IE… IE… IE…

Mercredi 30 septembre 2009


internet explorer is stupid

Pour les pages crées sur ce site, j'utilise beaucoup de CSS. (je sépare le contenu et le contenant.) Cepandant, la compatibilité entre les navigateurs n'est pas toujours au point.

Si je rale souvent contre IE, c'est que c'est le pire de tous en matière de support CSS. Cette page vous donnera une idée. En rouge c'est non supporté, en vert c'est supporté. Les deux premières collones correspondent à IE.

Je crois que c'est clair non ?

Grippe A… tchoum !

Mercredi 30 septembre 2009

Comme tout le monde en parle matin midi et soir, je vais le faire aussi. La grippe A, je commence à en avoir marre qu'on ne parle plus que de ça, à la télé, dans les journaux, les bulletins radio… Même à l'école y'a des affiches partout et on en cause même en cours. La prof d'anglais n'a pas trouvé mieux que de nous faire étudier un texte là dessus.

Vous vous souvenez du Tsunami en 2004 ? Ils en parlaient constamment pendant des mois, puis y'a eu le CPE. Le sujet principal des journaux n'était plus que le CPE, puis le H5N1 puis le H1N1. Y'a pas à dire, ils ont un sujet qui fait peur et qui fait vendre et ils l'exploitent jusqu'au bout :[

Après la vache folle dans les années 90', la fièvre aphteuse des moutons ensuite, suivie des poulets y'a un an de du porc maintenant, c'est qui le prochain ? Les girafes ?

La vie ailleurs…

Dimanche 27 septembre 2009


vue d'artiste d'une exoplanete

Ce matin, j'ai regardé l'émission c'est pas sorcier (magazine de vulgarisation scientifique), qui comme toujours est d'une grande qualité.
Aujourd'hui le thème était « les exo-planètes », et évidement ils se demandaient si un jour on trouverait de la vie sur l'une d'entre elles…

Là où je veux réagir c'est que chaque fois que ce sujet est évoqué, on nous dit qu'une planète abritant la vie ne peut se trouver qu'à une certaine distance de son étoile, de façon à ce que l'eau (si elle est là) soit à l'état liquide.
Pourquoi ? Car la vie à besoin d'eau liquide.

Ça pourrait peut-être vous paraitre stupide ce que je vais dire, mais je ne vois pas pourquoi.
C'est le cas sur Terre, je suis d'accord, mais ailleurs : qu'est-ce qui nous dit qu'il n'existe pas une autre forme de vie qui n'ait pas besoin d'eau ? Une forme de vie qui ne ressemble en rien à ce que nous connaissons, une forme de vie à laquelle nous ne nous attendons pas, que nous ne recherchons même pas ?

Il il y a 100 ans, qui penserais qu'un jour on marcherait sur la lune ? Il y 1000 ans qui penserais qu'un jour on puisse voler ? Alors pourquoi une vie sans eau, une vie totalement différente de celle qui se trouve sur Terre serait-elle impossible ?
Évidement, on doit imaginer des choses qui paraissent improbables et qui prêtent même à sourire mais au final, qui ont peut être leurs chances d'exister.

Google a-t'il pitié de Microsoft ?

Samedi 26 septembre 2009


wanted : IE, dead

Chapitre 1 :
Google permet à Internet Explorer (les versions 6/7/8) de lire les fichiers SVG. Et cela avec un code de 60Kibioctets. Microsoft n'avais encore jamais réussis ça lui même…

Chapitre 2 :
Histoire de bien foutre la honte à Microsoft, Google (encore) rend désormais IE capable d'utiliser WebKit, un moteur de rendu bien plus performant que Trident, celui de IE.

En gros, désormais, grâce à Google, IE pourra non seulement surfer plus vite, mais aussi afficher certaines fonctions HTML5 déjà implémenté dans les autres navigateurs.
En 2008, c'était à Mozilla de proposer un plugin pour IE, afin qu'il utilise le moteur javascript de Firefox.

Seul point noir : Microsoft, éditeur de IE ne semble pas apprécier tout cela : selon elle, ce plugin ouvre une faille de plus dans IE. Mouais, c'est Microsoft qui dit ça ? Alors que certaines failles critiques ont mis plus d'un an à être corrigés… Chez Google, les failles de Chromes sont comblées très vite ! Ils feraient bien d'être reconnaissants ou la corriger cette supposée faille ! (je paris un paquet de m&m's que c'est Google qui la corrigera !!)

Microsoft dit qu'ils ont travaillé beaucoup sur la sécurité de IE ces dernières années (ce qui n'est pas faux) et qu'il serait donc dommage de devoir sacrifier tout cela.

Mouais… Je pense plutôt que que Microsoft est jaloux de Google. C'est vraiment de la mauvaise foi. Microsoft tient-il à cœur la qualité de IE ou pas ?

Mise à jour : 27 septembre 2009, voici une belle caricature. Merci à Rochdi pour l'image !
Mise à jour : 3 octobre 2009, Mozilla aussi dénonce Chrome Frame. Qu'ils sont mauvais joueur…

Windows : il y'a mieux, mais c'est moins cher.

Vendredi 25 septembre 2009


defragmentationImaginez un concessionnaire automobile qui vous vend une voiture. C'est la voiture la plus chère qui existe et la plus utilisée dans le monde.
Tout roule (si je puis dire), mais vous remarquez qu'elle ralentit de plus en plus chaque mois et que la conduire devient très pénible. Vous décidez d'aller voir le vendeur qui vous dit alors « ah mais oui : tous les mois vous devez ré-ajuster un petit écrou caché. C'est parce que le fabriquant n'a pas réussi à faire un mécanisme fiable qu'il faut le réparrer vous même. »
(j'aurais bien mis “vis cachée” à la place d'écrou mais c'est pourri comme jeu de mot)

Le fabricant en question est le seul à ne pas encore avoir réussi à corriger le problème.

Vous vous dites que l'on s'est foutu de votre gueule non ?

Y'a comme un problème : pourquoi continuer à payez très chère pour leurs voitures ? Ce serait complètement stupide de ne pas changer de marque ? Y'aurais pas de tracas et ce ne serais pas aussi cher.

Oui. Vous voyez donc ce que je veux dire.

Alors pourquoi tout le monde continue-t'il à utiliser Microsoft Windows sur son ordinateur ?
  • Windows possède plein de petits écrous à resserrer régulièrement comme
    • Défragmenter le disque,
    • Supprimer à la main des résidus de fichiers,
    • Scanner pour des virus,
    • Ranger un registre bordelique
  • Windows est le plus cher de tous les systèmes d'exploitations.
  • Windows est utilisé sur environ 90% des ordinateurs
  • Windows est le seul système qui à besoin d'une défragmentation régulière (et c'est à vous de la faire), car Microsoft n'arrive pas à faire de meilleur système de fichiers.
  • Il existe des alternatives gratuites à Windows (Comme Linux, ou BSD ou Solaris) avec lesquelles ont peut pratiquement tout faire ce que l'on fait sous Windows, et même d'autres choses…
  • Windows est fabriqué par une entreprise (Microsoft) qui vous vend illégalement Windows.(vente liée)
  • La copie de Windows que vous avez ne vous appartient pas.
Et non :
  • Windows n'a pas rendu l'informatique facile avec interfaces graphiques,
  • Le Windows pré-installé sur un nouvel ordinateur n'est pas gratuit!
  • Windows n'est pas le plus facile à utiliser (le lien est du troll c'est vrai, mais si vous saviez ce que vous loupez… D'un autre coté, moi aussi je loupe des truc : ici et ).
Pour en revenir à cette histoire de boulon à resserrer, j'ai trouvé une phrase dans cet article qui rejoint mon point vu : (l'article date un peu oui)
La simple existence d'un programme comme DeFrag ou pire les méfaits de ScanDisk dans Windows 95 devraient suffire à tout décideur intelligent pour rayer Microsoft de la liste de ses fournisseurs.

Le monde inversé…

Mardi 22 septembre 2009

Alors qu'en france, on fait tout pour montrer que Internet est un grand méchant (ici et ) et que l'Europe doit débattre si on doit filtrer internet pour protégé les nenfants, ou bien le laisser neutre, il se trouve que les USA sont pour la neutralité.

Je trouve ça assez comique, ça change du passé…

Mise à jour du 25 septembre : Voilà qui est beau… en gros : surveillance de tout (blog, sites, forum…) mais avec une reconnaissance automatique de comportements suspects… Pfff… bien sur, on se souvient du monsieur qui a passé 48 heures en garde à vue pour un SMS qu'un réparateur à cru bon de signaler à la Police. Un réparateur peut allez fouinner dans vos SMS désormais ?

Racket.

Jeudi 17 septembre 2009

À l'heure actuelle, si vous voulez un CD audio, vous avez deux solutions “légales” : le CD acheté chez un disquaire et la chanson acheté sur le net. Dans les deux cas, leurs prix sont excessifs et totalement injustifiés :

Le CD
Quand on achète un CD d'un gros label du disque, plusieurs choses entrent dans le prix que j'estimerais à 15€ :
  • La musique elle même (l'œuvre en quelque sorte, normal que l'on paye ça : un Picasso n'est pas gratuits non plus)
  • La rémunération de l'artiste (normal)
  • Une marge des intermédiaires (la marge n'est pas injustifié dans le fond)
  • Le CD lui même : l'objet (le matériaux) + la boîte
  • La jaquette : papier, encre, design, (une œuvre d'art à elle seule ? Certaines pochettes d'album sont magnifiques)
  • La publicité faite par le Major du disque
  • Divers autres trucs comme les graveurs, le transport du CD, les studios d'enregistrement, …
  • Taxes : TVA (1/5 du prix)

Bref, on imagine bien qu'un CD puise avoir un certains coût. Mais 15€, non. Quand on sait que l'artiste ne reçoit guère que 1€ par CD, et que 1CD vierge dans le commerce coûte 1€, et en estimant le boîtier + papier aussi à 1€, on arrive à 3€. On pourrait bien prendre 1€ pour tout ce qui est production, promotion et transport (mais c'est compté large : le transport d'un camion avec 10000 CD ne coûte pas 10000€ en carburant. Si on ajoute 1€ pour la maison de disque, on arrive autours de 5€. Ajoutez la TVA et ça fait 6€ pour un seul CD en comptant large.
Trouvez l'erreur.

Le téléchargement légal de musique en ligne
On va faire simple en prenant un CD moyen avec 15 chansons et faire comme si on ne pouvait pas prendre les chansons seules, comme dans le cas d'un CD. On arrondira le prix d'une chanson à 1€, ainsi un CD acheté sur internet coûte 15€. Voyons ce qui entre dans le prix :

  • La musique elle même,
  • La rémunération de l'artiste,
  • Une marge des intermédiaires,
  • Taxes.
Quand on sait que l'artiste reçoit moins que quand il vend en CD, on se demande vraiment où va tout cet argent… (quand je dis que l'on se le demande, c'est ironique) Par contre, avec les chansons payés en ligne :
  • On n'a pas d'objet physique,
  • On n'a pas de belle pochette ni de boîte,
  • La qualité de la musique est pourrie,
  • Notre chanson est lisible seulement sur un ordinateur, et encore : avec une seul ordinateur (sous Windows©®). Si on change d'ordi, on est dans la m*erde,
  • Parfois, on doit disposer d'une connexion internet constante. Pour lire le fichier, le lecteur se connecte sur le net pour voir si c'est pas piraté,
  • On ne peux pas faire ce que l'on veut de notre fichier MP3 que l'on a pourtant payé (pas possible de le copier, de le travailler, de le lire sur un baladeur externe quelconque, ou dans sa voiture,
  • Si le site web où l'on a payé la chanson ferme, nous on ne peut plus lire la chanson : notre chanson n'est lisible qu'avec le bon vouloir des maisons de disques (qui gèrent les sites web). Essayez donc de vous faire rembourser…

En gros on peut faire moins de truc avec et c'est aussi cher. Y'a comme un big problème là non ?
Pirater la musique La contrefaçon d'œuvres protégés par droit d'auteur ? À bien y penser, on est pas emm*rdé par les restrictions, la qualité est meilleur… Mais ceux qui justement font en sorte de rendre les CD si cher vous couperons internet.

Solution ?
Boycotter les achats de CD et de musique. Quand Hadopi aura fini de se retourner contre les Majors du disque eux même, peut-être se rendrons-t'il contre un jour qu'ils doivent changer leurs techniques commerciales vieille de 20 ans…
Mais on peut aussi :
  • Écouter la musique gratuitement sur le net.
  • Se tourner vers la culture libre (et la qualité est au rendez vous). Vous pouvez même payer les artistes directement si vous voulez.
  • De plus en plus d'artistes quittent les Majors et distribuent gratuitement leurs musique, libre à l'internaute de payer ou pas. Et ça marche.
L'avenir nous appartient : être des pigeons ou pas ?

Prétexte pour censurer ?

Dimanche 13 septembre 2009


dangerous : internet

Bon : voilà que Hortefeux tient des propos incorectes, et évidement tout le monde est au courant en quelques heures avec Internet. La conclusion du gouvernement : internet est méchant, quand on dérape faut pas le montrer et tout cacher.
Comme le coup du “casse toi pauv' con” en somme.

Ooh, qu'il est méchant l'internet ! Heureusement qu'ils sont là pour remettre un peu d'ordre la dedans, sinon on va tous mourrir…

Et avec le re-re-vote de Hadopi qui se profile, ça tombe à pique : ils diabolisent encore un peu plus Internet. Grrrrr…

Après le mode texte, le mode source

Dimanche 13 septembre 2009


exemple de code source

Quand vous visitez une page web avec un navigateur comme Firefox ou Safari, vous voyez le texte, la mise en page, des images, etc. et chaque élément est positionné par les règles définis pas le code source de la page. Il existe aussi des navigateurs en mode texte comme Lynx qui affichent les pages pour être visibles dans un terminal sans images.

Et bien Firefox vient de sortir le mode "code source". J'avais pas encore vu ça auparavant, mais c'est marrant !

Allez voir le code source de cette page par exemple (Ctrl+U pour l'afficher). Désormais, les liens dans le codes sont cliquables ! On peu donc visiter le web directement en mode source !

C'est totalement sans interêt comme découverte, mais c'est rigolo non ?

Pour allez sur le net, cliquez sur un "e" bleu.

Samedi 12 septembre 2009

tux kill-billSi vous avez été au collège / lycée ces dernières années en France, vous devriez surement avoir passé le B2i (brevet informatique et internet).

Je viens de faire ma rentrée en iut, et désormais on aura le C2i (pareil, mais avec certificat). Un niveau un peu plus élevé en « ordinateur » que le B2i.

Là, les questions (que j'ai survolé par curiosité) sont encore d'un niveau basique comme : “Je sait envoyer un message avec un fichier joint” ou “je sait enregistrer une image présente sur une page web”, même si y'a des truc un peu plus techniques du genre “Je sait différencier Virus et cheval de Troie” ou “Je peux ré-installer Windows”.

Windows justement… Je suis déçu un peu par les questions : plein de questions uniquement sur Windows :
  • Défragmenter les fichiers d'un disque dur.
  • Imprimer la configuration d'un poste de travail.
    Sous Linux : une ligne de commande et le document est sauvegardé au format html. (couleur et tout), sous Windows : aucune idée.
  • Déterminer le processeur d'un poste, la taille de sa mémoire et la version de Windows.
    Alors là… Si c'est pas flagrant… C'est pas dur à faire, mais la version de Windows franchement, je suis outré. Système d'exploitation != Windows c'est vrai dans un des deux sens mais pas dans l'autre. (je serais bien tenté de répondre “windows NT 5.1” pour XP juste pour me marrer (quoique, la version c'est bien 5.1, XP c'est le nom. Non ?

Même pas une question genre Qu-est ce qui est mieux et coute 300€ de moins que Windaube©®™ ?  “connaissez-vous un autre système d'exploitation que Microsoft® Windows® ?” ou “Connaissez vous des alternatives gratuites aux logiciels payants, afin de pouvoir être capable de travailler, même si vous ne pouvez pas acheter Word ?”.

C'est con. Vraiment con. Je n'ai trouvé qu'une seule question qui sorte du lot : “Citer des formats normalisés non propriétaires permettant une utilisation indépendantes des logiciels utilisés”.

Un peu dommage qu'il n'y a que des questions sur l'utilisation d'un logiciel et de l'ordinateur, et pas de questions sur l'histoire de l'ordinateur, l'inventeur de la souris ou l'origine de l'internet… Même pour sa culture, je trouve ça intéressant moi.

Bref, c'est ce chère Bill Gates qui a encore bien réussi son coup :(

Poing de vue…

Vendredi 11 septembre 2009

Richard StallmanÇa fait plusieurs fois que je lis des articles ou des interviews sur Richard Stallman, le père du concept des logiciels libres. La dernière en date est une interview sur Framablog.

Certains ne me comprendront pas complètement à la fin de cet article. Ou diront que je dis des conneries (et je suis prêt à les écouter, mais je dis ce que je pense).

Stallman fait des conférences pour expliquer et promouvoir le logiciel libre. Plus particulièrement la philosophie du libre que les logiciels aux même d'ailleurs. D'après l'article cité ci dessus, je pense que ces activistes en font un peu trop, ou plutôt, pas dans le sens que je le ferais si je voudrais promouvoir le logiciel libre.

Ce que Stallman fait, c'est expliquer le concept de logiciel libre (libre d'usage, d'en faire ce que l'on veut, pas forcément gratuit, etc.) et tente de « rallier » (je cite Stallman) des gens à la cause du libre. Faire en sorte que tout le monde utilise des logiciels libres plutôt que des logiciels fermés ou propriétaire. C'est un but louable.
Moi, je choisissait autrefois (et toujours) mes logiciels pour la qualité, et non parce que le code est libre ou pas (de toute façon, moi, je n'en retire pas (encore) d'intérêt d'avoir le code source d'un logiciel à disposition). Bien que j'utilise presque exclusivement des logiciels libres sur mon ordinateur, j'en ai quelques un non libres (il se comptent presque sur les doigts de la main).
Les autres logiciels sont tous libres car je les préfère à ceux que je connais en propriétaire : je préfère GNU/Linux à Windows, je trouve VLC plus performant que WMP, je préfère Firefox à IE ou à Safari, etc. C'est la seule raison. Si vous avez lu mon précédent billet, vous constaterez que disposer de formats ouverts de fichiers est plus pratique que d'avoir des fichiers fermés comme un pot, mais dans ce cas je préfère des formats ouverts que fermés, mais seulement par ce que c'est plus simple à manipuler, y'a aucune philosophie derrière (en ce qui me concerne).
Certains prêchent sans pratiquer. Moi c'est presque l'inverse.
J'utilise quelque chose parce qu'il est meilleur que le concurrent. Certaines personnes utilisent tel ou tel produit car cela vient de tel ou tel marque, de tel ou tel fabriquant (a un point qui frôle parfois l'hystérie). Pas moi.
J'ai découvert que la majorité des très bon logiciels sont libres. Je pense notamment à VLC, auquel je n'ai jamais trouvé un équivalent propriétaire d'aussi bonne qualité, les seuls qui tendent éventuellement à le dépasser sont libres aussi (Mplayer par exemple). Depuis un petit moment, j'assimile peut-être un peu trop logiciel libre à bon logiciel, mais pour le moment, ça c'est presque toujours vérifié. (Je dis presque car il m'arrive aussi de trouver des bouses dans le monde libre, mais c'est très rare.)

Pour en revenir au sujet, je pense avoir saoulé plein de personnes pendant que je “démontrait” comment certains logiciels étaient meilleurs que d'autres, ou pourquoi je trouve toujours que Linux est mieux que Windows (c'est parti pour le troll :-( ), mais à chaque fois c'est la qualité du logiciel qui était mis en avant, pas le fait qu'il soit libre. Si quelqu'un se sent prêt pour me montrer (ou me convaincre) que IE est meilleur, plus simple ou plus respectueux et qu'il est plus rapide pour afficher les pages que Firefox par exemple, je suis tout ouï (mais je peux toujours attendre)…
Pour moi, le fait qu'un logiciel soit libre passe après sa qualité (déterminée subjectivement).
Si je défend toujours le fait que je trouve Linux meilleur (que Windows), c'est par ce que je le trouve meilleur, pas par philosophie.

On me dira que je ne mérite pas d'entrer dans « communauté du libre » et bien tan-pis ! Si un jour Linux se met à devenir une bouse, et que Microsoft fabrique un Windows sans failles, super rapide et qui ne plante pas toutes les heures (on peut rêver), et si je juge que Microsoft ne nous prend plus pour des portes-feuilles plutôt que leurs clients (car s'ils sont si riche, c'est quand même grâce à nous), peut-être que je retournerais sous Windows, ça va donc dans les deux sens (en ce moment, je trouve que Firefox devient lourd et lent : je me tourne de plus en plus vers Opera).

Je trouve que les logiciels libres sont bon, mais ce n'est parce qu'ils sont libres que je le prendrais, et c'est là que mon point de vue diverge de celui de Stallman. Parmi les commentaires sur l'article, je lit :
je suis triste de constater que beaucoup de gens aient choisi ce système [Gnu/Linux, ndlr] pour des raisons purement techniques, ou même par mode.

C'est exactement ce que je veux dire. Chacun à ses raisons (que je respecte totalement), mais moi j'ai choisi Linux ou Firefox pour des raisons techniques, et finalement, j'ai pris conscience de choses comme les CLUF des logiciels qui font que désormais, j'y prête un peu plus attention. La philosophie du libre est donc bien passé après (mais ça ne fait pas de moi quelqu'un qui voit le monde en noir et blanc). L'avantage de choisir des logiciels libres pour des raisons techniques, c'est que ce que nous créons avec restera toujours utilisable, contrairement au fait de choisir un logiciel propriétaire pour des raisons purement technique : un jour où l'autre, on se verra dans l'obligation de continuer avec le même logiciel car celui-ci nous enferme. (voir le même commentaire que là citation : celui de PillOow.)

Après, les logiciels libres ont des avantages énormes : failles corrigées bien plus rapidement, ils sont souvent gratuits (bien que l'un n'implique pas l'autre), la plupart sont de bonne qualité, on est sûr qu'ils ne pourriront pas notre système avec des virus intégrés (pour cela il est indispensable de télécharger ces logiciels sur leurs sites officiels), aussi, quand on acquiert un logiciel libre, ce dernier nous appartient. (Un logiciel propriétaire ne nous appartient pas, on signe juste une licence qui nous autorise à l'utiliser.) C'est pour cela que je suis (comme Stallman) pour le fait de les intégrer en standard sur les ordinateurs neuf, pour que l'on soit à 100% propriétaire de ce que l'on achète. (le Windows et autres truc qu'on vous dit qu'ils sont gratuits, et ben on les paye (environ 30% le prix d'un PC) !!) ainsi, à l'achat, on aurait pas de mauvaises surprises quand on apprend dans le CLUF (le long texte légal à accepter) que le logiciel nous appartient pas et que en plus, on doit le laisser nous espionner…

Bref, je suis en accord avec Stallman pour certains trucs mais je ne suis pas un “pro-libre uniquement pour le libre” (pas encore :-).
Je trouve que si l'on veut montrer comment les logiciels libres sont super-cool, on doit dire aux public ce que nous risquons avec les logiciels propriétaires (ce que fait Stallman aussi) mais surtout la qualité des logiciels libres face à leurs homologues propriétaires, et c'est cela qui intéresse le plus les utilisateurs : la qualité. Et c'est bien ce que je fais quand je conseil Linux plutôt que Windows, Firefox plutôt que IE, VLC plutôt que WMP, et comme les gens veulent des chiffres, je dis que Vista occupe 600Mio en RAM et mon Ubuntu en prend seulement 180, ou quand Vista occupe 16Gio alors qu'Ubuntu n'en prend même pas 4.

Si l'on veut que le libre passe auprès des utilisateurs, il faut leurs montrer ce qu'ils y gagnent réellement plutôt que s'occuper du dernier de leurs soucis (car personne, je dis bien personne ne se soucis de savoir que Windows ne lui appartient pas : la preuve : y'en a t-il un dans la salle qui a lu les CLUF de chaque logiciel de son PC, et l'a compris ? (S'il on le comprenais vraiment, jamais personne ne l'aurais accepté.) Pour le moment, notre choix de tel ou tel produit “libre” ou “pas-libre” se fait encore (par moi aussi) sur «une question de concurrence […] et pas de liberté ».

PS : Certains logiciel proprio sont bon aussi : je citerais Opera (excellant à tout point de vue) et MacOSX (mais je trouve que Apple se fout complètement des ses clients.

L'interêt des formats ouverts

Jeudi 10 septembre 2009

Y'a 2 ans, je me souviens avoir eu une brève discutions avec un ami (Louis, que je salut :-) en cours de math (en classe de Term) lorsque le prof de math avait parlé (en bien rassurez-vous) de la suite bureautique OpenOffice.org (abrégée OOo).
Bref, mon ami disait que OOo était bien car c'était openSource et gratuit. Je me souviens avoir répondu que j'avais Microsoft Office à l'époque et que je m'en fichait de l'opensource car jamais il ne me viendrait à l'esprit d'aller voir les sources d'une logiciel…
Désormais, même si je ne regardes toujours pas les sources de OOo, je l'utilise. Je constate aussi que le fait d'avoir des logiciels à sources et formats de fichiers ouverts est vachement pratique. Et je pèse mes mots.

Je prendrais ici le fonctionnement des fichiers thèmes sous XP et sous Ubuntu. Sous XP, j'ai voulu un jour changer l'arrière plan du menu démarrer. J'ai réussis, mais comment ! J'ai du sortir Reshacker pour ouvrir des fichiers fermés et franchement pas facile à comprendre : on trouve de tout dedans ! Codes, textes, images… Ça ne serait pas beaucoup plus simple de séparer tout ça ?
Sous Ubuntu (et Linux en général) un thème de fenêtre utilise des dossiers complets remplis d'images au format PNG, un fichier de configuration (telle ou telle image à prendre pour tel ou tel programme…). Bref bien plus personnalisable que les fichiers .msstyles de Windows. J'aime pas l'icône d'un logiciel ? Je le remplace simplement dans les dossiers d'images. Je veux décaler les boutons réduire/agrandir/fermer de 10 pixels vers la gauche ? Un éditeur de texte et hop ! Le tour est joué !

Un autre exemple : sous Vista, tout le monde connait la super barre latérale ? Même si c'est un peu différent, sous Linux on connait Conky. On peut afficher presque tout ce que l'on veut intégré dans le papier peint. Et tout est configurable dans un seul fichier texte.
Il suffit de comprendre comment marche le langage de positionnement puis on crée des choses magnifique… (parfois inutiles, certes…).
La plupart du temps, je n'ai rien d'autre à faire que de modifier un fichier texte pour changer un détail ou régler un problème, rien de plus… En 10 secondes, c'est fait !

Tout ceci blabla pour quoi ? Pour dire que je trouve magnifique les fichiers et formats ouverts, et accessibles simplement (pas besoin de Reshacker pour changer une image ou de Aicon pour récupérer une icône d'un logiciel).

Pérusse…

Mercredi 02 septembre 2009

François Pérusse est sans nul doute mon humoriste préféré ! Ses principales réalisations son surement les deux minutes du peuple: ce sont des petit sketches (d'environ 2 minutes) retraçant la vie de toutes sortes de métiers ou situations, le tout agrémenté d'humour et de jeux de mots pour le moins incroyables (certains dirons «pourris»)…

Pérusse a crée plus de 500 sketches comme ça. Et à chaque fois je suis plié de rire à les entendre, même si c'est la 100ème fois ! Les jeux de mots sont parfois tellement recherchés que j'en suis bouche bée ! En voilà quelques uns :

dans un des épisodes de Jacques Cartier :
- Il faut partir avec le soleil levant !
- Désolé Capitaine, on a le soleil mais on n'a pas “le vent”.
- Qu'est ce que vous voulez dire ?
- Y'a pas un souffle devant, Capitaine !
- Est-ce qu'il y'a un souffle derrière ?

Je trouve ça fabuleux !

Aller, un autre incroyable, dans Beethoven :
- pouvez-vous me faire cette note sur la portée ?
- non j'peux pas !
- mais comment pouvez-vous vous nourrir de ce métier si vous ne pouvez pas faire cette note sur la portée ?
- Je préfère me nourrir au restaurant et me faire apporter la note !

J'adore !

Des internautes mettent aussi des sketches en vidéo sur le net ! En voici une que j'adore !

Par contre, ses calembours commencent à déteindre sur moi, au désespoir de mes amis qui soupirent à chaque fois… Pourquoi ? Je trouve ça rigolo moi !