sert à rien mais c'est génial!

Les 4 espaces de travail (un sur chaque face du cube), que vous voyez là, sont vraiment fan-tas-tiques. Si un espace de travail commence à être un peu bordélique, passez au suivant. On penserait que c'est inutile, surtout si on était sous Windows il y a encore 2 jours, mais on se rend vite compte qu'ils sont indispensables. On peut en mettre entre 1 et 32. Et c'est en natif sur toutes les distributions GNU/Linux.

Les logiciels : téléchargement et installation!

Ubuntu possède tout pour travailler, et ceci dés l'installation. En revanche, certains codecs ne sont pas installés (pour lire MP3 ou DivX).
Il n'est même pas la peine de rechercher sur le net : quand vous ouvrirez un fichier qui a besoin d'un Codec, il vous le dira, le téléchargera et l'installera tout seul. C'est… Magique.

Installer un logiciel est devenu un jeu d'enfant : quelques clics sont nécessaires : "Applications" > "Ajouter/supprimer", et on a une liste énorme et classée de logiciels supportés (rien que pour ceux commençant par A, j'en ai une centaine.) et je ne compte pas les logiciels non-référencés disponibles sur le web : install software

C'est un système fantastique : vous cochez les logiciels que vous voulez, le système vous les installe sans broncher. Il n'y a rien à faire de plus.

Les mises à jours

En général, les mises à jours s'installent sans avoir besoin de redémarrer, aussi il les télécharge toutes, puis les installes.

Il me préveint par une notification s'il y'a des mises à jours et il n'installe rien sans mon concentement.
Vous serez surpris du grand nombre le mises à jours, et cela chaque semaine, mais c'est normal : la communauté travaille activement et chaque petite fonction interne dispose de sa communauté.

Ce n'est que très rarement qu'une mise à jour demande le redémarrage : le plus souvent il n'y a pas besoin de redémarrer l'ordi.

Compatibilité avec Windows (et les autres systèmes)

Quand j'installe Ubuntu sur une partition du disque dur, il ne supprime pas windows. Il crée un dual-boot et j'ai le choix au démarrage entre le système précédent et Ubuntu.
Windows ne crée pas un dual-boot : il efface tout (même vos fichiers personnel). Absolument ri-di-cule.

Sous GNU/Linux, les logiciels Windows ne tournent pas. C'est pas grave : il y'en a plein d'autres, parfois même meilleurs. Il y'a tellement de choix…
Il y'a tout de même un moyen expérimental de faire tourner les logiciels Windows : WINE. Ce programme peut être utile, mais ça ne fonctionne pas toujours. Il faut mieux éssayer de chercher un équivalent natif sous Linux plutôt que vouloir faire tourner le logiciel Windows.

Couplé avec le logiciel Play-On-Linux, Wine peut faire tourner des logiciels comme World of Warcraft, Microsoft-Office….

Linux supporte bien les systèmes de fichiers aussi : vous pouvez lire et écrire une partition Windows ou Mac sous Linux, alors que l'inverse n'est que rarement possible.

Système de fichiers Opérations Linux Mac OS X Windows
ext2/ext3/ext4 Lecture Oui Non Non
Écriture Oui Non Non
FAT 32 Lecture Oui Oui Oui
Écriture Oui Oui Oui
HFSX Lecture Oui Oui Non
Écriture Oui Oui Non
NTFS Lecture Oui Oui Oui
Écriture Oui Non Oui
(source : Wikipedia)

Avec Ubuntu et Samba, je partage mes dossiers avec Windows sur le réseau local. Si j'ai un serveur FTP, pas besoin de Fille zilla : le dossier FTP apparait sur le bureau comme un dossier ordinateur que j'ouvre, explorer, copie…

Sommaire

Simplicité…

Une chose m'a vraiment plu sous Ubuntu, (et GNU/Linux en général) c'est la simplicité.
Tous est pensé au mieux pour aller vite sans se prendre le tête. Sous Gnome, un logiciel s'installe en 15 secondes sans parcourir les sites de téléchargements ! Aussi, chaque logiciel arrive avec une aide qui est bien expliquée, bien mieux que les aides disponibles sous Windows.

Changer une IP me prend 5 secondes. Optimiser mes images png pour gagner de la place, 10 secondes… Le système plante ? La plupart du temps ça se règle en se mettant en mode texte et tuant le processus fautif… Les raccourcis claviers me plaisent pas ? J'aime pas CTRL+V, je peux changer!
D'autres truc sympas sont listés par là.

Sommaire

Divers

Les pack de langues sont merveilleux. En deux clics je met l'ensemble du système dans la langue que je veux. C'est bien pratique quand un ami non francophone arrive à la maison et je veux lui montrer.
Aussi, le CD d'installation peut installer Ubuntu en n'importe quelle langue.

De plus, ces packs sont unifiés pour tout le système. Si le correcteur orthographique du traitement de texte contient une erreur, je la corrige et dans Firefox, le bloc-note, ou Pidgin (msn) la faute est égallement corrigée.

Pidgin est un logiciel super. Il permet de tchater sur MSN et plein d'autres protocoles. Il m'averti même des mails arrivant sur ma boite de messagerie Gmail. Contrairement au hideux Live-messenger, il n'y a pas de pub et l'interface est sobre.

Sommaire

Les trucs nul

Tous les 6 mois…

Chez Canonical, ils ont décidé de faire une nouvelle version d'Ubuntu tous les 6 mois. Franchement, ce système est à chier. Oh, bien sûr, je peux continuer à utiliser l'ancienne version pendant encore un an et demi (durée pendant laquelle les mise à jours sont fournies) mais c'est débile. En plus, si une version d'un logiciel sort entre temps, on a fort à parier qu'il ne sera pas disponible, même en mises à jours.

Heureusement il existe des distributions Linux dite « roling release » : il n'y a pas de "versions" : les mises à jours sont fournies en continue et le système est toujours à jour.

Sommaire

Copier - pas coller

Ah, le Ctrl + V pour coller… Super pratique, mais on ne peut pas coller un texte d'un logiciel qu'on vient de fermer. TD me signale que ce n'est pas un bug, mais une autre manière de gérer : l'information copiée n'est pas mis dans un presse-papier mais reste dans « la mémoire du logiciel », et si on le ferme…

Heureusement, ils se rattrapent en permettant un copier-coller ultra simple : je sélectionne un bout de texte, (juste sélectionner) puis je fais un clic avec la molette de la souris et c'est collé !

La lourdeur

Ubuntu, depuis le temps est devenu de plus en plus lourd.
Tout plein de logiciels inutils sont intégrés. Moi je dis stop. Je n'utilise plus Ubuntu désormais mais Linux Mint, c'est un dérivé d'Ubuntu qui est plus léger et plus rapide. Il reste cependant 100% compatible avec Ubuntu.

Sommaire

page créée le 11 septembre 2009 — dernière mise à jour le 25 avril 2011
adresse de la page : http://lehollandaisvolant.net/linux/bg/