La pub cay-le-mal. Ok, des idées pour un modèle économique sur le Web ?

Samedi 05 janvier 2013

question.jpg Le débat de l’affaire de Free qui bloque les publicités sur le net par défaut fait couler beaucoup d’encre numérique : tout le monde en parle, que ce soit juste pour dénoncer / relativiser, pour dénoncer et ironiser, se moquer du débat en lui-même ou pour prédire un cyber-apocalypse

Mon article sur la question est là, mais le buzz autour de tout ça soulève un débat beaucoup plus profond, et on y relève des questions comme l’utilité/la nécessité réelle de la pub, ou la recherche d’un autre moyen de faire de l’argent avec la publicité.

Déjà il faut revenir aux sources du « problème » : pourquoi la pub ?
Tout simplement parce que faire un site web a un coût. Plus le site est grand, plus il coûte cher en hébergement (plus de 100€/mois pour un dédié chez OVH) et en personnel (si cher que OWNI a récemment passé la clé sous la porte).

De plus, certains ont fait du blog leur métier. Y’a du mal à ça ? Je ne trouve pas : au contraire, tout le monde devrait pouvoir faire un métier qui lui plaît et qui plaît aux autres. Tant mieux si le blogging génère des emplois. Tenir un blog prend énormément de temps et je ne vois pas le problème quant à gagner de l’argent avec ça.

Comme l’explique Ploum, la publicité profite a plusieurs acteurs, et le blogueur est celui à qui il profite le moins. Ceci dit, c’est suffisant pour subvenir aux coûts du site lui-même.

Le souci est venu des abus (comme toujours) : quand les sites ont commencé à mettre de la publicité partout, qui clignote, qui cache le contenu, qui ouvre des popup et des fenêtres… C’est devenu le délire et les logiciels comme Ad Block sont devenus logiques et très appréciés.
Je n’ai rien contre la pub quand c’est bien foutu, mais c’est rarement le cas.

L’autre souci c’est que les blogs sont devenus esclaves des régies de publicité, alors que ça devrait être l’inverse : un espace réservé a la pub sur un blog devrait être vendu au plus offrant, par le blogueur, et non plus un encart supplié d’être acheté contre une bouchée de pain au premier venu (c’est aussi ça qui décrédibilise la pub et pousse un site à en mettre 3 tonnes).

Si l’on veut un web totalement sans pub, alors il faudra un autre modèle viable. Oui, mais lequel ?

image de Bourguiboeuf