Le jeu vidéo GTA 5 est sorti il n’y a même pas une semaine (et il a déjà généré plus d’un milliard de dollars), et certains neuneux commencent déjà à critiquer la violence dans le jeux vidéo, dire que les joueurs vont finir en prison, devenir des psychopathes…
La presse adore nous rappeler que le tueur d’Oslo (il y a deux ans) ou le tueur de Chicago (l’an dernier) ou même Merad étaient tous des fans de jeux vidéos, et donc que les jeux vidéos font de nous des tueurs-pédo-nazis sanguinaires.

C’est la même chose. À. Chaque. Fois.

Je n’aurais qu’un mot : si les jeux vidéos faisaient de nous ce que nous jouons, alors tous ceux qui jouent à Farmville sur Facebook seraient des fermiers, et tout ceux qui jouent à Mario seraient des plombiers.

Est-ce que jouer à docteur maboule vous donne t-il votre doctorat en médecine ? Non.
Alors s’il vous plaît, messieurs dames les journalistes : cessez de répandre des inepties : GTA ne fera pas de vous un terroriste.

On trouve la violence partout : dans les films, dans les séries, dans les livres, dans les JT, dans la vie réelle, dans les publicités, dans la culture, dans la musique et dans l’histoire (relisez les paroles de la Marseillaise, pour voir). Et bien-sûr dans les jeux vidéos.
Alors si tout ce qui fait la culture d’un enfant est responsable de ce qu’il est… Pourquoi ne s’en prendre qu’aux jeux vidéos ? Parce que vous ne le comprenez pas ? Bah.

Dire que GTA5 fait de vous une racaille vous rend pas plus crédible que ceux qui voient en Pokémon l’appat de Satan pour attirer les enfants au côté obscures

Mais bon : il y aura toujours des tarés pour traiter les gens normaux de malades. Heureusement certains préfèrent en rire

image uploadée par WallpaperManiac

are you fucking kidding me guy C’est indécent : Sarko avait voulu favoriser les chaînes de télé privées rendre plus neutre la télé publique en leur supprimant les publicités, il fallait trouver un moyen de la financer quand même.

C’est qui donc qui s’est vu infliger une taxe pour préserver la propagande télévisuelle publique ? L’internet, bien-sûr : ce sont les FAI (Orange, Free, SFR et les autres) qui doivent payer… Enfin… Eux…

L’Europe s’était plaint de tout ça, mais la Cour de Justice vient de donner raison à la France : les FAI seront bien taxés pour financer la télé.

On va en arriver au même point qu’avec la majors, où les industries du secteur high-tech doivent financer les entreprises restées au milieu du siècle dernier.

Du coup les fabricant de fauteuils et de piles pour télécommandes seront taxées, eux aussi ? C’est vraiment n’importe quoi : pourquoi ils taxent pas les chaînes privées à la place ?

L’UE a fait une étude pour voir l’impact du piratage partage illégal sur internet.

TL;DR :

les clics sur les sites d'achats légaux (de musique) auraient été 2 % plus faibles en l'absente de sites de téléchargement illégaux
Nos conclusions suggèrent que le piratage de musique ne devrait pas être vu comme un sujet d'inquiétude croissant pour les titulaires de droits d'auteur dans l'ère numérique

C’est pas ce que l’internet disait depuis des années ?
Cette étude a été réalisée sur 25000 internautes de 5 pays durant une année entière. Ça change des études de la Hadopi (5 jeunes interviewés).

Bon, est-ce que les Majors du Copyreich vont changer leur comportement de terroristes du net, maintenant ?

4news-paper.jpg Les journaux français ne sont pas les seuls à jouer aux cons et vouloir qu’on les paye pour pouvoir les citer : les journaux belges, espagnols, allemands et maintenant irlandais aussi.

Ces derniers vont même faire payer les simples liens hypertextes : 1 à 5 liens seront facturés 300€.

Vous ne comprenez pas le problème ? Si les parkings faisaient pareil, ça voudrait dire que ce seraient les parkings qui nous paieraient pour qu’on vienne leur faire l’honneur de garer notre voiture chez eux.

Rappelez-moi de ne plus jamais publier de lien vers des sites de « journaux papiers », quels qu’ils soient, et uniquement par principe : des entreprises qui n’osent ne serait-ce que penser un seul instant à ce genre de conneries ne méritent pas un lien en retour qui leur apporterait des visiteurs en plus.

Oh, ce n’est pas pour ça que je ne continuerai pas à donner les sources, mais je le ferai autrement. Par une citation, par exemple, vu que la Loi Française m’y autorise sous des conditions que je m’efforcerai de respecter ici.

Image de Matt Preston

cd.jpg Ha ben c’est pas trop tôt : aux Pays-Bas, le téléchargement illégal ne sera pas interdit, l’idée d’une riposte graduée est donc écartée. Ça a été voté par le parlement jeudi dernier (même si le gouvernement peut encore court-circuiter ce vote et faire interdire tout de même le téléchargement).

Évidemment, ça serait beaucoup trop si ça en restait là : l’argent non gagné par les industriels sera compensée par une hausse de la taxe copie-privée sur les appareils électroniques : 5€ sur les ordinateurs et les tablettes par exemple.

En gros, c’est bien un peu la bonne vieille idée de la licence globale qui est appliquée : on paye un montant fixe et hop on peut télécharger ce qu’on veut sans être inquiété (alors qu’en France vous payez la copie privée, et votre FAI est tenue de surveiller ce que vous téléchargez, grâce à Hadopi).


Il reste tout de même la mise à disposition de contenus qui, elle, reste illégale.

image de Andredoreto

Oh… France 3 a annoncé la fin de la production de nouveaux épisodes de C’est Pas Sorcier, l’une des rares émissions intelligentes encore en diffusion (pour enfants, mais aussi pour les adultes et tout le monde).

C’est une émission de mon enfance, que j’ai suivie durant des années. J’adorais regarder quand ça parlait de sciences, mais les épisodes sur les autres thèmes étaient tout aussi passionnants.

Bien que les dernières émissions avec plus de technologie et moins de maquettes n’a pas eu le même succès (à mon avis, et sur moi en tout cas) que les anciens épisodes, je trouve que c’est très dommage.

:-/

nuclear-plant.jpg Ah, enfin !

La Norvège veut mettre en place des réacteurs nucléaires au thorium, c’est pas trop tôt.

Comparé aux réacteurs nucléaires à l’uranium/plutonium, les réacteurs au thorium n’ont pratiquement que des avantages :
  • Réacteurs stables : il faut fournir un peu d’énergie pour que le réacteur nucléaire se mette en marche et produise de l’énergie. Il n’y a donc pas d’emballement possible du réacteur : il n’y a que besoin de couper le courant et tout s’arrête (alors que dans une centrale classique, le courant permet d’éviter l’emballement).
  • Combustible en grande quantités : le thorium est très présent à la surface de la Terre (plus que l’Uranium)
  • Peu de déchets : les déchets sont radioactifs durant seulement 10 à 15 ans pour la plus grande partie, et seule 0,01% est radioactive durant des milliers d’années.

Voici une vidéo sur le sujet Kirk Sorensen: Thorium, an alternative nuclear fuel.

Certains voulaient aussi utiliser cette source d’énergie dans des voitures : 8 grammes de thorium suffiraient pour faire rouler une voiture. Durant toute sa durée de vie.

(source)

image de thebmag

happy-man.jpg

J’annonce que la version finale de Blogotext 2.0.0.0 est en ligne :-).
Après un peu plus de 10 mois de codage (ouais ça fait long je sais et j’aurais pu faire plus court…) la version SQLite de Blogotext est enfin prête.

Le logiciel

Les nouveautés par rapport à l’ancienne version sont :
  • SQLite au lieu de fichiers textes pour stocker les données : plus de performances donc, mais toujours aussi simple à installer.
  • Un design refait (aussi bien le thème par défaut que l’interface admin).
  • En plus du blog et des commentaires, on peut maintenant tenir un fil de liens et envoyer/partager des fichiers/images.
  • Passage au HTML5/CSS3.
  • Pas mal de choses en plus au niveau de la création des thèmes. Gravatar devient possible notamment.
  • Blogotext peut importer (pas exporter) une archive XML de Wordpress, importer et exporter un fichier au format de Shaarli/Diigo/Netscape et évidemment des archives des versions précédentes de Blogotext.
  • Fait le café (ah non, toujours pas).
Ce qui reste et restera :
  • La simplicité
  • La gratuité et la liberté (évidemment)
  • La compatibilité : vous aviez un blog sous une ancienne version de Blogotext ? Exportez les données depuis l’ancien blog et réimportez-les dans la nouvelle version pour tout conserver.
  • La même adresse de téléchargement : http://lehollandaisvolant.net/blogotext

L’évolution du projet

Le projet évolue selon mes besoins, étant moi même un utilisateur de Blogotext.
Je veux le faire évoluer avec un gestionnaire de « cloud » et non seulement un moteur de blog. Plutôt que d’installer un CMS + un Shaarli + ttRSS + Drop Center + autres choses, vous installez un seul programme. Voilà le but du projet actuellement. Je veux tout unifier.

Je prévois d’y intégrer divers outils : un proxy, un gestionnaire d’Autoblogs, de flux RSS en ligne, pourquoi pas un gestionnaire de capture de pages web (comme Scrapbook), etc. J’ai déjà intégré la gestion de sauvegarde de liens : c’est un début.

Je veux pouvoir offrir à terme une indépendance numérique en quelques clics : ne plus dépendre de Twitter/Google+ pour partager un lien ou une info, ne plus dépendre de Blogger pour faire un blog, ne plus dépendre de Google Reader pour lire ses RSS, ne plus dépendre de Imageshark pour partager des images ou des fichiers.

Je veux également combattre la censure sur le Internet : que ce soit prévenir la coupure d’un site (gestion d’Autoblogs) ou outrepasser un filtrage du réseau (avec un web-proxy).

Je ne pense pas que beaucoup d’utilisateurs seront enchantés de ce genre de changements, et j’en entends déjà : « Blogotext va devenir une usine à gaz ! », « ce n’est plus un projet simpliste qu’il était ! », bla bla.
Ok : Blogotext gagne quelques kilooctets et quelques fonctionnalités, mais jamais ça ne sera une usine à gaz qui rame, ni un casse tête de configuration. Le but final de Blogotext a changé, mais sa simplicité d’utilisation, elle, doit rester, c’est vital. Moi même, je ne veux pas que ça devienne une usine à gaz.

Et s’il faut je proposerai une version « blog uniquement » (mais commencez à bloguer, et vous voudrez rapidement un Shaarli et un gestionnaire de fichiers à côté, donc autant avoir tout-en-un, je vous le dis).

Donc voilà où en est le projet et la direction qu’il va prendre d’ici quelques mois ou années.

image de Neal

piraten partei flag

Bien hein, l’ACTA étant rejeté, voilà les nouvelles menaces pour les peuples et contre lesquelles ils faut se battre :

  • INDECT : un système européen de surveillance générale des réseaux pour traquer les citoyens de façon automatique ;
  • SYSSEC : un peu la même chose : pour prévenir le terrorisme quitte a bafouer la vie privée ;
  • CETA : un clone d’ACTA sous un autre nom (on a beau dire « non », certains n’ont pas compris le principe d’un vote) ;
  • CISPA : loi visant à permettre aux autorités US d’accéder aux informations personnelles numériques des citoyens (historiques internet, etc.) de façon très simple et rapide sans recourir à un mandat, et court-circuitant la justice (évidemment pour la sacro-sainte excuse du terrorisme) ;
  • IPRED : encore une directive anti-contrefaçon numérique pour les copyright-nazis.

Et toujours, évidemment HADOPI, LOPSSI2…

image de Cybriks

Le traité anti-contrefaçon mondial est rejeté par l’Europe, par 479 voix contre 39.

fuck yea

(voilà la réaction d’un autre grand personnage anti-ACTA français : Jérémie Zimmermann :-))

Pour rappel, voilà pourquoi ACTA est un danger : ACTA, s’informer et agir et

Ajoutons que ce rejet n’aurait pas eu lieu sans la mobilisation massive, partout en Europe et dans le monde, dans la rue, les écoles ou sur le net, de tous les citoyens soucieux de leur liberté.
Ceci n’est qu’une étape, car les lobbies reviendront à la charge avec des traités encore pires… Restons vigilants !

EDIT : comme le fait remarquer un internaute sur Twitter : « ACTA est mort le 4 juillet, jour de l'indépendance des USA. Le 4 juillet peut devenir la fête de l'indépendance des Internautes ». Une indépendance, auto-gouvernée de l’Internet, ça serait bien.