Les tickets de train ou de concerts qui sont à imprimer chez soi, c’est pratique (quand ils ne sont pas surtaxés). Par contre ils sont souvent bourrés de publicité, ce qui est moche et surtout finit par coûter cher en encre déjà cher.

Ceci avait d’ailleurs agacé un sénateur qui avait demandé au gouvernement de faire quelque chose. Malheureusement, ce dernier, voyant là quelque chose de pratique pour le con-sommateur, a décidé de ne rien faire (ce qui est peut-être mieux : ils auraient pu empirer la situation).

Il y a quand même un moyen de virer cette publicité à la con : éditer le PDF avant de l’imprimer.
Pour cela, vous pouvez utiliser la suite Libre Office (anciennement OpenOffice.org) et son éditeur Draw (logiciel libre et gratuit, pour Windows, Mac et Linux).
Draw peut en effet éditer les PDF et je vais vous montrer comment faire.

Je prends ici l’exemple d’un e-billet de la SNCF (ou de Capitain-Train, peu importe), mais ça doit marcher avec toute sorte de billet, et même avec toute sorte de fichiers PDF.

Premièrement, commencez par ouvrir le PDF avec LibreOffice Draw :

supprimer la publicité sur les e-billets à imprimer
Ensuite, sélectionnez à la souris d’un coup toute la partie contenant la publicité. N’hésitez pas à sélectionner de façon très large : il faut que les éléments soient bien dans la sélection :

supprimer la publicité sur les e-billets à imprimer
Relâchez la souris une fois la zone de publicité sélectionnée. Il suffit maintenant de supprimer tout ça avec la touche « Suppr » du clavier et le tour est joué :

supprimer la publicité sur les e-billets à imprimer
Pour finir, il faut exporter le document modifié au format PDF, avec le bouton prévu à cet effet, et de l’enregistrer sous le nom que vous voulez.

supprimer la publicité sur les e-billets à imprimer
Voilà, votre billet de train est désormais imprimable sans aucune pub.

Pour aller plus loin, vous pouvez supprimer les couleurs, ajouter des notes à vous (trajet, adresses, etc.), mais conservez bien le flashcode et les informations du trajet.
Ce que je fais en plus bien souvent c’est que j’ouvre à la fois le billet aller et celui de retour, et que je met les deux billets sur une seule feuille (en sélectionnant tout le haut du billet de retour et en le copiant-collant à la place de la pub sur le billet de l’aller).

Autrement, vous pouvez toujours commencer par imprimer la page et éteindre l’imprimante (ou annuler l’impression) une fois que la partie utile est imprimé et avant que la publicité ne soit encore sur la feuille. C’est moins propre, mais ça marche.

19 commentaires

gravatar
Exagone313 a dit :

Personnellement, je vais toujours en gare pour imprimer mon billet sur une machine. C'est gratuit.

gravatar
John Smith a dit :

On ne risque pas d'être embêté par le contrôleur ? De la même façon qu'un billet sur un téléphone peut-être refusé (obligation d'impression) même s'il est tout à fait fonctionnel, est-ce qu'on peut nous chercher des noise pour suppression de la pub, altération du billet, ou je ne sais quelle ânerie ?

gravatar
nicbzh a dit :

Sinon, comme dans le cas de l'exemple du ticket sncf ou la pub est en dessous, je fais "imp écran" et je rogne avec Shotwell.

gravatar
Aquanaute a dit :

Solution séduisante mais mon e-ticket pdf est protégé par mdp...

gravatar
Random a dit :

L'appli SNCF permet d'obtenir un billet électronique. Encore mieux pas besoin d'imprimante juste d'un smartphone.

gravatar
Stephanou a dit :

@Random :
Sinon on peut voir aussi les choses de cette manière : "encore mieux par besoin d'un smartphone juste une imprimante".

gravatar
Guenhwyvar a dit :

@John Smith :

On ne risque pas d'être embêté par le contrôleur ? […] est-ce qu'on peut nous chercher des noise pour suppression de la pub, altération du billet, ou je ne sais quelle ânerie ?

Si. Dans les commentaires de NextImpact, c'est ce que disaient certains commentaires, justement. Sans être complètement refusées ou refoulées, certaines personnes ont déjà eu des problèmes à cause de ça. Ça doit dépendre des contrôleurs ou des endroits.

Je me demande ce qu'il en est légalement, ça parait flou pour tout le monde. Sinon, pour s'arrêter à la pub ? On pourrait aussi effacer les mentions légales, le nom de la manifestation, les sponsors, le numéro de place… Après tout, ce qui compte, c'est le code-barres !

gravatar
Ludo a dit :

Sans Libre Office, il suffit d'utiliser pdfescape.com et d'ajouter un rectangle blanc sur la pub :)

gravatar
Guillaume a dit :

Capitaine Train a une très bonne application mobile qui permet d'afficher le QRcode de son billet sur sa tablette / smartphone. Plus besoin de papier...

gravatar
Toto le haricot a dit :

La modification du billet est soumise à conditions : qualité d'impression, non altération. Certains contrôleurs refuseront les billets modifiés.

gravatar
Steph a dit :

@Guenhwyvar : Salut,

Je voyage 2-3 fois par mois pour raisons professionnelles et j'applique cette technique - ou le découpage aux ciseaux - depuis des années. Je n'ai jamais eu de souci à cause de cela, juste parfois des sourires amusés ou une remarque du style "vous voyagez vraiment avec le strict minimum !".
Du moment que le datamatrix est là et que les informations de voyage sont lisibles je ne vois pas pourquoi cela poserait problème. Ne pas avoir de pièce d'identité sur soi en revanche est beaucoup plus risqué.

gravatar
disonsle a dit :

@John Smith :Régulièrement, j'enlève les pubs et j'imprime deux billets sur un A4 (têtes bêches) sans problème

gravatar
jc a dit :

Encore plus simple : faire une capture d'écran sur la zone qui intéresse

gravatar
Djan a dit :

Je n'imprime rien et je n'altere rien. J'embarque le PDF sur mon smartphone et je montre le QRcode au controlleur.
Jamais eu aucun soucis avec avec le mode "lecture mobile" de WPS Office ça passe tout seul.

gravatar
tsyr2ko a dit :

Je n'ai plus aucun problème avec les e-billets SNCF, je présente juste ma carte de fidélité Grand Voyageur qui possède un QRcode au dos, et ça suffit au contrôleur (ceci reste valable même avec n'importe quelle carte de fidélité SNCF)

Le seul problème, c'est les billets IDTGV, qui ne sont pas édité par SNCF, et qu'il faut donc impérativement imprimé.

gravatar
céki a dit :

Pareil, j'utilise une carte Voyageur ou Grand Voyageur depuis des années, c'est très pratique.
Sinon, pour ce qui est du billet "imprimé" sur smartphone, il faut savoir que comme pour tout e-billet de ce type il doit provenir d'une application. Eh oui, si on a juste transféré l'e-billet reçu par mail sur le smartphone, quelles sont les chances pour que le QRcode soit à la bonne taille pour la lecture par la machine, ou qu'il n'y ait pas de problème de qualité, ou déformation ?

gravatar
Djan a dit :

quelles sont les chances pour que le QRcode soit à la bonne taille pour la lecture par la machine, ou qu'il n'y ait pas de problème de qualité, ou déformation ?

Toutes les chances. Une image sur smartphone se zoom et se dézoom à volonté.

gravatar
lanodan a dit :

Pour la petite info OpenOffice.org existe toujours(maintenu par Apache).

Les commentaires sont fermés pour cet article