Une vision cosmique - Le Hollandais Volant

#16097, par {lien_auteur}

We have one collective hope: The Earth.
And yet uncounted people remain hopeless. Famine and calamity abound. Sufferers hurl themselves into the arms of war. People kill and get killed in the name of someone else's concept of God.

Dare we admit that our thoughts and behaviors spring from a belief that the world revolves around us?
Each fabricated conflict, self murdering bomb, vanished airplane, every fictionalized dictator, biased partisan and wayward son part the curtains of society's racial, ethnic, religious, national and cultural conflicts? And you find the human ego turning the knobs and pulling the levers…

When I track the orbits of asteroids, comets, and planets, each one a pirouetting dancer in a cosmic ballet, choreographed by the forces of gravity, I see beyond the plight of humans. I see a universe ever expanding with its galaxies embedded within the ever-stretching, four-dimensional fabric of space and time.

However big our world is — in our hearts, our minds, in our out-sized atlases, the universe is even bigger.
There are more stars in the universe than grains of sand on the world's beaches. More stars in the universe than seconds of time that have passed since Earth formed. More stars than words and sounds ever uttered by all humans who have ever lived.

The day we cease exploration of the cosmos is the day we threaten the continuance of our species. In that bleak world, arms-bearing, resource-hungry people and nations would be prone to act on their low contracted prejudices and would have seen the last gasp of human enlightenment; until the rise of a visionary new culture once again embraces the cosmic perspective; a perspective in which we are one, fitting neither above, nor below, but within.

https://lehollandaisvolant.net/?d=2016/12/21/20/11/19-une-vision-cosmique

Thomas Bergersen - Colors of Love (Sun) - YouTube

#15910, par {lien_auteur}

J’ai découvert récemment que Thomas Bergensen licenciait aussi des CD sous son nom, en plus de son entreprise (Two Steps From Hell).

Le genre est le même : toujours du très bon.

(La langue ici est du Bulgare.)

https://www.youtube.com/watch?v=ZuGiwDQEvDc

Shazam peut désormais reconnaitre un morceau sans que vous n'interveniez

#15625, par {lien_auteur}

Je plussoie l’idée : il y a un potentiel derrière, sachant que j’ai moi-même parfois eu envie de connaître le titre d’une chanson mais que c’était déjà terminé avant d’avoir pu sortir le téléphone de ma poche, mais ça pose des problèmes quand-même :

– Ça écoute tout ce qui se passe : on est h24 sur écoute. Que ce soit exploité par Shazam, je ne sais pas. Mais il ne faudra pas s’étonner si un jour on apprend que Shazam coopère avec la police (ou que la NSA intercepte les flux audio)
– si ça tourne en continue, bonjour la consommation énergétique. Non seulement à cause du micro, mais aussi de la connexion réseau.

En pratique, je pense que je vais continuer à capter les paroles des chansons avec mes oreilles et les googler un peu plus tard. Si c’est de l’anglais ou du français, ça couvre environ 99% de ce que je suis susceptible d’écouter (télé, films, radio…) ici.

http://www.clubic.com/telecharger/actus-logiciels/actualite-809568-shazam-reconnaitre-morceau-interveniez.html

The Black Eyed Peas - Where Is The Love? - YouTube

#15556, par {lien_auteur}

Encore une de ces chansons dont le message mériterait d’être appliqué plus largement :(
L’autre à laquelle je pense est Wind of Change (Scorpions), même si le message n’est pas tout à fait comparable, le contexte jouant dessus.

Celle-ci au passage est plus proche temporellement de Wind Of Change que du jour présent (ah vous vous sentez vieux, là, non ?).

https://www.youtube.com/watch?v=WpYeekQkAdc

Radioactivity ( Kraftwerk ) 1975 - YouTube

#15499, par {lien_auteur}

Musique un peu dans le genre de Funkytown ou Rooyksop.

Tout l’album comporte des chansons comme ça : https://fr.wikipedia.org/wiki/Radio-Activity

Fait marrant : tout au début, on dirait un compteur Geiger-Müller. Et Les "bip bip bip" sont en fait du morse. Ça veut dire "R-A-D-I-O-A-C-T-I-V-I-T-Y I-S I-N T-H-E A-I-R F-O-R Y-O-U A-N-D M-E".
Cette bande de geeks :-D

(musique trouvé dans le documentaire Into Eternity (2010) à propos d’Onkalo, le complexe d’enfouissement des déchets nucléaires en Finlande).

https://www.youtube.com/watch?v=RhVeVI5FvOU