Le Hollandais Volant

Quelques vidéos en slow motion

Mercredi 30 janvier 2013

Les vidéos filmés au ralentis continuent de me fasciner. Pas seulement parce que c’est beau et presque poétique, mais aussi parce qu’on voit des choses qu’on a pas le temps de voir en temps normal et c’est ça qui est la clé pour comprendre le monde : arriver à tout voir, y compris l’invisible.

Par exemple, sur cette vidéo d’un disque dur filmé au ralenti on voit la tête de lecture faire un aller-retour sur le disque. Si on filme ça à grande vitesse, on voit qu’il en fait en réalité exactement 22. C’est fascinant.

Voici une sélection de phénomènes filmés au ralentis :


Je vous conseille aussi cette chaîne YouTube, pour plein d’autres vidéos (souvent très fantaisistes) : The SlowMo Guys. Pour les chimistes, les types de Periodic Table dont maintenant des réaction chimiques au ralenti aussi, et c’est vraiment très impressionnant.

Je suis loin d’avoir tout mis, donc si vous voulez quelque chose en particulier, cherchez sur YouTube, il y a absolument de tout !

Memrise.com : un site pour apprendre facilement !

Samedi 26 janvier 2013

Pas souvent que je fais la promotion d’un site, mais là j’ai pas pu résister. Ce site est génial : www.memrise.com.

Si vous avez envie d’apprendre des choses par thèmes, comme du vocabulaire en espagnol, les capitales du monde ou apprendre à reconnaître les papillons, allez-y faire un tour !

Il y a principalement des cours de langues : japonais, chinois, allemand, français, russe, coréen, suédois, néerlandais, et plein d’autres. Il y a même le gaélique, le breton et le latin !

En dehors des langues, il y a de tout aussi : des maths (décimales de Pi, angles remarquables…), de la bio, le la chimie, de la philo (qui a énoncé cette citation ?) des œuvres de peinture (qui a peint ça ?), de pokémon (quel est ce pokémon ?), de la géographie (villes, capitales, pays…) ou géopolitiques (dirigeants du monde, présidents des USA…), le code morse, les épices, les arbres, les papillons, les acteurs, les mots du scrabble, les jeu d’échecs…

Les cours sont très bien fichus et sous forme d’étapes : découverte, puis mémorisation, puis révision.
Pour moi qui me suis mis à apprendre le Japonais, je commence par apprendre les syllabes en Hiragana, et pour les retenir il y a des mnémoniques. Par exemple, pour le kana « つ », qui se lit « tsu », on peut l’associer à une vague, un tsunami. Tsu :

98159000120109193603.gif Les mnémoniques sont souvent proposés par les internautes (comme certains cours d’ailleurs).

Après les cours se présentent en séances, et chaque séance possède une liste de choses à apprendre, au fur à mesure. Les choses sont à réviser en fonction de ses performances lors des exercices : si on a juste à une question, elle sera moins souvent révisée que les choses où on a eu faux (il est inutile de réviser ce qu’on sait déjà). Et si on a faux, le site nous remontre la page du cours :

course.png
Les questions se passent de plusieurs façon.
Au début, c’est un QCM (on a un Kana et on doit l’identifier parmi une liste, ou alors un son et on doit trouver le Kana correspondant), et par la suite si on est bon, c’est une question ouverte (on a un Kana et on doit écrire le son correspondant) :

train.png
Tous les cours sont basés sur ce schéma en trois étapes.

Il y a aussi des séances « diaporama » : un peu de culture, entre deux séances de mémorisation, par exemple. Ça permet de varier un peu, et d’ajouter un fond à ce qu’on fait. Pour le cours sur le Japonais, j’ai eu deux dispos : sur les Kanas, et les idées reçues sur les Geisha (qui ne sont pas du tout les prostitués que l’on croit).

Bref, si vous avez envie d’apprendre des choses, envie de pratiquer votre mémoire ou envie de découvrir, allez voir : il n’y a même pas besoin de s’inscrire pour tester : www.memrise.com !

(Ouais, je me suis mis au Japonais : ça fait longtemps que je veux apprendre !)

Comment les poissons survivent-ils dans l’eau glacée en hiver ?

Vendredi 25 janvier 2013

magikarp.png Aux Pays-Bas, il y a de l’eau et des canaux partout, et actuellement la température n’a pas dépassé les 0°C depuis environ deux semaines. Comment les poissons survivent-ils dans l’eau liquide, sans mourir gelés ?

C’est la question que personne ne se pose mais qui permet d’introduire une des (nombreuses) particularités de l’eau par rapport à tous les autres liquides.

La réponse : l’eau au fond de la rivière ne gèle pas, mais reste à +3,98°C . Elle reste donc liquide, et ceci beaucoup plus longtemps que l’eau en surface.

Pourquoi ?

En général, les corps liquides (comme les gaz et les solides) deviennent plus denses quand ils refroidissent, atteignant leur maximum de densité à la solidification. Ce n’est pas le cas de l’eau (et d’une poignée d’autres liquides), pour qui le maximum de densité est à +3,98°C.
Ainsi, l’eau plus froide remonte en surface puis gèle.
Le fond de la rivière contient donc l’eau la plus dense à 3,98°C, ce qui est largement suffisant pour la survie des espèces, et qui est également assez loin du point de solidification.

De plus, en gelant, l’eau se réchauffe. Je m’explique : la phase liquide étant plus énergétique que la phase solide, la solidification d’un liquide libère de l’énergie (sous forme de chaleur latente), même principe que les chaufferettes de poche, qui se solidifient d’un coup et prennent d’un coup près de 50°C.
L’eau qui gèle sous la glace transmet donc sa chaleur latente à l’eau en dessous, ce qui contribue à la conserver entre 0°C et 3,98°C le plus longtemps possible, même si de l’autre coté de la glace l’air est à –10°C.

Au passage, il se produit l’effet inverse en été : alors que la surface de l’eau est chaude, le fond est toujours à 3,98°C car plus dense.

La nature est bien faite, hein ?

image par Lemon

Ah, la science (5)

Mercredi 23 janvier 2013

Nouvel article dans la série « ah la science » !
J’espère qu’il vous étonnera toujours autant, sinon qu’il vous apprendra quelque chose :-).

canard-sur-leau.jpg 1012 kg/cm³. Cette masse volumique absolument gigantesque est celle d’étoiles à neutrons.
Un simple petit bout de la taille d’un chewin-gum pèse donc un milliard de tonnes.
Pour vous donner une autre idée, si vous imaginez un cube de côté légèrement plus petite que la Tour Total à Paris (48 étages) ou un peu plus grand que la Tour Part-Dieu à Lyon (40 étages), alors ce cube rempli de matière d’étoile à neutron aurait la même masse que la Terre toute entière.

39° angulaire. C’est un angle. C’est l’angle du sillage sur l’eau derrière un bateau ou un objet trainé sur l’eau. Quelque soit le bateau, sa taille ou sa vitesse, l’angle du « V » formé par le sillage est toujours de 39°. On doit cette étonnante découverte (et l’explication) à Lord Kelvin, le sillage porte d’ailleurs le nom de sillage de Kelvin.

50 grammes. C’est la masse de l’Internet. Quoi qu’en dise Moss, l’Internet est formé de bits, donc de signaux électriques. Ces signaux sont transportés par des électrons. L’estimation de la masse de tous les électrons utilisés par l’ensemble du réseau réunis, c’est environ 50 g.

Enfin, une info assez sympa (qui m’avait été demandée dans les commentaires de l’article sur la rotation terrestre) : d’où vient la rotation de la Terre sur elle-même ?
En fait, cette rotation est due à ce qui reste à la Terre de moment cinétique (moment cinétique équivaut à son « élan » de rotation) qu’il a reçu lors de sa création il y a plus de 4,5 milliard d’années.
La Terre s’est formée par l’accrétion de roches et de poussières. Ces roches et poussières tourbillonnant ont conservé leur mouvement, donnant sa rotation à la Terre. La rotation actuelle de la Terre est donc ce qui lui reste de sa rotation originelle. Et les créationnistes, ils ont une explication ? *paf*

image de Tobym

Pourquoi je ne mets pas d’URL Rewriting sur mon site

Mercredi 16 janvier 2013

no-rage-face.png
On me demande régulièrement si je vais un jour mettre de l’URL rewriting sur mon blog, j’ai toujours répondu non. Voilà pourquoi.

L’URL rewriting, pour un blog, c’est ce qui permet de faire des URL plus courtes, plus lisibles. On passerait par exemple de ça :
http://lehollandaisvolant.net/?d=2011/11/17/21/59/23-la-terre-tourne-dans-tous-les-sens
à ça (masquant les informations utiles au serveur et pas au lecteur) :
http://lehollandaisvolant.net/la-terre-tourne-dans-tous-les-sens

Si je ne veux pas de ce genre de choses, c’est principalement pour cette question : pourquoi faire ?
Qui peut bien se soucier de la forme de l’URL, à quoi ça sert qu’elle soit jolie ou pas ? Pourquoi vouloir faire à tout prix des URL courtes ? Pourquoi vouloir masquer les informations qui expliquent le fonctionnement de l’Internet et du Web ?

La forme de l’URL n’est pas importante : elle est destinée au navigateur, pas au lecteur ! Par ailleurs, vive le copier-coller, hein : qui recopie les url à la main, ici ?

Les URL courtes ne servent strictement à rien : autant utiliser la balise de lien, avec un texte pour cliquer (coucou, Twitter !). Quant aux raccourcissements, n’en parlons pas.

Masquer les informations au serveur ? Pas une bonne chose non plus… C’est comme cette manie de cacher l’ancre et le protocole dans les navigateurs (coucou Opera, Chrome, Firefox !). Si vous ne voulez pas voir l’ancre, ou le protocole utilisé dans une URL, alors masquez la barre d’URL directement ! En afficher seulement une partie ne rime à rien…

Autre chose : utiliser l’URL rewriting nécessite d’avoir une liste de toutes les correspondances entre les URL courtes et les URL longues sur son serveur. Si y’en a 5, ça va. Si y’en a 5000, c’est déjà autre chose : ça ralentit tout l’ensemble et c’est bof pour la maintenance…

Non sérieux, je ne vois pas le besoin ici.

La Terre tourne… dans tous les sens !

Dimanche 13 janvier 2013

La nouvelle année symbolise le début d’une nouvelle rotation de la Terre autour du Soleil. Mais saviez-vous que la Terre effectue tout un tas d’autres types de rotations ?

Je vous assure qu’après cet article, vous abandonnerez très vide la réalisation de maquettes réalistes du système solaire : ça devient assez vite un sacré casse tête (qui est d’ailleurs aussi un casse tête non résolu en math) !

La Terre danse avec la Lune, et fait un tour autour du barycentre terre-lune tous les 29 jours

La lune se trouve à environ 300 000 km de la terre, et son diamètre est ~4 fois plus petit que la Terre. Un rapide calcul de barycentre montre que le centre de masse du système (Terre+Lune) se trouve non pas au centre de la Terre mais presque 1/5 de sa surface du côté où se trouve la Lune.

Or en mécanique, un système libre en rotation tourne autour de son barycentre ou centre de masse, donc si la lune semble tourner autour de la Terre, il n’en est rien : il tourne autour du barycentre du système {Terre+Lune}. La Terre elle, fait exactement pareil : elle tourne autour du barycentre du système {Terre+Lune}.

Si l'on regarde la trajectoire de la Terre autour du Soleil, on ne voit donc pas une ellipse, mais une sorte de boucle torsadée. Ceci dit, la torsade est très faible, et la différence de vitesse de déplacement d’un côté de la Terre par rapport à l’autre est de seulement 100 km/h (à comparer aux quelques 107 000 km/h qu’il possède pour tourner autour du Soleil).
C’est donc assez peu, mais cela qui reste suffisant pour créer les marrées du côté opposé à la Lune par la force centrifuge.

barycentre-terre-lune.png

La Terre vacille avec une période de 20 000 ans

Un autre type de rotation, c’est celle due à ce que l’on nomme la précession gyrosopique. Pour la terre, il s'agit de la précession des équinoxes.
Par rapport au plan de l’écliptique, la Terre est inclinée de 23,5°. C’est ce qui est à l’origine des saisons. Et c’est autour de cet axe inclinée que la Terre tourne sur elle même.

L’inclinaison de l’axe lui fait décrire un cône, comme l’axe d’une toupie qui vacille, à un rythme différent de sa rotation :

precession-de-la-Terre
Et bien la Terre, du fait de son inclinaison par rapport à l’écliptique, effectue la même chose, et elle fait un tour (le cercle décrit par l’axe, en haut sur l’image) tous les 20 000 ans environ.
L'axe de la Terre reste bien inclinée de 23,5°, mais pas inclinée dans le même sens !

Rapporté au référentiel des de toutes les étoiles (si ça existe), quand on dit que l’étoile polaire est parfaitement alignée avec l’axe de la Terre, c’est donc vrai actuellement, mais ça ne le sera plus dans 10 000 ans, quand l’axe de la Terre sera pointé dans le sens opposé !

L’axe de la Terre vibre avec une oscillation de 18,6 ans


Regardez le cercle décrit par l’axe de Terre sur l’image ci-dessus. Imaginez que ce n’est pas un cercle, mais une onde recourbée en un cercle :

nutation-precession-rotation.png
Cette vibration « N » de l’axe se nomme la nutation.
Elle est due au balancement entre le moment angulaire (dû à la rotation de la Terre) et le moment d’une force variable liée à l’attraction conjointe du Soleil et de la Lune (lentement variable mais périodique). Le balancement de ces deux forces fait osciller l’axe de la Terre, cette dernière recherchant un équilibre — jamais atteint — entre le moment des deux forces.

L’inclinaison de la Terre varie de façon périodique tous les 40 000 ans


Cette variation vient de l’influence gravitationnelle des autres planètes. L’amplitude de la variation est très faible (moins de 3° d’amplitude), cela vient selon moi de la présence de la Lune, qui stabilise et minimise ces variations (l’amplitude de la variation de l’obliquité de Mars (qui n’a pas de lunes comparable) est de l’ordre de 20°). Cette faible variation d’amplitude aurait été un paramètre décisif dans l’apparition et le maintien de la vie sur Terre.

Ici je ne parle évidemment pas de la même inclinaison que celle de la précession gyroscopique, ni de la nutation : l’inclinaison ici vient s’ajouter (ou se soustraire) à ces deux phénomènes déjà présentes.

Cut for Bieber… Sérieux ?

Samedi 12 janvier 2013

Y’a des fois, ok, les blagues naissant sur Internet sont un peu lourdes, à la limite du drôle… Mais là…


Il y a un mois ou deux, une rumeur avait déjà envahi les réseaux sociaux disant que Justin Bieber était malade et que pour le soutenir ses fan devaient se raser le crâne complètement, et poster une photo sur le web.
Certains (surtout certaines) l’ont fait, et c’est pas glorieux.

Maintenant, les forums de 4chan ont encore trollé, en pire : Justin Bieber est accroc à la drogue et pour le soutenir, il faut se couper (le hash tag de twitter est #cutforbieber) et se saigner et poster ça sur le net.

Sérieux… Et y’en a qui tombent dans le panneau…

I-dont-wanna-live-on-this-planet-anymore
Et après on va encore nous dire que l’Internet est dangereux, qu’il faut le censurer, le contrôler, le filtrer… Et si on rendait les gens moins cons, pour voir ?
Ouais, parce que pour se couper un bras pour sauver un artiste (qui n’a rien du tout, au passage), il faut être con. Vraiment con.

Pourquoi je n’aime pas être coupé d’Internet

Jeudi 10 janvier 2013

wallpaper-785786.jpg Je n’aime pas ma passer de mon ordinateur et d’Internet.
Je peux m’en passer, mais plus d’une semaine (voire quelques jours) c’est chiant. Du moins si j’ai rien d’autre pour m’occuper. En fait, je m’occupe avec un ordinateur, et c’est comme ça. Certains passent leurs journées et leurs nuits dans un garage à bricoler, moi je bricole des bouts de codes sur mon ordi.

Je passe trop de temps sur Internet et derrière un ordinateur ?
En fait, ce que les gens « normaux » font (pas les accrocs du clavier, donc) :
  • quand ils regardent la TV
  • quand ils jouent à la console
  • quand ils discutent au bar du coin
  • quand ils lisent le journal le matin
  • quand ils écoutent un CD
  • quand ils lisent un livre
  • quand ils font du SMS au téléphone
  • quand ils lisent leur courrier papier
  • quand ils vont à la bibliothèque ou à la médiathèque pour découvrir des nouvelles choses
Ben moi, je fais tout ça sur l’ordinateur et sur internet.

La convergence numérique, ça s’appelle : un ordinateur ne sert plus seulement à taper une lettre (avec un seul doigt) ou à faire ses comptes (avec la calculatrice de Windows).
Pour moi, un ordinateur avec Internet est l’outil qui remplace votre TV, votre téléphone, votre journal du matin, votre lecteur CD, votre bibliothèque, votre console, votre radio et j’en passe.

Alors quand je n’ai plus le net, j’avoue, mon monde s’effondre : je suis obligé de regarder des conneries à la TV (des conneries encore plus chiantes que les pires conneries de youtube), de regarder le journal télévisé et de faire mon « état du monde » avec leurs mensonges grotesques (sans pouvoir réagir, ni corriger, ni donner mes idées), d’utiliser un téléphone pour envoyer des SMS facturés à l’unité à un prix qui dépasse ce que paye la NASA pour envoyer des données à ses sondes spatiales (les marges des opérateurs sur les SMS sont de l’ordre de 800%) ou de lire un journal qui ne vaut pas mieux que le JT, bref de faire autre chose, des choses qui m’intéressent pas forcément.

Ouais, j’avoue, sans le net, je me fais un peu chier.

image par 4chan

Ubuntu : remettre les dossiers personnalisés dans le menu « Raccourcis »

Lundi 07 janvier 2013

J’utilise Ubuntu 12.10 dans le mode gnome classique. Le bug ici était que si on ajoutait un dossier dans ses signets sous Nautilus, il était bien ajouté dans le panneau de Nautilus, mais pas dans le menu « Raccourcis » de la barre de bureau (ce qui changeait des versions précédentes où les deux étaient liés).

ubuntu-bug-signets1.png
ubuntu-bug-signets2.png
Pour mettre un signet quand même dans le menu « Raccourcis », il faut tricher un peu : l’écran de choix d’un emplacement pour enregistrer un fichier par exemple est, lui, bien lié au menu de Gnome.

Ainsi, ouvrez un logiciel (par exemple Gedit) puis enregistrez-sous le fichier (oui, il est vide, mais on s’en fout) : c’est à ce moment là qu’il faut faire un glisser-déposer du dossier dans les signets.

ubuntu-bug-signets3.png
Une fois fait, vous pouvez annuler l’enregistrement du fichier et tout fermer, car c’est tout : le dossier se trouve maintenant dans les menus :

ubuntu-bug-signets4.png

La pub cay-le-mal. Ok, des idées pour un modèle économique sur le Web ?

Samedi 05 janvier 2013

question.jpg Le débat de l’affaire de Free qui bloque les publicités sur le net par défaut fait couler beaucoup d’encre numérique : tout le monde en parle, que ce soit juste pour dénoncer / relativiser, pour dénoncer et ironiser, se moquer du débat en lui-même ou pour prédire un cyber-apocalypse

Mon article sur la question est là, mais le buzz autour de tout ça soulève un débat beaucoup plus profond, et on y relève des questions comme l’utilité/la nécessité réelle de la pub, ou la recherche d’un autre moyen de faire de l’argent avec la publicité.

Déjà il faut revenir aux sources du « problème » : pourquoi la pub ?
Tout simplement parce que faire un site web a un coût. Plus le site est grand, plus il coûte cher en hébergement (plus de 100€/mois pour un dédié chez OVH) et en personnel (si cher que OWNI a récemment passé la clé sous la porte).

De plus, certains ont fait du blog leur métier. Y’a du mal à ça ? Je ne trouve pas : au contraire, tout le monde devrait pouvoir faire un métier qui lui plaît et qui plaît aux autres. Tant mieux si le blogging génère des emplois. Tenir un blog prend énormément de temps et je ne vois pas le problème quant à gagner de l’argent avec ça.

Comme l’explique Ploum, la publicité profite a plusieurs acteurs, et le blogueur est celui à qui il profite le moins. Ceci dit, c’est suffisant pour subvenir aux coûts du site lui-même.

Le souci est venu des abus (comme toujours) : quand les sites ont commencé à mettre de la publicité partout, qui clignote, qui cache le contenu, qui ouvre des popup et des fenêtres… C’est devenu le délire et les logiciels comme Ad Block sont devenus logiques et très appréciés.
Je n’ai rien contre la pub quand c’est bien foutu, mais c’est rarement le cas.

L’autre souci c’est que les blogs sont devenus esclaves des régies de publicité, alors que ça devrait être l’inverse : un espace réservé a la pub sur un blog devrait être vendu au plus offrant, par le blogueur, et non plus un encart supplié d’être acheté contre une bouchée de pain au premier venu (c’est aussi ça qui décrédibilise la pub et pousse un site à en mettre 3 tonnes).

Si l’on veut un web totalement sans pub, alors il faudra un autre modèle viable. Oui, mais lequel ?

image de Bourguiboeuf

Free bloque les pubs, les sites bloquent Free…

Vendredi 04 janvier 2013

angry-you-what-have-you-done-l.jpg Depuis hier, Free (le F.A.I.) bloque toutes les publicités dans les pages web, grâce à une option dans la Freebox.

Si l’option peut paraître sympa pour l’internaute (moins de pub, page plus rapide, etc.), c’est une catastrophe pour le web. La publicité fait vivre pratiquement tous les sites et blogs, y compris les géants comme Google, Youtube ou Facebook. C’est grâce à la publicité que ces sites peuvent être gratuits pour vous, moi, nous.

De plus, le blocage de certains éléments des pages web par un FAI est une grave atteinte à la neutralité du réseau : le fournisseur internet (F.A.I.) ne devrait être qu’un tuyau où passe l’information : de l’Internet jusqu’à chez vous. Rien de plus, rien de moins.
Un F.A.I qui bride certains protocoles ou sites, bloque certains sites ou espionne les utilisateurs ne sont plus des F.A.I. parce que ce n’est plus l’Internet qu’ils proposent, c’est une modification de l’Internet qui les arrange, tout simplement.

Donc en gros : oui, le fait que Free bloque les pubs de façon automatique est une chose grave, et qui le serait encore plus si les autres pseudo-F.A.I. venaient à faire la même chose, voire de proposer leurs propres publicités…

EDIT : Oui, c’est bien l’activation par défaut du blocage qui est un problème. Ce n’est pas le rôle de Free de choisir pour nous.

Là où ça commence à vraiment déborder, c’est que maintenant les sites s’y mettent aussi : certains sites affichent des popup pour avertir l’internaute que son FAI a bloqué les pub — ce qui se faisait déjà avant, quand on utilisait des bloqueurs de pub normaux — mais encore, si ça n’était que ça : certains sites veulent interdire l’accès aux clients de Free. C’est n’importe quoi, c’est du délire.

Si vous êtes un défenseur de la neutralité du net, faire ce genre de trucs est totalement à l’opposé de vos belles paroles.
Faire cela de façon systématique, c’est vraiment n’importe quoi : pourquoi puniriez-vous l’internaute parce que son F.A.I. a décidé de jouer au con ?

Non, sérieux : si Free est vraiment en train de foutre en l’air l’internet, c’est pas en s’y mettant nous aussi qu’on va régler les choses, et pas en s’attaquant aux internautes qui n’ont rien demandé à personne pour le coup.

Pourquoi vous devriez utiliser Opera Mobile pour surfer depuis un smartphone

Jeudi 03 janvier 2013

Si vous utilisez souvent votre smartphone pour surfer, voilà pourquoi vous devriez utiliser Opera Mini :

opera-mini-iphone-android.png
Sur iOS, les économies réalisées en utilisant Opera plutôt que Safari ou un autre navigateur avoisinent les 70%. Sur Android c’est un peu moins haut : j’ai toutefois près de 40% de bande passante économisée.

Évidemment cela ne concerne que le surf fait avec les navigateurs, pas si vous utilisez une application dédiée à un site (comme Facebook ou autre).

Tout ceci est possible grâce aux serveurs d’Opera Turbo, qui compressent les pages web que vous demandez avant de vous les envoyer. C’est quand même très appréciable si vous avez un forfait data 3G limité à 500 Mo par mois : vous pouvez de cette façon payer pour 500 Mo et surfer pour le double.

Ensuite, et c’est moi qui le dit, je trouve Opera Mobile largement plus fluide, ergonomique et rapide que tout ce que j’ai testé sur iOS ou Android.

Opera Mobile (ou Mini, qui est encore plus rapide) est disponible sur toutes les plateformes mobiles : Android, iOS, Windows Phone et tous les autres

300€ pour un lien dans un article

Jeudi 03 janvier 2013

4news-paper.jpg Les journaux français ne sont pas les seuls à jouer aux cons et vouloir qu’on les paye pour pouvoir les citer : les journaux belges, espagnols, allemands et maintenant irlandais aussi.

Ces derniers vont même faire payer les simples liens hypertextes : 1 à 5 liens seront facturés 300€.

Vous ne comprenez pas le problème ? Si les parkings faisaient pareil, ça voudrait dire que ce seraient les parkings qui nous paieraient pour qu’on vienne leur faire l’honneur de garer notre voiture chez eux.

Rappelez-moi de ne plus jamais publier de lien vers des sites de « journaux papiers », quels qu’ils soient, et uniquement par principe : des entreprises qui n’osent ne serait-ce que penser un seul instant à ce genre de conneries ne méritent pas un lien en retour qui leur apporterait des visiteurs en plus.

Oh, ce n’est pas pour ça que je ne continuerai pas à donner les sources, mais je le ferai autrement. Par une citation, par exemple, vu que la Loi Française m’y autorise sous des conditions que je m’efforcerai de respecter ici.

Image de Matt Preston

Bonne année \o/*

Mardi 01 janvier 2013

</2012>


Et voilà : l’année 23 après TVN 2013 après JC qui pointe son nez !
Commencez là en suivant ce conseil :

eat-all-the-chocolat.png
Autrement, comme c’est la coutume ici, depuis plusieurs années, je vous souhaite une très bonne année, pleine de bonheur et de réussite à tout le monde.

<2013>