« vous utilisez Opera qui ne prend pas en charge le téléchargement directe de torrents »

C’est le message que reçoivent les utilisateurs d’Opera quand ils sont sur KickAssTorrent, Thepiratebay ainsi que de plus en plus de sites de recherche de fichiers torrents…

WTF ?

Opera prend très bien charge le téléchargement de torrents !

Soit parce que le fichier est forcé au téléchargement et pas ouvert avec le navigateur :
52.png
Soit parce que le fichier peut être ouvert, mais qu’Opera demande ce qu’il faut en faire :
opera-torrents.png
Donc #fail…

Par ailleurs, Opera est bien le seul navigateur qui prend en charge le téléchargement par P2P des fichiers depuis des années. Y compris des liens magnets, si il est configuré correctement.

</2012>


Et voilà : l’année 23 après TVN 2013 après JC qui pointe son nez !
Commencez là en suivant ce conseil :

eat-all-the-chocolat.png
Autrement, comme c’est la coutume ici, depuis plusieurs années, je vous souhaite une très bonne année, pleine de bonheur et de réussite à tout le monde.

<2013>

Ça y est, on voit les produits informatiques (disques durs, clés USB, souris…) dont l’emballage affiche fièrement un logo « compatible avec Windows 8 » :

windows 8 compatible logo
Je sais, on avait déjà les étiquettes lors de la sortie de Windows 7, Vista et tous les autres… Mais à chaque fois je pense la même chose quand je vois ça : c’est du n’importe quoi.

N’importe quelle clé USB, disque dur, souris, etc. du commerce est compatible avec Windows, Linux, Mac OS-X. Mettre uniquement « Windows » sur les emballages est trompeur pour le client : les logos « Linux Compatibles » existent mais sont très rares.
Pour le client, une souris affichée comme compatible avec Windows 8 signifie : Windows 8 = cool ; la souris en question = cool ; tout le reste = merde.

Je sais que les fabricants veulent afficher qu’ils sont compatibles avec le système d’exploitation dominant le marché à plus de 88%, mais c’est nous prendre un peu pour des cons quand même : y’a pas juste Windows sur le marché, alors autant mettre OS-X, Linux, BSD et tous les systèmes d’exploitation.

L’essence des stations Total n’est pas affichée comme « Renault/Peugeot Compatible » que je sache ? On trouve pas non plus de assiettes « compatibles avec toutes les fourchettes et couteaux* » ?

* : sauf les assiettes Apple à 29,99 € compatibles uniquement avec la iTable 3.6 à 399,99 € et la iFourchette 5S à 9,99€

Au détour de cet article, assez honnête sur les plus et les moins de Windows 8, je découvre les captures d’écran de Métro, la nouvelle interface de Windows :

screenshot143.png

Tiens, c’est marrant ce principe d’écran de recherche qui prend tout l’écran, et qui permet de rechercher dans les logiciels, les documents, les contacts, sa bibliothèque. J’ai déjà vu ça dans Linux Ubuntu :

ubuntu-unity-menu.png

Évidemment, Microsoft a placé le champ de recherche à droite au lieu de la gauche, et le choix du domaine de recherche à droite au lieu d’en bas, ce qui est très très innovant et qui change absolument toute l’expérience utilisateur, mais quand même… Un troll pourrait y voir un « petit » air de ressemblance.

Mais c’est pas tout ! Il semble que Windows 8 arrive avec un système de market pour les logiciels : un truc où tous les logiciels sont téléchargeables depuis une interface unifiée. Mais… c’est comme Linux avec les dépôts de logiciels, ma parole ?!
Je suis quand même mauvaise langue, car Microsoft a dû y ajouter pas mal d’innovations : DRM, résultats de recherches non-neutres, filtres anti-logiciels libres et d’autres trucs super sympathiques.

Mhh… En plus maintenant que j’y pense… Si on revient à l’interface de Windows, j’avais déjà vu la même chose avec Windows 7 et l’interface de l’environnement KDE sous Linux.
Voici les bureaux sous KDE et sous Windows :

KDE :
kde-menu.png Windows 7 :
desktop.png

Tiens : barre des tâches transparentes, disposition de la date par rapport à l’heure… Sans compter les widgets et le menu démarrer (que je n’ai pas pu avoir sur la capture de Windows 7)… Mais là aussi je suis très idiot, car le champ de recherche de KDE est en haut, alors que celui de Windows est en bas.

Ah et oubliais-je de dire que KDE a ce design depuis sa sortie en 2008 (Windows 7 est sorti en 2009) et que Ubuntu utilise Unity depuis début 2011 (Windows 8 sort fin 2012).

Troller ? Moi ? Jamais, voyons ! Je suis juste très surpris que tout le monde est émerveillé par l’interface dite comme « révolutionnaire » et « magnifique » de Windows, alors que d’autres systèmes libres utilisent la même chose depuis des années…

Qu’on soit d’accord : je suis pour la reprise des idées et l’amélioration de ce qu’on repique sur les autres (c’est pour ça que j’approuve cet article sur le procès Samsung/Apple par exemple), mais de là à reprendre quelque chose pixel pour pixel et dire « regardez, j’ai fait un truc magnifique qui change tout », il y a un gouffre que Microsoft franchit à chaque release d’un de leurs OS… Ça n’a pas changé en 30 ans : depuis qu’ils ont repris l’interface graphique sur Apple : ils reprennent les idées des autres et s’accaparent leurs inventions.

(Autrement non, je n’ai pas testé Windows 8, ni même vu non plus. La seule chose que j’ai pu avoir c’est un de leurs nouveaux BSOD — qui n’en est pas — quand ils ont sorti la version RC de test…)

Amusez-vous à la craquer quand il sortira, je reste sous GNU/Linux !

cio.jpg

Les jeux olympiques ont plusieurs millénaires d’histoire avec eux, même si je n’apprends à personne que maintenant c’est un évènement sponsorisé et presque uniquement commercial.

Mais il y a mieux (ou pire), je vous laisse lire ce qu’impose le Comité Olympique Internationnal (CIO) cette année à Londres : jeux olympiques, mon dieu que c’est sale ! (par Korben).

C’est du gros n’importe quoi. Plus rien à voir avec du sport.

Par ailleurs, essayez de trouver des vidéos des JO sur le web : c’est impossible. Le CIO censure tout, au nom du copyright. Esprit sportif ? Partage ? Diffusion d’une passion ? Où donc ?

image de KK+

Tiens, marrante cette image, trouvée via le blog de Nono :

troll math

Alors, la réponse : 2 ? ou 288 ?

Même la calculatrice s’y méprendrait méprend.
  • Selon la calculatrice de mon ordinateur : 288.
  • Selon ma Casio fx-92 collège : 2.
  • Selon la calculatrice de la console Python :
    Traceback (most recent call last):
      File "<stdin>", line 1, in <module>
    TypeError: 'int' object is not callable

En fait, la réponse est bien 288.

C’est une question de priorités opératoires, niveau 5e :
Premièrement, on fait les opérations dans les parenthèses : (9+3) = 12.
Ensuite, on fait les multiplications/divisions dans l’ordre d’écriture : 48÷2×12 = 24×12 = 288.

C’est marrant de voir la calculatrice collège se tromper à ce niveau-là. Que je sache, aucune règle ne dicte les priorités opératoires devant une parenthèse. À l’intérieur, oui. Mais pas devant.
L’absence de « × » devant une parenthèse n’est qu’un confort d’écriture. L’opération de la multiplication est toujours là implicitement, comme une multiplication ordinaire.

D’ailleurs, sur ma calculatrice collège :
48 ÷ 2 (9+3) = 2
48 ÷ 2 × (9+3) = 288

Ceci est manifestement une erreur dans le programme de la calculatrice (ce qui n’est pas possible dans la console python, qui oblige — à juste titre — la présence du « × »).

Et n’oubliez pas : il est très facile de tromper un ordinateur, parce qu’il compte en binaire et non en décimal comme nous, mais aussi parce qu’il est très con.

apple android steve jobs

Les gueguerres de brevets sont de plus en plus ridicules, et celle entre Apple et Samsung pour savoir si oui ou non l’un a copié l’autre l’est particulièrement.

Un juge britannique a donc trouvé la réponse appropriée : Apple doit écrire sur son site que Samsung ne l’a pas copié.

Excellent !

Je ne vois rien sur le site d’Apple là et peut-être ne pouvons nous voir ça uniquement depuis le Royaume-Uni, mais certains semblent déjà s’éclater avec de trollesques parodies.
On verra bien, peut-être que la pomme fera Apple de cette décision :D.

image de Jesus Bellzunce

Coder y u no code

Ceux qui ont un smartphone ont dû déjà le constater : les « app stores » regorgent de jeux et autres « applications » utiles.
Perso j’aime beaucoup les app du style Shaazam (retrouve le titre d’une chanson à l’écoute) ou les app comme DTC, XKCD, QDB (qui ont tout en offline) ou les convertisseurs d’unités ou de devises.

Mais heu… Pourquoi ça n’existe pas sur PC ?

On est d’accord, il existe souvent des alternatives ou des scripts un peu louches, mais ça n’est jamais bien pratique, et rarement ce n’est par les sites officiels des éditeurs des applications… À croire que le PC va vraiment disparaître prochainement…

Par ailleurs, on voit un autre problème qu’on retrouve entre PC/tablettes : je sais pas vous, mais les applications pour smartphones sont largement plus simples à configurer que les logiciels pour PC. Idem pour les sites mobiles.

Pourquoi les applications et sites sur PC n’ont-elles pas non plus des interfaces plus simples, avec juste ce qu’il faut comme options ? Ne serait-ce que pour permettre à l’utilisateur de savoir où cliquer quand il cherche quelque chose : je ne compte plus le temps perdu à chercher du regard un lien « plan du site » ou un bouton pour telle ou telle chose dans un logiciel (parfois c’est vraiment la galère).

Certains logiciels (Firefox, VLC, Opera…) utilisent deux interfaces pour configurer : une simple, et une complète. C’est bien, mais pour un novice, même l’interface simple est à mon avis beaucoup trop compliquée. Alors que les versions mobiles d’Opera ou de Firefox par exemple sont très rapides et simples à configurer et ont en plus une interface complète (opera:config dans la barre d’adresse).

Aussi, depuis qu’il y a les OS mobiles (Android, iOS, Windows Phone…) j’ai cette impression que tout le monde qui a une idée de logiciel, la met tout simplement en œuvre et sort son programme. C’est bien sûr quelque chose de très bien : chacun crée un programme qui répond à ses besoins et tout le monde en profite.
Je ne sais pas comment on fait une application pour mobile, mais pourquoi cet engouement pour le code et le développement n’arrive-t-il que maintenant ? Pourquoi pas avant sur PC ?

Tous le monde pense que les tablettes vont remplacer les PC, mais que la vraie raison n’est pas une volonté des constructeurs, mais vraiment l’utilisateur/éditeur, qui est en train de délaisser de plus en plus le PC.
Pourtant, je sais pas vous mais vu comme je galère ne serait-ce qu’à sélectionner du texte avec un écran tactile je ne m’imagine pas une seule seconde réaliser une présentation ou document texte avec des images et des couleurs sur une tablette… Lire oui ok, mais produire, non. Impossible.
Pour moi, le PC est loin d’être mort, mais s’il venait à disparaître, il faudra vraiment quelque chose de plus ergonomique qu’un iPad pour la production.

Je viens de passer le site sous Blogotext SQlite pré-alpha-0.0.0.2. Cette version utilise SQLite avec PDO.
C’est plutôt lent (PDO est beaucoup plus lent que les fonctions classiques de traitement comme sqlite_query(), etc.)

Le problème c’est qu’actuellement Blogotext analyse plusieurs fois la base de données. Je vais voir si je peux faire en sorte qu’il ne la parse qu’une seule fois, et si je peux optimiser tout au niveau même de SQLite : en ajoutant des index sur les champs de la BDD (je ne connais pas encode trop ça *me va se taper de la littérature…).

On peut dire ce qu’on voudra de MySQL, mais c’est quand même beaucoup plus rapide que SQLite… (d’un facteur 20 environ, avec la BDD que j’ai).
La page actuelle se génère en environ 0,2 seconde.

Enfin bon, les commentaires sont réactivés et vous avez quelques nouvelles fonctions sur mon blog : en bas de la page les liens de pagination ; en bas de chaque article : les tags sont ajoutés ; sur le côté droit il y a un bouton « un article au hasard ».
Et j’ai retouché un peu le thème (qui passe mal sous les mobiles, je suis au courant).

Image de Abdulmajeed Al.mutawee

facepalm statue

Le titre est une citation de Gilbert Babinet, le président du Conseil national du numérique (CNN), fondé par Sarko l’an dernier pour faire du numérique un sujet politique.

L’interview par Chalenges est là : www.dailymotion.com/video/k65hcwwDdkGnJO32yG3.

Ça veut tout dire : la France est un pays qui a pas mal raté le virage du numérique. Pour le gouvernement, l’Internet reste « le grand méchant » et un repère de « terroristes/pédophiles/nazis/voleurs/asociaux ». Ils ne voient pas le potentiel de celui-ci, et le laissent complètement de côté, y compris à l’école…
Le potentiel en matière de créativité, d’éducation, de publicité (quel candidat a réellement utilisé le Web pour sa campagne, comme l’a fait Obama ? Personne), d’économie, d’emploi (voir aussi), de partage, de communication…

Les politiciens se croient geek avec un iPad ou viennent sur le net pour ensuite repartir parce que l’ambiance n’est pas pareille qu’un plateau TV…

Non, aucun ne prend le numérique vraiment au sérieux. Et après on s’étonne que la part de l’économie basée sur le numérique en France est si faible ? Non, faut arrêter les conneries. On est plus en 1950. On est en 2012, le monde a changé, et le numérique est un point central maintenant.

image de Cesarastudillo